Entreprendre Aujourd'hui n°139 mars 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°139 mars 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°139 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : De l’ossature classique aux parois d’un bâtiment sur plusieurs étages, le lamellé-collé permet(presque toutes les audaces… Rencontre avec Philippe Courtoy, Directeur général de Lamcol SA.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
ESPACE ENTREPRISES > NOUVELLES D’IDELUX À Marche, Novalis, pour les curieux entreprenants… Les entreprises se développent généralement parce qu’elles sont anticonformistes. Pour survivre et se déployer, il leur faut parvenir à offrir « quelque chose » qui les distingue de leurs concurrents et qui soit en phase avec un marché rémunérateur. L’équilibre est dynamique. Celles qui ne se renouvellent pas vivront sur leur lancée, au risque de s’essoufler. Celles qui continuent à le faire sont habitées par une ambition qui se nourrit d’une curiosité pour l’inédit, pour la trouvaille qui fera mouche auprès d’une clientèle prête à la rémunérer. Bien sûr, il leur faut de la méthode, de l’entregent, des capacités techniques, du capital… Il leur faut aussi des lieux accueillants 22 - Entreprendre Aujourd’hui N°139 - mars 2012 À 30 minutes de Namur et de Liège : Marche. À cinq minutes de Marche, Aye accueille Novalis, le premier parc scientifique implanté en province de Luxembourg. D’ici l’automne 2013, son centre d’entreprises, le Novalis Business Center – 6 000 m², sera sur pied. À l’origine de ce projet ambitieux : IDELUX et le CER Groupe. D’ores et déjà, les entreprises intéressées peuvent y investir. et stimulants. Pour certaines, ce sera le cas du Novalis Science Park. Explications : La curiosité qui sous-tend l’innovation est alimentée par émulation, par frottements… Autrement dit, en permettant à des entreprises – qu’elles soient jeunes ou aguerries — de se côtoyer au sein d’une infrastructure propice à la recherche et aux contacts, celles-ci vont bénéficier d’un cadre stimulant pour innover. Le Novalis Science Park est destiné à accueillir de telles sociétés spécialisées dans les sciences du vivant c’est-à-dire la médecine humaine et vétérinaire, l’agroalimentaire ou encore le secteur pharmaceutique. Plus largement, IDELUX veut pouvoir y accueillir aussi des entreprises actives dans les technologies de l’information et de la communication, les techniques environnementales et énergétiques. L’implantation de Novalis ? Idéale : à la croisée des nationales 4 et 63, soit à une demi-heure des universités basées à Namur et Liège. Les aménagements ? Excellents : le développement durable et l’environnement paysager en forment la clé de voûte. Un exemple ? Le déboisement – parcimonieux — du site a été conduit sous le contrôle du département nature et forêts de Wallonie pour y préserver le maximum d’arbres remarquables.
Lancement officiel le 10 février Le développement de Novalis est prévu en deux phases. Chacune porte sur une superficie d’environ dix hectares. La première est réalisée. La seconde est conditionnée par l’obtention d’une révision du plan de secteur pour pouvoir étendre la zone d’activités mixtes, voisine, de dix autres hectares. La construction du Novalis Business Center a été lancée officiellement le 10 février dernier en présence du Ministre Marcourt. Ce centre sera équipé de laboratoires in vivo et de laboratoires « standards ». Il permettra aux spins off du secteur des sciences du vivant et à d’autres sociétés qui s’y installeront de disposer en outre de différents services (bureaux, accueil, bureautique, salles de réunions, lieux de convivialité…). Il est le fruit d’un partenariat entre IDELUX et le CER Groupe (Marloie). Celui-ci occupera d’emblée près de la moitié des bureaux du Centre, soit un peu moins de 1000 m². Le CER Groupe est un partenaire de choix pour Novalis. En quelques décennies, il s’est en effet forgé une solide réputation internationale, au départ de Marloie, dans les domaines agrovétérinaire et biomédical au départ de ses départements santé et biotechnologie. Il dispose aussi d’un département agridéveloppement au service de l’économie agricole et du développement rural. Son expertise et son savoir-faire sont remarquables … et remarqués. Le Centre d’entreprises permettra d’accueillir de jeunes sociétés issues de la recherche universitaire, en partenariat avec le CER Groupe qui leur permettra de bénéficier de son expérience. Au-delà, Novalis a l’ambition de répondre aux besoins d’entreprises tant ESPACE ENTREPRISES > NOUVELLES D’IDELUX wallonnes, belges qu’internationales dans le domaine de la biotechnologie. La Division du Développement économique d’IDELUX a bien l’intention de le faire savoir largement. Et pour les entreprises luxembourgeoises qui ne sont pas des spins off, qui ne travaillent pas dans ces domaines de haut vol technologique ? La vôtre peutêtre ? Le Centre d’Innovation d’IDELUX continue à s’étoffer pour leur apporter tout le support technique et relationnel dont elles peuvent avoir besoin pour innover. Prenez votre téléphone et parlonsen ! Parc scientifique ? Qu’est-ce qui distingue un parc scientifique d’un parc d’activités économiques ? SPOW, le réseau des « science parks of Wallonia », a établi une charte qui caractérise le profil et les objectifs d’un parc scientifique. SPOW fait lui-même partie de l’International Association of Science Parks (IASP). Elle s’étend sur 70 pays, compte 379 membres qui accompagnent 125 000 entreprises. Six parcs scientifiques sont déjà inscrits dans ce réseau : l’Aéropôle (Charleroi), Crealys (Gembloux), Initialis (Mons), Liege Science Park, Louvain-la-Neuve Science Park, Qualitis (Enghien). Novalis Science Park a entamé les démarches de labellisation SPOW. Selon le référentiel SPOW, trois paramètres distinguent un parc scientifique d’un parc d’activités conventionnel : 1) la présence d’acteurs technologiques issus du monde des entreprises et du milieu scientifique ; 2) des infrastructures offrant une plus value : cadre paysager de qualité et surtout, services aptes à répondre au besoin constant d’innovation des entreprises qui y sont implantées et leur permettant donc de se maintenir à la pointe de leur secteur ; 3) un lien structurel et concret établi entre le gestionnaire du parc et une institution de recherche partenaire effectivement impliquée : à Novalis, il s’agit du CER Groupe. Bref, la différence est dans le potentiel de recherche et d’innovation et dans l’intensité des relations entre l’entreprise, les laboratoires et les universités. En savoir plus IDELUX Michel PONTHIEU, responsable hautes technologies michel.ponthieu@idelux-aive.be 063 23 19 66/0493 24 72 98 Entreprendre Aujourd’hui N°139 - mars 2012 - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :