Entreprendre Aujourd'hui n°139 mars 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°139 mars 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°139 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : De l’ossature classique aux parois d’un bâtiment sur plusieurs étages, le lamellé-collé permet(presque toutes les audaces… Rencontre avec Philippe Courtoy, Directeur général de Lamcol SA.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ACE ENTREPRISES > ECHOS Marche-en-Famenne Horécatel : 37.084 visiteurs ! Le rendez-vous de l’horeca a (une fois encore) tenu toutes ses promesses… Beau succès de foule, à nouveau, au Wex de Marche-en-Famenne, pour la 43 e édition d’un salon qui a non seulement démontré sa faculté à se renouveler, mais a en outre séduit un public en croissance (+ 8,5%). Notons en ces lignes que le Palais Gastronomie, WexProChef, a permis d’attiser la curiosité et la convoitise d’une nouvelle population du secteur horeca, les professionnels se mobilisant quatre jours durant pour déambuler sur les 23.500 m² consacrés à tout ce qui bouge et évolue dans le secteur. Bravo ! 12 - Entreprendre Aujourd’hui N°139 - mars 2012 Habay-la-Vieille L’abat-jour version fantaisie et émotion… De l’artisanat à l’entrepreneuriat Implantée à Nantimont, petit village de la commune d’Habay, cette passionnée prouve en effet par ses réalisations - souvent surprenantes ! - que l’abat-jour est aujourd’hui tout sauf ringard. En jonglant avec les styles, les matériaux et les inspirations, on est loin désormais du modèle en vessie de porc de nos grands-mères. Interview… Entreprendre : Comment vous est venue l’idée de créer des abat-jour ? Nathalie Noël : L’idée, toute simple, est née en 2004, au Burkina Faso où je travaillais avec un groupe d’artisans burkinabés à mettre au point des objets artisanaux destinés à être vendus sur le marché international. Nous avons ainsi conçu des luminaires en recourant, d’une part, à la grande diversité des matériaux utilisés dans l’artisanat local et, d’autre part, au large choix de tissus traditionnels. De retour en Belgique, motivée par l’envie de changement, forte de l’expérience acquise et poussée par le désir lancinant de créer des objets déco utilitaires, je me suis laissée envahir par l’idée de développer ce projet artisanal original. Si vous imaginez que les lampes halogènes et autres LED ont définitivement éteint l’abat-jour classique, vous avez tout faux. Certes, l’éclairage actuel fait la part belle aux technologies révolutionnaires et autres lampes design contemporaines, mais les modèles d’antan restent tout à fait dans l’air du temps, voire (re)deviennent à la mode. La preuve de ce que nous avançons avec Nathalie Noël, qui rend à l’abat-jour éclat, couleurs et styles. Entreprendre : Parlez-nous de votre « griffe » ? Nathalie Noël : Il n’est évidemment pas question pour moi de refaire ce qui se fait déjà en le déclinant autrement. Je suis capable de grands écarts stylistiques et de conception, avec une forte originalité dans le mélange des genres. Côtés couleurs, par exemple, ma palette est étendue. J’aime aussi beaucoup m’aventurer dans l’esprit « vintage », tant par les tissus que par les formes. Quant aux abat-jour couture, ils dégagent une image un peu boudoir. Mais je mets toujours une touche moderne, qui n’est pas nécessairement dans l’abat-jour en lui-même, mais peut très bien être dans le choix et la forme du pied, notamment. Mon plaisir, c’est de marier les techniques anciennes et de les interpréter en style plus contemporain. Entreprendre : Vous cherchez à faire ressentir certaines choses ? Nathalie Noël : Je veux que l’objet recèle une part de fantaisie délicate, de poésie. Il m’importe qu’il suscite une émotion et engendre une atmosphère. Qu’il s’agisse d’un clin d’œil aux années septante ou d’un détour par l’esprit cabaret, ma création cherche à renvoyer à l’émotion du déjà-vu que l’on retrouve avec ravissement. Entreprendre : Le tout dans un certain esprit artisanal. Nathalie Noël : Tout à fait… Le procédé de fabrication artisanal compte d’ailleurs beaucoup à mes yeux. Sa philosophie m’incite à cultiver le beau et à saupoudrer les objets du quotidien de poésie. L’émotion naît tout autant d’un objet épuré suggérant la légèreté que d’une création baroque, évocatrice d’atmosphère enveloppante et rassurante. Nathalie Noël Tél. : 063 57 99 95 ou http://la-luz-etcaetera.blogspot.com
Service promotion de la chambre de commerce Vous souhaitez améliorer votre visibilité et votre communication ? Via un logo, un slogan, un site internet interactif, du matériel publicitaire ! Par une annonce, un article, une page de publicité, un publi-reportage ou un encart ! N’hésitez pas, nous pouvons vous orienter... Pour plus de renseignements, contactez Michel Aussems au 063 29 30 50 ou 0496 54 80 10 Un message claire, simple et répétitif = une communication performante !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :