Entreprendre Aujourd'hui n°138 février 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°138 février 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°138 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec George Vanderplancke, Directeur général de Luxus, qui se prépare à investir à Arlon, pour tester les vertus du commerce en dehors des grandes villes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Philippe Emonds.a. route de Bastogne 394 6700 Arlon Tél : 063 23 05 60 info@emondarlon.net.bmw.be www.emond.bmw.be Philippe Emonds.a. rue de Neufchâteau 24 6800 Libramont (recogne) Tél : 061 22 47 24 info@emondlibramont.net.bmw.be www.emond.bmw.be BMW Série 3 Berline MIEUX VAUT MENER QUE SUIVRE. Le plaisir de conduire NOUVELLE BMW SÉRIE 3. LA JOIE PRÉVAUT. La nouvelle BMW Série 3 Berline prend résolument le rôle de leader, à l’instar des cinq générations qui l’ont précédée. Elle réunit caractère sportif et élégance raffinée à des innovations d’avantgarde, comme par exemple le Head-Up Display optionnel, une primeur dans sa catégorie. Son équipement de série comprend notamment les fonctions Start Stop automatique et Driving Experience Control avec mode ECo Pro. Les sept motorisations font appel à la plus récente technologie BMW TwinPower Turbo, couplée à une boîte manuelle ou automatique à huit rapports. Et pour personnaliser votre BMW Série 3 à votre goût, vous pouvez aussi choisir une des 3 Lines au caractère bien distinct : dynamisme affirmé avec la Sport Line, style contemporain avec la Modern Line ou luxe raffiné avec la Luxury Line. Découvrez-la chez nous dès le 10 février 2012. BMW EfficientDynamics Moins d’émissions. Plus de plaisir. Avec les contrats d’entretien avantageux BMW Serenity, votre BMW est maintenue en pleine forme. Votre BMW bénéficie durant 5 ans des services de mobilité BMW Mobile Care. Informations environnementales (Ar 19/03/04) : www.bmw.be 4,1-7,9 L/100 KM• 109-386 G/KM Co2
Mi-janvier, lors de notre Cocktail de Nouvel An, nos allocutions se voulaient volontairement positives. Adeptes de la méthode Coué, nous vous avons alors adressé un discours empreint de bon sens positif. Et en des termes forts, qui collent bien à la mentalité de patrons volontaires et audacieux, nous avons voulu battre en brèche toute pensée noire, toute perspective sombre. Comme nous le disions alors, « Il faut éviter la sinistrose… et positiver. Ce ne serait pas raisonnable de sombrer, car cela n’engendrera ni stabilisation, ni renouveau… » Et encore, « Nous avons des fleurons que l’on nous envie, avec un vrai savoirfaire et des marchés. Nous avons des PME et TPE qui montrent des signes évidents de dynamisme, d’innovation, d’originalité et de volonté. Il y a chez nous des entreprises qui ont su profiter de certaines niches et qui ont obtenu des succès plus qu’enviables au-delà des frontières. Oui, nous avons encore des entreprises qui avancent, qui bougent, qui progressent… » Et, nous adressant plus particulièrement aux entrepreneurs présents, nous avons aussi parié sur l’avenir en affirmant que « Vous, patrons caméléons, vous devez être capables de vous dépasser et de surmonter les difficultés parce qu’il y va de votre engagement, de votre responsabilité, de votre survie même… » Aujourd’hui, un mois plus tard, sans rien regretter des propos avancés, et refusant toujours une quelconque sinistrose, il nous faut tout de même constater que rien ne sera aisé en 2012. En sus de la récession officiellement annoncée, un paquet de mesures va encore compliquer votre tâche et grever votre budget. Et non seulement les mesures liées à la conjoncture seront difficiles à surmonter, mais une série de décisions prises par le Gouvernement, notamment dans le volet de l’accord interprofessionnel relatif aux entreprises, va grever vos finances en 2012. Nous ne remettons pas tout sur la table, mais à l’heure où certains descendent dans la rue pour crier leur désarroi, il nous paraît utile, pour ne pas dire capital, de rétablir certaines évidences. Revenons, par exemple, sur l’indexation des salaires, qui est un droit que nous ne contestons pas, sauf qu’il faut tout de même digérer ce mécanisme au sein des entreprises ! Et si certains patrons considèrent l’indexation comme une bonne chose, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que d’une augmentation automatique qui motive le personnel tout en lui permettant de garder son pouvoir d’achat et donc de ne pas enrayer la machine économique, il est d’autres entrepreneurs qui supportent de plus en plus difficilement ce mécanisme qui non seulement leur coûte cher et les place « en dehors des clous » sur les marchés à la concurrence au niveau international, ce qui n’est déjà pas rien sachant que nos salaires bruts figurent parmi les plus élevés ! Faire la grève est bien sûr un droit que nul ne conteste, mais travailler en est un autre tout aussi fondamental que l’on bouscule parfois au mépris des patrons mais aussi des salariés qui n’entendent pas nécessairement se plier aux préavis et appels. Au-delà de ces réflexions, notre rôle de porte-parole des entreprises nous invite aussi à réfléchir plus profondément sur le terreau économique et social sur lequel nous travaillons. Et d’emblée, nous nous demandons ce qu’a donc résolu le mouvement national du 30 janvier dernier ? Le coût de cette grève, sans parler de la manière de l’imposer au plus grand nombre, sans se soucier de la liberté pour les entreprises et leur personnel de la refuser, a-t-il été mesuré au regard des requêtes et des objectifs que chacun s’était fixé. Cette grève politique était, à notre avis, inutile et nuisible pour le pays tout entier, même si une fois de plus elle a été plus suivie au sud qu’au nord du pays avec tout de même un bémol et nous sommes fiers de le rappeler, cette grève n’a pas été très suivie en province de Luxembourg. Grâce au dialogue que nous entretenons avec nos syndicats, nous avons en province de Luxembourg une paix sociale qui nous donne des arguments de poids très attractifs pour attirer les investisseurs potentiels. EDITORIAL L’heure est aujourd’hui à une dynamique constructive, pas à la contestation qui déconstruit. Il faut garder et entretenir cette bonne relation au bénéfice de notre province car l’avenir ne pourra se faire que dans le dialogue. C’est d’ailleurs avec les syndicats que nous devons réfléchir sur l’évolution de l’emploi, et tout particulièrement sur les arrondissements d’Arlon et de Virton quand on sait que l’emploi y a régressé entre 2004 et 2009. Nous sommes inquiets aussi de constater que le chômage des jeunes augmente. Battons-nous ensemble pour faire en sorte que, dans notre province, nous gardions ce dialogue social qui a toujours fait notre force. C’est ensemble, unis dans notre diversité, que nous parviendrons à garder notre ardeur d’avance. Bernadette THENY Directrice générale Faire la grève est bien sûr un droit que nul ne conteste, mais travailler en est un autre tout aussi fondamental... Vincent MAGNUS Président Entreprendre Aujourd’hui N°138 - février 2012 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 138 février 2012 Page 52