Entreprendre Aujourd'hui n°137 déc 11/jan 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°137 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°137 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : spécialisée dans les travaux publics, la S.A. Daniel Pirot & fils est une PME au cœur de l’Ardenne… Rencontre avec Arlette Renault et Daniel Pirot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
U T I L E & A G R E A B L E > L I V R E S Finance d’entreprise clé en main. Guide pratique à l’usage des non-financiers Cet ouvrage s’adresse principalement à ceux qui, dans le cadre de leur activité professionnelle, sont amenés à prendre des décisions importantes en termes financiers, alors qu’ils ne disposent pas d’une solide formation en comptabilité ou en finance. Sous une forme synthétique et pratique, il est question d’aperçu de l’ensemble des bases nécessaires à la compréhension des mécanismes de la finance d’entreprise, et tout particulièrement de ceux susceptibles d’engendrer des gains. Comment lire les informations fournies par un bilan, un compte d’exploitation ou un tableau des liquidités ? Autant d’éléments-clés qui ne sont en réalité qu’un reflet partiel de la réalité financière d’une entreprise, mais parfois un passage bien obligé avant d’aborder des mécanismes plus concrets. Par Yves de Préville, Marc Bertonèche > Presses polytechniques et universitaires romandes > 190 pages, 45 euros Réseaux sociaux et entreprise : les bonnes pratiques Après le succès de Facebook, Twitter et les autres..., et alors que de nouveaux acteurs émergent, la réflexion est posée sur l’intégration des réseaux sociaux dans l’entreprise. Quelles stratégies marchent ou échouent ? Quelles leçons en tirer pour une présence efficace de votre entreprise sur les réseaux sociaux ? À l’heure où les internautes utilisent les réseaux sociaux pour rester en contact avec leurs marques préférées, où les entreprises ouvrent leurs « murs » à leurs fans sur Facebook, et où contrôler son « e-réputation » devient vital, il est essentiel pour toute entreprise de définir sa stratégie sur les réseaux sociaux. Au-delà, comment aussi anticiper l’évolution vers une entreprise 2.0, tout en se protégeant par une charte d’utilisation à l’usage des salariés. Bénéfices et risques de l’utilisation des réseaux sociaux, voilà peut-être le thème réel de cette analyse fouillée avec étude de cas connus. De Christine Balagué et David Fayon > Editions Pearson > 256 pages, 24 euros Les 6 couleurs du manager Des clés simples et opérationnelles pour manager au quotidien, voilà le thème central de cet ouvrage original. On y parle de motivation, de gestion du stress, d’entretien de cadrage, de gestion des conflits et du temps. Mais l’originalité de ce livre n’est pas que là, elle touche à l’identification de votre style de management, qui passe notamment par la découverte du style qui convient à vos collaborateurs. Les chapitres abordent en l’espèce théorie, mise en scène ludique, analyse, lien avec les concepts Comcolors et différentes fiches outils des actions à mener. Ce livre est simple et efficace, il s’appuie sur le modèle Comcolors au service de tout manager. C’est une autre manière d’aborder l’entreprise, les relations interpersonnelles, l’importance de l’humain et de son caractère. Bref, c’est là un outil de développement. Par Franck Jullien, Christian Gallerey, Catherine Kleinberg et Guy Topall > Editions de boeck > 144 pages, 20 euros 42 - Entreprendre Aujourd’hui N°137 - décembre 2011 Guide pratique du recouvrement de créances : En Belgique, au Luxembourg et à l’étranger Rédigé par des professionnels du droit et de la fiscalité sous la direction de Marianne Dickstein, qui a elle-même dirigé sa propre entreprise et porte en l’espèce un regard nourri de sa stratégie et de son approche de la gestion des contentieux. Véritable guide du recouvrement de créances, l’ouvrage en question s’adresse donc à toute entreprise ou tout indépendant établi chez nous. Et pour cause, car exposant les principales règles juridiques, comptables et fiscales en matière de recouvrement, cet ouvrage, en outre illustré par de nombreux exemples concrets, est une mine d’informations et de conseils pratiques sur ledit recouvrement de créances, que ce soit en Belgique ou à l’étranger. Par Marianne Dickstein et Denis Lenfant > Editions Anthemis > 375 pages, 78 euros Analyse conjoncturelle pour l’entreprise. Comprendre, observer, prévoir. Si l’information économique n’a jamais été aussi abondante, elle n’en demeure pas moins difficile à interpréter. Or, un chef d’entreprise se doit de maîtriser son environnement économique afin d’adopter les bonnes décisions stratégiques. De même, un manager doit mettre à profit cette connaissance pour être plus performant dans sa fonction. Mais comment y parvenir ? C’est tout le défi de cet ouvrage qui se propose de fournir des clefs de lecture de l’analyse de la conjoncture économique, en s’appuyant notamment sur l’expérience d’économistes professionnels exerçant dans des organismes renommés. On y trouve à la fois une description précise des méthodes utilisées par les économistes « de terrain » et une présentation rigoureuse des cadres théoriques permettant de mieux comprendre les phénomènes économiques. De Arnaud Bilek et Alain Henriot > Editions de boeck > 400 pages, 35 euros Politiques commerciales des grandes puissances. La tentation du néoprotectionnisme. Faut-il ouvrir ou fermer nos économies ? Grande question, s’il en est… À l’aube du XXI e siècle, elle se pose d’ailleurs toujours en des termes que la globalisation a profondément renouvelés. Dans un monde sans cesse conflictuel et vulnérable, les arguments sur lesquels se fondaient les choix en faveur de la libéralisation des échanges ou de la protection apparaissent aujourd’hui très réducteurs. Le visage du protectionnisme a profondément changé au cours des dernières années. L’exercice part d’un examen approfondi de l’arsenal des moyens de protection dont disposent les Etats, ainsi qu’un aperçu des politiques commerciales effectivement conduites par les grandes puissances. Ce livre analyse le jeu des forces qui sous-tendent la résurgence de la tentation néo-protectionniste à laquelle nous assistons et explique à la fois les ressorts et les modalités spécifiques que revêt ce nouveau mercantilisme. De Lahsen Abdelmalki et René Sandretto > Editions de boeck > 432 pages, 29,50 euros
Créée en 1999, COSEPs.a. est, en 2011, une PME de taille raisonnable, employant une vingtaine de salariés, dont douze gestionnaires de projets chargés du suivi de dossiers publics et/ou privés en Wallonie et à Bruxelles. Un bureau à Mont-Saint- Guibert, un autre au Grand-Duché de Luxembourg, un troisième à Libramont depuis le 1er décembre, COSEPs.a. n’a plus besoin de démontrer un savoirfaire reconnu dans la maîtrise des coûts, de la qualité, de la sécurité et des délais dans des constructions d’envergure. En douze ans, l’entreprise a développé avec succès ses activités dans les chantiers hospitaliers, industriels, de bureaux et de génie civil. Ses activités ont maintenant un avenir certain en Luxembourg belge. Rencontre avec Benoît Van Hoye, Directeur, et Fabian Dumay, Responsable du bureau de Libramont. Entreprendre : Facilitateur construction, c’est un métier nécessaire ? Benoît Van Hoye : En construction classique, pour un particulier et pour un projet simple, non. Par contre, la spécificité des projets de plus grande envergure impose, lors de la mise en oeuvre concrète, des situations compliquées liées notamment à la diversité et à la complexité croissante des processus, à la planification stratégique, au développement de nouveaux produits, services et technologies. Pour faire court, COSEP S.A. gère l’ingérable, ou le difficilement gérable, pour des maîtres d’ouvrage peu habitués à des projets difficiles à appréhender, exigeants, lourds. P U B L I - R E P O R T A G E COSEPs.a. Facilitateur construction, un métier aux multiples facettes et clientèles La coordination générale, appelée aussi project management ou coordination d’entreprises, est une mission qui s’est largement développée ces dix à quinze dernières années. COSEPs.a. a bénéficié de l’explosion de ce métier neuf pour démontrer son savoir-faire en la matière, aux quatre coins de la Wallonie. L’entreprise s’implante aujourd’hui en Luxembourg belge, à Libramont, et entend bien réussir ici comme elle l’a fait ailleurs, notamment dans une série de projets complexes par leur environnement et leur technicité... Entreprendre : Cela correspond, pour l’essentiel, à de la coordination générale ? Benoît Van Hoye : Pas seulement… Même si, dans l’absolu, la coordination d’entreprises est essentielle. Nos activités portent donc à la fois sur la coordination de sécurité et santé sur tout type de chantiers, sur de la maîtrise d’ouvrage déléguée, l’assistance aux maîtres de l’ouvrage, la planification des travaux, la surveillance, le conseil, la planification, le suivi financier… Entreprendre : Dans le privé, c’est le rôle qu’endosse généralement l’architecte… Benoît Van Hoye : C’est la même idée. Sauf qu’en l’espèce le travail comprend - non seulement le suivi de chantier en tant que tel, mais encore -tout ce qui touche au chantier au sens large et dont le maître d’ouvrage ne comprend (ou ne maîtrise) pas nécessairement les contours, comme la gestion financière, avec suivi des coûts et contrôle des dépenses, le calendrier d’avancement de la construction… Par exemple, nous prenons en main le contrôle des prestations effectuées, l’analyse des factures et le paiement des sommes dues... Nous agissons en lieu et place du maître d’ouvrage, assurant l’ensemble des contacts avec les exécutants. Entreprendre : Qualité, délais, coûts… Sans aucun dérapage ? Benoît Van Hoye : C’est notre rôle, et même si nous ne sommes pas officiellement mandataires du maître d’ouvrage, la supervision nous est déléguée dans les faits et sur le terrain. Totalement ! À nous de veiller au respect des conventions. C’est un challenge que nous relevons avec succès depuis une dizaine d’années, notamment parce que nous nous appuyons sur les compétences d’un personnel qualifié, composé d’ingénieurs civils, d’architectes, d’ingénieurs industriels et de profils divers et variés aux cursus spécialisés dans les domaines que nous rencontrons au quotidien pour les missions qui nous sont confiées. Entreprendre : Parlez-nous de vos principaux chantiers… Benoît Van Hoye : COSEPs.a. couvre des réalisations de toute nature, dans des secteurs épars et aux quatre coins de la Région wallonne. Nous travaillons à la fois pour le secteur public et privé. Ce qui nous différencie des autres réside plutôt dans la complexité de mise en œuvre des projets que nous prenons en charge. Entreprendre : C’est-à-dire… Benoît Van Hoye : Que plus c’est complexe, plus notre expérience sera « payante » ! La plus-value de COSEPs.a. n’est guère mise en avant si le chantier est de petite envergure et sans réelle difficulté. Bien sûr, nous ne cherchons pas les complications à tout prix, mais notre savoir-faire est davantage visible quand il convient de maîtriser une construction lourde, avec des sous-traitants multiples, des dépassements de budgets et de délais… Ce qui, comme chacun sait, est souvent la règle dans les projets importants. Là, nous montrons réellement notre visage. Entreprendre : Et cela arrive couramment ? Benoît Van Hoye : Quand on coordonne des chantiers de construction ou de rénovation d’hôpitaux, de maisons de repos, d’écoles, de centres commerciaux… Quand on aborde des projets de voirie et de génie civil, équipements et bureaux, bâtiments administratifs et communaux, logements sociaux… Il y a nécessairement une ingénierie à mettre en œuvre pour rester dans les clous et ne pas (trop) s’éloigner des prescriptions, attentes et souhaits. Notre rôle est là, et nous déchargeons nos clients des missions ingrates que nous maîtrisons mieux qu’eux. COSEP SA - bureau de Libramont Grand’Rue 1 B-6800 LIBRAMONT Tél. : 061 29 30 59 www.cosep.be Entreprendre Aujourd’hui N°137 - décembre 2011- 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :