Entreprendre Aujourd'hui n°135 octobre 2011
Entreprendre Aujourd'hui n°135 octobre 2011
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°135 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec Johnny Macoir, de MJ Pack, qui a fait de l'emballage un métier essentiel !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
BON A SAVOIR Avantages non récurrents liés aux résultats Les montants 2012 La mesure existe depuis le 1er janvier 2008, elle semble à la fois de plus en plus couramment utilisée et répondre à un besoin jusque-là non satisfait. Un bonus intéressant... Pour rappel, ce bonus est exonéré de cotisations de sécurité sociale et de précompte professionnel, uniquement soumis qu’il est à une cotisation patronale spéciale de 33%. Côté fiscal, le bonus et la cotisation de solidarité sont déductibles à titre de frais professionnels. 54 - Entreprendre Aujourd’hui N°135 - octobre 2011 Vous savez plus que probablement qu’il vous est loisible d’octroyer à (une catégorie objective de) vos travailleurs un bonus lié aux résultats. Pour rappel, lesdits titres ne sont exonérés de sécurité sociale que s’ils sont émis par un éditeur agréé ! Quatre éditeurs agréés Or la liste des quatre éditeurs pouvant émettre les chèques en question a été publiée au Moniteur courant du mois de septembre lançant officiellement la campagne électronique. Edenred, Monizze, Sodexho et Scan ID (E-ve) sont donc seuls habilités à vous délivrer les précieux sésames électroniques. Signalons en ces lignes que l’octroi de titres-repas électroniques peut être régi par une CCT d’entreprise et que, dans les entreprises sans délégation syndicale, une convention individuelle peut être conclue. Dans tous les cas, un accord doit absolument être conclu par écrit tout de même soumis à conditions Evidemment, une série de conditions en régissent l’usage ainsi, pour bénéficier de ce régime favorable lors de l’octroi d’un bonus, l’employeur doit respecter un certain nombre de conditions. D’abord et avant tout, les avantages doivent être liés à la réalisation d’objectifs collectifs objectivement mesurables dont la réalisation n’est pas certaine d’emblée. Ensuite, l’introduction du bonus doit faire l’objet d’une CCT ou d’un acte d’adhésion (selon qu’il y a, ou pas, une délégation syndicale au sein de l’entreprise). Ce document doit être accompagné d’un plan d’octroi TVA Changement de taux en Italie Le taux normal est passé de 20 à 21% au 17 septembre dernier. Le taux réduit est quant à lui resté inchangé (10 et 4%). Chèques-repas électroniques C’est parti ! Depuis la mi-septembre c’est fait, les premiers éditeurs de titres-repas électroniques ont enfin obtenu leur agrément. Comment ça marche ? Payer au moyen de titres-repas électroniques n’est pas plus compliqué que de payer avec une carte bancaire classique puisque ceux-ci sont en fait crédités sur un compte ad hoc. Ce compte, dont l’éditeur assure la gestion en versant au travailleur le montant qui lui est dû, est donc alimenté des montants qui étaient auparavant versés sous forme papier. De son côté, le travailleur reçoit une carte électronique de titres-repas (et oui, encore une !) acceptée par les terminaux de paiement connus. contenant un certain nombre de mentions obligatoires. Les montants Le montant maximal pouvant être octroyé dans le cadre de ce bonus est lié à l’indice santé du mois de septembre de l’année précédant l’année du nouveau montant. Mais précisons quand même, à toutes fins utiles, que si le montant du bonus dépasse le plafond, la partie audelà du montant maximal devient imposable et sera soumise aux cotisations ONSS ordinaires. En 2012, le plafond passe de 2.358 à 2.430 euros. Le retour au support papier a été prévu Les déçus de tout système existent. Il a donc été prévu de pouvoir faire marche arrière et retourner - sous certaines conditions toutefois - aux titresrepas classiques sur support papier. Cette possibilité peut être reprise dans la CCT d’entreprise, ou dans le règlement de travail si le choix pour les titres-repas électroniques fait l’objet d’une convention individuelle. Si cette possibilité n’est pas prévue explicitement, le choix pour les titres-repas électroniques est valable pour une période minimale de 3 mois. Passé ce délai, l’employeur et le travailleur pourront retourner aux titres-repas sur support papier moyennant respect d’un délai de préavis de 1 mois.
Fort en expérience dans le suivi des travailleurs dans la santé et la prévention A votre service en Région Luxembourgeoise SPMT Luxembourg Grand Rue, 1 B-6800 LIBRAMONT Tél 061 29 20 91 - Fax 061 29 22 47 Siège social : Quai Orban, 32-37 - 4020 Liège - Tél. 04 344 62 62 - Fax 04 344 62 61 - Email : Liege@spmt.be La société VIGICORE s’est donnée pour vocation, dès son origine, de proposer des services en matière de sécurité, répondant principalement à un contexte environnemental toujours plus exigeant et en constante mutation. L’innovation, en matière de définitions et de prestations de services, nous distingue fondamentalement dans notre approche professionnelle. Audit, analyse des besoins, définition de plans de sécurité, formation continue, sont autant d’outils qui nous permettent d’innover au quotidien. VIGICORE propose les services suivants : - Audit de sécurité - Maîtres-chiens - Gardiennage statique - Gardiennage à cheval - Patrouilleur - Protection de personnes - Intervenant alarme - Sécurité évènements - Inspecteur vol (Retail) - Sécurité Discothèque - Stewarding VIGICORE SPRL Avenue de la Gare, 23 B-6700 ARLON Tel. +32 (0)63.446.209 Fax +32. (0)63.446.206 vigicore@skynet.be www.vigicore.com Autorisation Ministérielle : n°16.0113.07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 60