Entreprendre Aujourd'hui n°135 octobre 2011
Entreprendre Aujourd'hui n°135 octobre 2011
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°135 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec Johnny Macoir, de MJ Pack, qui a fait de l'emballage un métier essentiel !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SILVEr PaCk graTUIT Plusieurs véhicules de stock Silver pack : climatisation manuelle. OPEL VIVarO fOUrgON L1H1 2700 20CDTI 66KW 100 CV MT6 Prix catalogue HTVa : 20.033 € € 14.458 HTVa PRIX PROMOTION Votre avantage total : 5.575 € Silver pack gratuit* LEaSINg OPéraTIONNEL 446 € /MOIS (HOrS TVa) 4 aNS ET 120.000 kMS OffICE PLUS PaCk Pack OFFICE plus : Radio CD30 BT/MP3 avec Bluetooth, siège conducteur « Comfort » avec 4 possibilités de réglage, vitres à commande électrique, conditionnement d’air manuel et une multitude d’autres équipements. S.106Unid Garage Paul François & fils S.A. Chaussée de Bastogne, 36 B-6840 LongLier-neufchâteau Tél. +32(0)61.27.51.08 OPEL COMBO CargO 17CDTI 74KW 100CV Prix catalogue HTVa : 15.968 € € 11.661 HTVa PRIX PROMOTION Votre avantage total : 4.307 € Silver pack gratuit* LEaSINg OPéraTIONNEL 375 € /MOIS (HOrS TVa) 4 aNS ET 80.000 kMS Silver pack : lève-vitres électriques avec fonction « one touch », rétroviseurs électriques et chauffants et climatisation à l’avant. François Arlon Route de Luxembourg, 116 B-6700 arLon Tél. +32(0)63.240.275-6 SILVEr PaCk graTUIT OPEL MOVaNO fOUrgON L1H1 2800 23CDTI 74KW 100CV MT6 Prix catalogue HTVa : 24.413 € € 16.474 HTVa PRIX PROMOTION Votre avantage total : 7.939 € LEaSINg OPEraTIONNEL 485 € /MOIS (HOrS TVa) 4 aNS ET 120.000 kMS www.automobiles-francois.be Garage Paul François & fils S.A. Val d’Away, 7 B-6760 Virton Tél. +32(0)63.58.27.81
En février dernier, en ces lignes, rappelez-vous, nous nous étions émus, huit mois après les élections, de la situation politique qui s’enlisait et ne semblait alors offrir que des solutions provisoires à notre « pauvre petite Belgique » bien mal en point. Un semestre plus tard - bilan économique mitigé, bulletins délicats des agences de notation, été pourri sur le front des actifs à risques, survie in extremis de Dexia… en sus - nos élus semblent avoir enfin trouvé le consensus politique susceptible d’entrevoir une solution au niveau communautaire. Reste maintenant à s’attaquer - et c’est tout sauf une mince affaire ! - au fameux volet socio-économique qui nous intéresse tant, qui vous préoccupe plus que nul autre. L’entente politique retrouvée doit désormais déboucher sur du concret afin que le pays ne s’enlise pas dans une sorte de marasme qui desservirait à coup sûr notre économie et donc, par dominos, nos entreprises. Malheureusement, il reste des freins à notre développement. Et nous sommes loin, très loin, de ce que vivent les économies émergentes en terme de croissance. Faut-il le dire, le coût salarial est - et demeure ! - prohibitif et, pire, rédhibitoire pour tout entrepreneur, pour tout investisseur, pour tout patron. En Europe, par exemple, seule la Suisse affiche un coût salarial horaire plus élevé que le nôtre en 2010, c’est tout dire. Ajoutez à cela que la Belgique cumule aussi une série d’autres carences qui ne jouent assurément pas en sa faveur et vous aurez un aperçu de la situation difficile qui est nôtre. Des questions se posent donc… Avons-nous encore le moyen d’accorder la prépension comme nous l’avons fait jusque-là ? Ainsi, alors que l’âge de la pension légale est fixé à 65 ans, est-il normal d’admettre que l’âge moyen pour y prétendre tourne autour des 59 ans ? Rappelons aussi que la crise n’est pas (encore) passée. En tout cas pas pour tout le monde ! La Banque nationale n’a-telle pas récemment revu à la baisse le chiffre de la croissance économique nationale pour le deuxième trimestre, première semonce avant le résultat de la troisième période et les perspectives revues et corrigées pour la fin de l’année ? D’aucuns, et pas des moindres, s’interrogent désormais carrément quant aux objectifs de croissance avancés par le Bureau du Plan pour 2012. Sur le terrain, nos conseillers et nous-mêmes n’entendons EDITORIAL Patrons, où en sommes-nous ? d’ailleurs pas que des joies et des succès au rayon du bilan des entreprises. Certaines continuent certes à bien assurer leur développement, mais bien des autres nous disent avoir peur d’investir, peur d’engager, peur de s’engager… tant l’avenir leur paraît incertain. Les jeunes patrons de la province nous rapportent qu’il est compliqué de trouver des banquiers qui leur fassent confiance afin de les aider dans la réalisation de leurs projets. Nous avons besoin d’un souffle nouveau, d’idées nouvelles, de conscientisations positives, d’émulations fortes venant de la base, venant de vous. Vous manquez de bras pour faire tourner vos entreprises, une enquête menée à la demande d’une agence d’intérim nous apprend qu’un Belge sur deux trouve l’allocation de chômage trop élevée et le taux d’emploi des travailleurs belges plus âgés insuffisants. Nous allons mener tout prochainement une vaste étude afin de vous donner l’occasion de nous faire part de vos sujets de préoccupation, de vos difficultés et des idées qui sont les vôtres. Nous pourrons ainsi mieux jouer notre rôle d’interface et de porte-parole des entreprises. Au-delà de communiquer sur ce qui est bien et réussi, il nous importe aussi plus que jamais d’être le relais de vos préoccupations et soucis. À vos côtés au quotidien, nous le sommes définitivement… pour le meilleur comme pour le pire. Bernadette THENY Directrice générale Vincent MAGNUS Président Entreprendre Aujourd’hui N°135 - octobre 2011- 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 135 octobre 2011 Page 60