Entreprendre Aujourd'hui n°134 septembre 2011
Entreprendre Aujourd'hui n°134 septembre 2011
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°134 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec André-Marie Morosini, de ML Concept, qui s'est penché sur la chambre du futur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
... la visite ! ce Jean-Louis Brocart AMUI Photographe professionnel Reportage Illustration Organisation de stages photo Libriemont 0032495991383 OtObt infodUabeoto.net WWW, JIMPHOTO.NET
Plus d’un siècle et demi après avoir vu le jour, HGD se construit un nouvel avenir prometteur… Produire de la quincaillerie en Belgique reste possible… Bouillon, le château, la Semois, les terrasses. Bouillon, la nature, le tourisme, la gastronomie. Bouillon, la fière cité du Croisé dont l’histoire remonte à une douzaine de siècles. Bouillon, c’est avant tout l’histoire, un passé que l’on connaît. Ce que l’on connaît moins, par contre, c’est le Bouillon laborieux, vieux lui aussi, et qui a de la même manière traversé des périodes fastes, puis d’autres plus noires. Ce côté moins connu de la ville fait pourtant aussi partie de son histoire, moins glorieuse peut-être mais qui a tout de même nourri des familles, créé de la richesse, assuré à sa façon le développement de l’endroit. Sait-on encore aujourd’hui qu’une fonderie a vu le jour à Bouillon au milieu du 19 e siècle ? Qu’une industrie importante y a vécu de belles heures ? La société Gérard et Didier a, hélas, quitté la scène, rattrapée par la faillite, en 2005 ! 150 ans après la naissance de l’activité, elle entrevoit pourtant à nouveau l’avenir sous un jour prometteur. Née sur les cendres de l’entreprise historique, la « nouvelle » HGD se (re)déploie parce qu’un repreneur audacieux et des salariés vaillants ont osé se retrousser les manches. à l’heure où d’aucuns prétendent que « tout fout l’camp » et qu’il n’est vraiment plus possible de fabriquer quoi que ce soit au cœur de la vieille Europe, une poignée d’hommes et de femmes font donc mentir tous ces discours négatifs. Cela méritait un détour, une visite intéressée et curieuse. Dont acte… Entreprendre : HGD est, dit-on, la dernière entreprise belge spécialisée en quincaillerie pour le bâtiment. Vous faites de la résistance ? Roger Bertin : Non, pas exactement. Cela vous étonnera peut-être, mais HGD maîtrise parfaitement ses produits et est, du coup, une entreprise performante qui après un (long) passage à vide entrevoit l’avenir sous un jour nouveau. Un siècle et demi après avoir vu le jour, l’outil a de nouvelles perspectives. Tant mieux, nous en profitons. Nous investissons, nous nous développons. Entreprendre : Est-ce à dire qu’il est tout à fait envisageable de fabriquer des pièces de quincaillerie, ici, en Belgique, et au fin fond de l’Ardenne encore ? Les coûts de la main-d’œuvre ne vous handicapent pas trop par rapport à la concurrence étrangère, qu’elle soit chinoise ou des pays émergents ? Roger Bertin : Non, a priori rien n’empêche une entreprise comme la nôtre de continuer son bonhomme de chemin dans le métier sachant que l’on a à la fois le know-how, les machines, l’expérience et la clientèle. Maintenant, partir d’une feuille blanche doit être sacrément plus ardu. Entreprendre : Comment expliquezvous qu’HGD ait pu se redresser après la faillite survenue en 2005. Vous êtes un patron courageux, un homme de défis ou un entrepreneur suicidaire ? Roger Bertin : Peut-être les trois à la fois, allez savoir… J’ai passé ma vie à redresser des entreprises en difficulté, j’ai donc l’habitude des parcours délicats. Je suis arrivé à Bouillon en 2001, l’entreprise état alors quasi exsangue. Le matériel était mal entretenu, les investissements nécessaires n’avaient plus été faits, l’entreprise perdait de l’argent. Arrivé comme consultant externe, j’ai remis mon rapport, mais l’on ne m’a pas écouté. Hélas, la direction était aux mains d’un management d’un » > ESPACE ENTREPRISES > ITINERAIRE Roger Bertin, administrateur délégué Entreprendre Aujourd’hui N°134 - septembre 2011- 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 60