Entreprendre Aujourd'hui n°134 septembre 2011
Entreprendre Aujourd'hui n°134 septembre 2011
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°134 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec André-Marie Morosini, de ML Concept, qui s'est penché sur la chambre du futur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
PUBLI-REPORTAGE Publi-reportage MO Chmilly -BRION ileholeiEntreprendre : Comment envisage-t-on l’avenir en tant que distributeur de produits pétroliers ? Xavier Heins : Chez nous, très sereinement. Il est vrai que le marché global du gasoil de chauffage est à la baisse. Et ce sera encore le cas dans les années à venir. Cependant, nous ne considérons pas cela comme une menace pour notre activité mais, comme tout citoyen attentif à l’environnement, comme une opportunité de polluer moins. Cela nous permet également de rester attentifs et éveillés par rapport aux critères de qualité instaurés au sein de la société. Par contre, les études montrent que la consommation de diesel augmenterait en Europe dans les prochaines années. 30 - Entreprendre Aujourd’hui N°134 - septembre 2011 Depuis plus de 20 ans, les camions-citernes du centre esso sud arpentent les routes et chemins de la province de Luxembourg pour remplir les citernes de mazout de chauffage et carburants en tout genre... Avoir de l’énergie, c’est essentiel ! Et cette énergie, l’équipe du Centre ESSO Sud en a à revendre pour traiter les commandes de mazout de chauffage et carburants, qui affluent des quatre coins de la province de Luxembourg. Située à Bastogne, l’entreprise dispose d’un dépôt pouvant stocker plus de 1.800.000 litres de produits pétroliers. Et c’est de ce dépôt que partent chaque jour les 16 camionsciternes qui composent la flotte des véhicules du Centre ESSO Sud. Entreprendre : Votre avis sur les énergies vertes ? Annick Watlet : Celles-ci sont tout à fait compatibles avec le mazout de chauffage. L’avenir est certainement à la combinaison du mazout et des énergies vertes, pour les installations de chauffage des familles comme pour celles des entreprises. Entreprendre : Existe-t-il des produits pétroliers moins polluants ? Annick Watlet : Oui, ils existent ! Et nous les conseillons à nos clients ! ESSO (EXXON MOBIL) a développé OPTIPLUS, un mazout de chauffage qui améliore la combustion, notamment en réduisant fortement les dépôts de suie. Cela se traduit par une diminution significative de la consommation de mazout. Entre 4 et 8% selon l’installation de chauffage. Les Dans les années à venir, les énergies vertes occuperont une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne. Et les gouvernements seront de plus en plus stricts avec les quotas CO2. En cette période de rationalisation et d’économie d’énergie, il était intéressant de rencontrer un des principaux acteurs de notre région. Rencontre avec Annick Watlet, Directrice, et Xavier Heins, General Manager... tests réalisés par Exxon Mobil ont été approuvés par le Tüv (certification allemande) et nos clients en sont souvent très satisfaits. Xavier Heins : Il existe aussi le gasoil EXTRA. Ce mazout est en fait du diesel routier… détaxé ! Mais qui convient parfaitement pour les chaudières domestiques. Il contient 100 fois moins de soufre que le gasoil de chauffage traditionnel et donc, par corollaire, en rejette 100 fois moins ! Il faut savoir que le soufre provoque les pluies acides qui abîment les végétaux et les bâtiments. Entreprendre : Peut-on combiner les 2 qualités de produit ? Annick Watlet : Le gasoil EXTRA OPTIPLUS est la Rolls-Royce ! Et combine les avantages des 2 produits. « Nos clients recherchent avant tout un service impeccable et de la flexibilité dans nos livraisons : c’est notre leitmotiv depuis plus de 15 ans ! »
« La qualité des produits ESSO est incomparable. Les stocker et les transporter dans les règles de l’art est essentiel. Nous sommes intransigeants en la matière. » Entreprendre : Le CENTRE ESSO SUD livre aussi bien les maisons individuelles que les entreprises de taille importante. Ce mélange des genres n’est-il pas difficile à gérer ? Annick Watlet : L’approche n’est évidemment pas la même. Il est clair que nous ne pouvons pas connaître personnellement toutes les familles qui nous appellent. Cependant, nous essayons que notre client se sente en confiance lorsqu’il nous appelle, et qu’il n’ait pas le sentiment de répéter toujours la même chose à chaque commande ! En cela, Annick, Eliane, Michaël, Arnaud, Frédéric et Stéphanie encodent les spécificités de chacun d’eux dans le système informatique. Au niveau des consommateurs plus importants, nous personnalisons leur compte. Xavier Heins : In fine, les attentes des consommateurs sont les mêmes, du plus petit au plus grand ! Tout le monde veut avoir son mazout ou diesel à temps, et pouvoir compter sur son fournisseur en cas de panne. C’est pour cela qu’en hiver, nous effectuons des dépannages le samedi et le dimanche, avec un service de garde. En été, un chauffeur se tient prêt à effectuer des dépannages pour les entreprises qui ont besoin de produits pétroliers pour faire fonctionner leur activité professionnelle, comme les agriculteurs, boulangers, hôtels, usines, stations-service... Entreprendre : Le prix des produits pétroliers ne cesse d’augmenter. Remarquez-vous une différence au niveau des habitudes de vos clients ? Annick Watlet : Les quantités commandées sont plus faibles que par le passé. Et de plus en plus de clients souscrivent à un plan de paiement échelonné de leur facture. C’est-à-dire qu’ils paient le même montant tous les mois, un peu comme pour l’électricité. Xavier Heins : Nos clients professionnels ressentent l’augmentation de prix des produits pétroliers. Nous essayons de leur conseiller la meilleure formule d’achat. Entreprendre : La réputation des produits ESSO n’est plus à faire ! Annick Watlet : C’est une grande force et une des clés de notre réussite. Xavier Heins : Mais l’attention portée au transport est primordiale. Le diesel et le mazout de chauffage ne sont jamais transportés dans le même camion. Nous n’utilisons que des camions spécifiques pour livrer le diesel routier, les essences ou le pétrole lampant. Cela évite les contaminations. Entreprendre : Le métier de chauffeurlivreur est souvent considéré comme difficile. Est-ce un leurre ? Annick Watlet : C’est un métier passionnant, mais rude. De par sa diversité, il est vraiment attrayant. Cependant, les chauffeurs travaillent énormément en hiver et moins en été. Et par –10 °c, il faut du courage pour livrer ! Entreprendre : Peut-on encore parler du même métier que voici 20 ans ? Xavier Heins : Les moyens informatiques et techniques que nous utilisons sont différents. Chaque camion dispose d’une interface informatique, qui est en liaison permanente avec notre ERP. Ainsi, Laurent, qui planifie les différentes tournées des chauffeurs, peut envoyer des commandes vers le camion concerné depuis son bureau. En un clic, tous les détails de la commande lui sont transférés. Le compteur du camion est alors préprogrammé pour effectuer la livraison. Annick Watlet : Bref, un gain de temps, des erreurs évitées et une flexibilité de livraison accrue. Entreprendre : Quelles sont les priorités du Centre ESSO SUD ? Xavier Heins : L’unique préoccupation, celle qui devrait toujours être gravée sur tous les pans de murs de notre entreprise, c’est la satisfaction du client. Tous les moyens logistiques, commerciaux, technologiques et financiers, ainsi que tout le travail de l’équipe doivent servir à ce but unique. Le reste suit tout seul. Annick Watlet : Je confirme… Entreprendre : Avez-vous d’autres activités que la vente de produits pétroliers ? Annick Watlet : Si la distribution de produits pétroliers reste notre core business, nous avons développé des activités connexes, comme la vente de lubrifiants, AD blue, citernes en tous genres, ainsi que les contrôles des citernes. Entreprendre : Que peut-on vous souhaiter pour cet hiver ? Un temps glacial ? Xavier Heins : Oui, certainement ! Annick Watlet : … avec 30 cm de neige en moins sur les routes quand même ! CENTRE ESSO SUD Rue du Marché Couvert 14 6600 Bastogne Tél : 061 21 12 14 Fax : 061 21 68 01 info@lincepetroleum.be www.mazoutnet.be * ESSO OPTIPLUS eusomacru Entreprendre Aujourd’hui N°134 - septembre 2011- 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 60