Entreprendre Aujourd'hui n°134 septembre 2011
Entreprendre Aujourd'hui n°134 septembre 2011
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°134 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec André-Marie Morosini, de ML Concept, qui s'est penché sur la chambre du futur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ESPACE ENTREPRISES > ECHOS Etalle Première européenne pour le Groupe François L’aventure Kiowatt officiellement amorcée… Le gouvernement luxembourgeois a marqué son accord, en juillet, sur la réalisation du projet Kiowatt, au Roost, porté par LuxEnergie et Woodenergy, filiale du Groupe François, implanté à Latour (Virton). Notons que les deux partenaires, impliqués à parts égales (50-50), ont massivement investis dans l’opération, déposant chacun une trentaine de millions d’euros. Le Groupe François exporte son savoir-faire… Le projet est donc maintenant officiellement sur les rails. De source bien informée, on prétend qu’il sera (déjà) opérationnel au second semestre 2013. Sur le papier, Kiowatt verra aussi la création d’une quinzaine d’emplois et permettra d’éviter l’émission de 55.300 tonnes de CO2 par an. Une maîtrise reconnue… et porteuse Le Groupe François, qui apporte toute sa compétence en cogénération - il fut l’un des pionniers dans ce domaine - réalise même ce qui est une première au moins européenne : la trigénération. Kiowatt produira en effet de l’électricité et de la chaleur, mais aussi du froid. C’est d’ailleurs ce froid qui est à l’origine du projet puisqu’il s’agit avant tout de refroidir des serveurs de cloud computing. Projet à suivre… a N’oubliez pas le Gala des Entreprises de la Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge... qui aura lieu le 7 octobre au WEX de Marche-en-Famenne Inscrivez-vous au plus tôt via notre site www.ccilb.be 18 - Entreprendre Aujourd’hui N°134 - septembre 2011 Et quelle révolution ! Il s’agit ni plus ni moins d’une refonte en profondeur dont la facture totale pourrait atteindre quelque 21,5 millions d’euros, excusez du peu. Une révolution plutôt qu’une évolution donc, boostée par l’appui - sans modération - de la Région wallonne, partenaire du projet pour moitié. Un partenariat public-privé qui pèse plus de 21 millions d’euros ! Sacré chambardement annoncé cet été donc, lors d’une Foire à nouveau exceptionnelle dans ses chiffres comme dans sa gestion. Il y a peu (ou tout) à dire concernant cet événement incontournable, puisque tout y est réglé comme du papier à musique et que la fréquentation semble n’avoir aucune limite raisonnable. Cet été, vous étiez plus nombreux encore dans les travées, allées et chapiteaux, établissant un nouveau record d’affluence (190.045 visiteurs sur le champ de foire et 34.869 visiteurs aux démonstrations forestières, soit un total de 224.914 visiteurs en cinq jours !) pour le rendez-vous de l’été en Luxembourg belge. Mais le grand tournant auquel nous faisons référence n’est pas là, il aura lieu l’an prochain. Annoncé en grandes pompes lors de la dernière édition, le nouveau visage que prendra la foire devra en tout cas renforcer encore l’attractivité des lieux et Exhibition & Congress LibramQnt Libramont En misant sur les pôles « Exhibition & Congress » … La foire devrait être « new look » en 2012 ! Cette fois c’est dit, la Foire agricole de Libramont, que d’aucuns nomment simplement la Foire, tellement elle est incontournable, fera sa révolution en 2012. de l’événement. Avec un investissement évalué à 21,5 millions d’euros, dont 50% apportés par la Région wallonne, dans un partenariat public-privé à 60/40, on n’en attendait pas moins. Un projet… très ambitieux ! Ambitieux, le projet l’est assurément. Ainsi, dès l’année prochaine, le site sera complètement transformé. L’ensemble du projet, et donc du chantier, ne devrait pas voir le jour pour l’été 2012, mais le nouveau visage prendra forme au cours des trois ou quatre prochaines années. Transformé, d’abord, par l’émergence d’un nouveau - et énorme - bâtiment ultramoderne, bien intégré - dit-on - dans le paysage, le site a été pensé pour donner un coup de neuf sur l’ensemble. Un ensemble qui, sur près de 25.000 m², proposera espaces d’accueil, salles modulables (pour réunions et conférences), restaurant avec espace VIP, halls d’exposition et un étage de bureaux de 1.412 m². Avec, tout autour, des parcelles extérieures d’exposition sur plus de 100.000 m². Le tout dans un parc paysager de 60 ha, aménagé avec des zones publiques de loisir. Ouverture tous azimuts Fameux projet, non ! En tout cas, le futur centre d’exposition et de congrès veut, jurent en belle unanimité tous les porteurs du projet, jouer la carte de la différenciation par rapport à ce qui se fait déjà en Wallonie, en Belgique et dans les régions frontalières proches. Reste que, d’événement monoproduit, la foire se donne maintenant pour objectif de devenir un endroit multisecteurs. En jouant à fond de son positionnement géographique et du tourisme d’affaires, tout en valorisant les activités économiques et de détente de toute la région, la foire entend ne pas s’enfermer dans son « seul et unique » événement, fut-il majeur et d’exception. En ne cachant pas, qui plus est, de cibler aussi l’international. a
Wellin digameSi vient de se lancer dans le prêt-à-porter Et booste sa marque X’-AS ! L’univers du prêt-à-porter féminin est un monde sans pitié où l’appétit des uns n’est pas sans porter préjudice à la bonne santé des autres. On ne compte plus les marques qui, par dizaines voire plus, envahissent rayons, comptoirs, toiles et autres podiums. C’est une jungle où l’on se bat à coups d’éclats, de dollars et de matraquage médiatique. Des créateurs belges, luxembourgeois de surcroît, ont pourtant décidé d’affronter cette faune bigarrée sans foi ni loi. Pas n’importe comment, toutefois : avec des idées, du talent, une spécialisation née de l’expérience et, disons-le, un peu d’audace tout de même. Et pourquoi pas ? X’-AS est une marque, c’est aussi une philosophie Vous ne connaissez probablement pas encore X’-AS, mais ça ne saurait tarder. Cette marque, qui en anglais veut dire, comme la femme, en tant que femme, est un concept de chez nous. Oui, une idée « 100% made in province de Luxembourg ». Ce n’est tout de même pas rien, convenez-en. Alors bien sûr, tout le monde connaît Anne Deprez, créatrice de robes de mariée et de cérémonie sur mesure qui, en quelques années, est passée de l’artisanat à un véritable atelier de création de mode, sous un label déposé - digaméSi - et qui a déjà séduit des centaines de jeunes femmes, une renommée qui lui a notamment valu la reconnaissance des autorités wallonnes, lesquelles lui ont attribué le prix de la femme entrepreneure 2010 au Grand Prix wallon de l’entrepreneuriat. Cette fois, la créatrice va plus loin puisqu’elle lance sa propre griffe en prêt-à-porter. Son objectif : user de sa créativité qui sublime la femme, des tissus de grande qualité et s’appuyer sur une fabrication dans son propre atelier à Wellin, le tout sans perdre de vue le fameux rapport qualité-prix. X’-AS : un défi ! La marque X’-AS entend donc bien maintenir l’esprit qui anime sa créatrice, elle qui est aussi attentive à maintenir le savoir-faire en Belgique. Disposant de son propre atelier pour la confection des robes de mariée et de cérémonie-cocktail sur mesure, l’atelier a la capacité de produire plus de pièces encore, notamment durant la saison hivernale, moins propice aux fêtes de mariages. X’-AS est donc portée sur les fonds baptismaux pour pérenniser l’entreprise et utiliser au mieux ses capacités de production avec à la clé nécessité d’embaucher à la production. Les premiers contacts commerciaux sont assez prometteurs et la gent féminine répond déjà, parait-il, favorablement à la collection. X’-AS sera distribuée dès cet automne en avant-première dans les boutiques de mode du Pall Center, tant à Oberpallen qu’à Arlon et Esch-sur- Alzette. D’autres boutiques en Belgique sont aussi dans les starting-blocks pour la première saison officielle de la marque printemps-été 2012. Avis aux amateurs qui souhaiteraient référencer X’-AS dans leur boutique. X’-AS : une collection ! Au travers de X’-AS, la créatrice Anne Deprez propose à la femme qui aime s’habiller différemment d’adopter un nouveau style : féminin et classieux, mais aussi tendance. La collection X’-AS propose une multitude de vêtements s’articulant autour d’un corset lacé, de haute qualité, qui met parfaitement en valeur la silhouette. Ce corset exclusif est en fait le fruit d’une longue étude sur la morphologie de la femme actuelle, ce qui le rend parfaitement adapté à la taille de la femme moderne et extrêmement agréable à porter. Faut-il le dire, ce corset fait par ailleurs l’objet d’un dépôt de brevet et il sera commercialisé de façon assez conceptuelle. Toujours lacé avec le nœud à la taille, il sculpte parfaitement ! Cela étant, le corset - qui est le cœur de la marque - peut aussi se faire plus discret, avec fermeture par tirette, et se porte aujourd’hui avec n’importe quel vêtement. X’-AS - Hugues Navet 0495 30 03 88 ou www.x-as.be ESPACE ENTREPRISES > ECHOS d.52TrIén S Soie, lin, coton, jeans, satin… essayez les différentes matières et laissez votre imagination faire le reste au gré de vos envies et de votre style ! Entreprendre Aujourd’hui N°134 - septembre 2011- 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 134 septembre 2011 Page 60