Enova Mag n°15 sep à déc 2016
Enova Mag n°15 sep à déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de sep à déc 2016

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : GL Events Exhibitions

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 65

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : la bouteille connectée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
56 ENOVAMAG N°15 VIE DE LA PROFESSION La page CAP’TRONIC Pourquoi et comment prendre le virage des objets connectés ? Le marché grand public de l’IoT est très médiatisé, c’est un marché de volume où les places sont très vite prises, sinon déjà prises. Le potentiel sur la cible professionnelle est tout aussi prometteur. D’importants gisements de valeur sont à la portée de toutes les entreprises qui intégreraient l’IoT sur leur marché. Qu’on le veuille ou non, que cela soit planifié ou improvisé, l’IoT ne crée pas seulement de la valeur sur le court terme, il changera votre entreprise dans ce qu’elle a de plus intime et irrémédiablement ! Les prévisions mirifiques sur les objets connectés seront-elles tenues ? Impossible de le savoir pour l’instant mais l’offre de solutions est abondante, se structure, et toujours plus de projets sont lancés. L’évolution des technologies des systèmes embarqués connectés, tels que la microélectronique et les logiciels capables de transformer tous les objets existants (ou les inventer !) en objets intelligents, autonomes et communicants, bat son plein, tirée par les marchés à fort volume (smartphones, tablettes, montres connectées, TV & box, électronique embarquée dans l’automobile, télérelève,...). Il existe de plus en plus de solutions électroniques et logicielles intégrées qui permettent d’accélérer les développements et de baisser les prix. Même si le nombre de fournisseurs de solutions augmente toujours, la chaîne de valeur de l’IoT se structure et se spécialise, définissant des métiers clairement identifiables, au vocabulaire partagé et dont il est possible de comparer les offres pour faire des choix. Il est maintenant possible d’architecturer ses systèmes de façon à réduire sa dépendance à des solutions techniques qui pourraient encore évoluer dans le futur. Quant aux bouleversements prédits concernant les services associés et les modèles d’affaires, ils ne sont pas près de s’arrêter. Il en va de ///////////////////////////////////////////// A VOIR SUR ENOVA PARIS STAND A140 même des mutations internes. Les entreprises se transforment, se forment et se renforcent sur de nouveaux métiers. Ce sont des challenges passionnants. En clair, le contexte technologique n’est pas encore stabilisé mais il se pourrait bien que le niveau des opportunités ait clairement dépassé celui des menaces ! Prendre le virage des objets connectés induit souvent des challenges importants à relever. Les opportunités en regard sont toutefois à l’avenant et, une fois ces challenges relevés, il n’est pas rare de voir des entreprises pionnières prendre des avantages forts sur leur marché. Les 6 défis incontournables à relever pour vous lancer dans l’aventure et assurer la réussite de vos projets d’objets connectés : • Préparez-vous à faire face à de nouveaux concurrents • Elargissez vos collaborations et prenez en compte l’ensemble de vorte écosystème • Transformez vos organisations • Avancez malgré les incertitudes techniques • Passez d’une orientation produit à une orientation service. • Enfin, repensez votre positionnement Mieux gérer ses stocks, réinventer la dialyse, optimiser l’exploitation des dameuses ou surveiller et sécuriser les chemins de fer de demain sont autant d’exemples que vous pourrez découvrir dans le guide édité par CAPTRONIC et ses partenaires, Espace Numérique Entreprises, Weenov et We Network. Source : www.captronic.fr Contacts : guide@captronic.fr - renseignements@ene.fr - iot@weenov.com - contact@we-n.eu
///////////////////////////////////////////////////////////// VIE DE LA PROFESSION 57 La page CFM La métrologie du futur L'usine du futur est dite intelligente, extrêmement efficace et reposant sur un principe d’une efficacité totale : faire bien du premier coup. Elle doit ainsi mêler conception, production et fabrication intelligente pour une performance accrue en évaluant l'adaptation, la performance et la fonctionnalité de chaque partie du produit fini, tout en assurant zéro déchet et zéro émission. Et la métrologie dans tout ça ? Bien évidemment elle a toute sa place dans l’Usine du futur avec : • les nouvelles technologies des moyens de mesure, • des capteurs intégrant des données provenant de multiples systèmes de réseaux de mesure, • des outils informatiques, des logiciels et des technologies de communication adaptés… Mais alors, la métrologie deviendrait « 4.0 », «lean», «smart», «de process »… alors qu’avant elle était «déconnectée», «normée», « stupide », « de laboratoire » ? Pas vraiment ! La métrologie est liée, et doit surtout le rester, au besoin réel d’un processus de fabrication ou de contrôle : qu’est-ce que je veux faire, pourquoi cette exigence, et comment le faire ? La métrologie c’est aussi un esprit critique ouvert et créatif pour lequel « fiable » et « précis » sont des mots qui ne déclenchent pas de grands élans de confiance. Un esprit taquin pour lequel la machine donne un résultat « juste »… si les données entrées sont les «bonnes». Et tout cela sans oublier le juste nécessaire… Dans la métrologie du futur, comme dans celle du passé, il y a cinq M dans le diagramme d’Ishikawa. La métrologie ne se résoudra pas à des objets connectés et un réseau global d’informations… et c’est mieux ainsi ! La raison d'être de la métrologie va bien au-delà de l’enregistrement de données numériques. Elle fait le pont entre conception et fabrication intelligente puisqu’elle mesure et donne les éléments de prise de décision. Elle place l’homme et l’intelligence humaine au centre du jeu : créateur, garant technique et acteur stratégique. A VOIR SUR ENOVA PARIS STAND B48 SALLE BLEUE La métrologie, un des outils de la production industrielle de l’usine d’aujourd’hui, va évoluer avec les outils de l’usine du futur pour fournir des solutions de production plus efficaces grâce à l'intégration connectée de plusieurs disciplines au sein d'un réseau de mesures. Autre évidence aussi : la R&D en métrologie a son futur ! Les développements technologiques que nous vivons engendrent de nouveaux besoins de vérification, de contrôle et donc de mesure. Deux exemples très actuels : - la fabrication additive pour laquelle Anne-Françoise Obaton du LNE rappelle simplement : « Quelque soit le procédé de fabrication (additif ou traditionnel) d’une pièce, si celle ci est destinée à un usage fonctionnel, elle devra être contrôlée en procédant à des tests et des mesures. Les procédures de contrôle existantes pour qualifier une pièce réalisée par des techniques traditionnelles ne vont plus être exhaustives. En effet, le principe de fabrication en additif étant radicalement différent, des contrôles supplémentaires vont être nécessaires. » - Coline Brothier d’EdF et Flavien Viguier de la SNCF ont présenté lors des Journées de la Mesure 2016 un sujet sur la surveillance de sites industriels par drones qui soulèvent de nombreuses interrogations : « Bien que les perspectives d’utilisation des drones pour la surveillance de réseaux linéaires semblent nombreuses (inspection d’installations, visite de sites inaccessibles, surveillance, cartographie, topographie, thermographie…), les solutions développées disposent encore d’autonomies et de capacités techniques incompatibles avec les besoins des donneurs d’ordres industriels. » Voilà donc de larges perspectives pour un futur qui est déjà là ! Source : Sandrine Gazal Directrice du Collège Français de Métrologie info@cfmetrologie.com www.cfmetrologie.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 1Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 2-3Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 4-5Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 6-7Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 8-9Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 10-11Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 12-13Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 14-15Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 16-17Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 18-19Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 20-21Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 22-23Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 24-25Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 26-27Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 28-29Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 30-31Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 32-33Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 34-35Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 36-37Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 38-39Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 40-41Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 42-43Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 44-45Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 46-47Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 48-49Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 50-51Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 52-53Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 54-55Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 56-57Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 58-59Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 60-61Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 62-63Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 64-65Enova Mag numéro 15 sep à déc 2016 Page 65