Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : réussir à l'école... doit-on l'aider à faire ses devoirs ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
• Santé gros plan Blocages & tensions SANTÉ GROS PLAN l l Blocages & tensions compris à l’intérieur, et éviter tout courant d’air. Cela peut suffire s’il ne s’agit que d’un faux mouvement lors du sommeil. Normalement, un torticolis bénin disparaît sous trois jours et il n’est pas nécessaire de consulter. 3. Lorsqu’il dure, on y associe généralement des anti-inflammatoires sous forme de cachets ou de pommades permettant d’agir sur la contracture. Lorsque la gêne subsiste, les myotenseurs sont parfois utilisés. L’aspirine ou le paracétamol sont aussi souvent pris en complément. Il faut systématiquement prendre ces médicaments sous surveillance médicale étant donné leurs effets secondaires. PHOTOS.COM Bon à savoir L’hiver, il arrive que le torticolis soit associé à un refroidissement ou à un début de grippe. Auquel cas, il faut bien entendu traiter les deux maux en même temps. PHOTOS.COM• Des cas tenaces Il est très important de consulter si le torticolis se prolonge ou revient à espaces plus ou moins réguliers. Le médecin pourra faire des examens complémentaires afin de vérifier qu’il n’y a aucune infection dentaire notamment (la présence de ganglions est significative). Il est possible que l’origine soit neurologique, voire qu’une tumeur vienne expliquer cette résurgence, des cas heureusement rarissimes si l’on considère la multiplicité des torticolis.• Les massages Le médecin peut parfois conseiller un traitement de kinésithérapie en particulier dans le cas des personnes qui ont pris de mauvaises habitudes et afin d’apprendre les mouvements à éviter. L’ostéopathie douce est aussi recommandée, ainsi que certains massages. Il est d’ailleurs possible de se masser soimême doucement le cou afin de soulager la douleur. L’ostéopathe n’intervient cependant pas pendant une crise inflammatoire, mais ensuite. Il pourra aussi soulager certains soucis concernant les vertèbres. PHOTOS.COM• Des médecines douces Les adeptes pourront choisir de prendre des oligo-élements réminéralisants, ou des cartilages de poisson, une cure d’Omega 3, ou encore pratiquer des exercices des yeux. Le plus courant est de tourner la tête à droite en regardant vers la gauche pendant trois à quatre 3652 - Enfants Août-Septembre-Octobre Bien-être 2012
SOS Botox ! Autre élément parfois utilisé : la toxine botulique. Celle-ci n’a évidemment pas ici de portée esthétique, mais les injections permettent d’améliorer le port de tête, ce qui réduit bien évidemment les spasmes musculaires. Des précautions élémentaires ➔ Adopter un matelas et des oreillers plutôt fermes. ➔ Travailler la tête bien droite, en ayant les accessoires dont on se sert souvent à portée de main. secondes, en renouvelant le mouvement trois fois de chaque côté. Un bain chaud avec des huiles essentielles relaxantes permet aussi de bien décontracter les muscles. Il faut laisser la nuque dans l’eau pendant une dizaine de minutes environ. A défaut une douche bien chaude sur le cou est aussi bénéfique.• Des examens possibles Un simple examen médical suffit à diagnostiquer le torticolis. Le médecin peut cependant se pencher sur PHOTOS.COM des traumatismes passés, ou des problèmes cervicaux pouvant donner lieu à une demande de radiographie, voire un examen plus sophistiqué tel qu’une IRM, lorsque la douleur persiste et qu’aucune origine n’a pu être déterminée avec précision. Cela n’est pas le cas général.• L’intervention chirurgicale Si la gêne est considérable, il est possible de procéder à une ablation des nerfs sensitifs des muscles cervicaux touchés. Une intervention de dernier recours bien entendu. L’option chirurgicale est également envisagée chez les enfants atteints de torticolis congénital s’ils n’ont pas été suivis dès la naissance ou si le traitement de physiothérapie n’a pas donné de résultats satisfaisants. A noter que la pose d’une minerve ou collier cervical n’est pas utile dans le cas d’un torticolis classique, il ne faut pas non plus chercher à s’étirer le cou en pleine crise. En bref, chaque fois que cela dure, il ne faut pas prendre le torticolis à la légère et comprendre ce qui se passe afin que cela ne se renouvelle pas. n A.F. PHOTOS.COM ➔ Prendre soin de sa posture face à l’ordinateur, en particulier à la position de l’écran et à la hauteur du siège. ➔ Vérifier sa vue ou ses lunettes pour lire ou travailler, pour ne pas sans arrêt avoir à tendre le cou. ➔ Economiser ses mouvements au niveau du cou. ➔ Eviter les courants d’air. ➔ Prendre l’habitude de porter des poids de façon adéquate et ne pas en porter tant que la douleur est présente. ➔ Toujours consulter si le torticolis se renouvelle, voire devient chronique, si de la fièvre se déclare ou lorsque la douleur va jusqu’au bout des doigts. Il convient effectivement de vérifier si cette douleur ne cache rien d’autre. Idem si le torticolis concerne un enfant. Août-Septembre-Octobre Enfants Bien-être 2012 53 - 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 1Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 2-3Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 4-5Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 6-7Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 8-9Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 10-11Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 12-13Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 14-15Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 16-17Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 18-19Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 20-21Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 22-23Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 24-25Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 26-27Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 28-29Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 30-31Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 32-33Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 34-35Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 36-37Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 38-39Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 40-41Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 42-43Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 44-45Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 46-47Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 48-49Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 50-51Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 52-53Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 54-55Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 56-57Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 58-59Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 60-61Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 62-63Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 64-65Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 66-67Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 68-69Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 70-71Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 72-73Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 74-75Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 76-77Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 78-79Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 80-81Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 82-83Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 84