Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : réussir à l'école... doit-on l'aider à faire ses devoirs ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
• Santé gros plan Blocages & tensions SANTÉ GROS PLAN l l Blocages & tensions STOP AUX DOULEURS Sortir d’un torticolis Sortir d’un torticolis, rien de très grave et pourtant cela handicape fortement la vie au quotidien, sans oublier que cela est douloureux. Un faux mouvement, un courant d’air, comment ce problème a-t-il pu surgir ainsi du jour au lendemain ? Et quelles sont les meilleures méthodes pour s’en débarrasser le plus rapidement possible ? Le torticolis est un problème musculaire. Il s’agit d’une contracture qui s’apparent à une crampe. Un phénomène plus complexe qu’il n’y parait Il affecte très exactement le muscle sterno-cléido-mastoidien, des qualificatifs qui signifient qu’il est attaché au sternum, aux clavicules et à l’os temporal du crâne. Il s’agit du gros muscle vertical qui descend en oblique et permet de tourner la tête en particulier. Il arrive aussi que le trapèze soit également touché. PHOTOS.COM Les médecins évoquent plusieurs catégories de torticolis : • Le torticolis bénin : le plus fréquent, celui dont on s’aperçoit soudainement au réveil.• Le torticolis spasmodique : de fortes contractions musculaires qui sont généralement très douloureuses et laissent la tête de côté.• Le torticolis congénital : C’est 3450 - Enfants Août-Septembre-Octobre Bien-être 2012
un cas particulier assez rare qui concerne les bébés qui naissent ainsi à cause d’une mauvaise position dans l’utérus.• Le torticolis symptomatique : qui est la conséquence d’un facteur particulier. Il peut s’agir d’une infection (dentaire par exemple), de la suite d’un accident traumatique qui explique que le torticolis soit récurrent. Il peut aussi y avoir une origine neurologique, comme le nystagmus qui affecte l’œil et provoque des saccades oculaires. Le nystagmus peut aussi intervenir à la suite de l’abus de substances nocives.• Le torticolis consécutif à… : de l’arthrose cervicale, une névralgie voire une sciatique au niveau des bras… Symptômes et origines Douleurs dans la nuque et sur le côté du cou, impossibilité ou difficulté à tourner le cou sans douleur, diminution de l’amplitude des mouvements, parfois tête penchée, autant dire que la position est inconfortable, que ce soit pour conduire, ou travailler. Impossible de faire du sport bien entendu. La douleur est très variable d’un individu à l’autre et en fonction du type de torticolis. Chez l’enfant, il convient d’être particulièrement vigilant, car le torticolis peut avoir diverses causes. Congénital, il est dû à la mauvaise position prolongée du fœtus entraînant un raccourcissement du muscle. L’enfant se met donc à privilégier une position asymétrique par impossibilité de faire autrement. Ce désé- quilibre a des conséquences sur le squelette en croissance. L’origine est parfois plus tardive : l’utilisation du forceps par exemple lors de l’extraction à la naissance, ou des gestes maladroits ayant exercé une tension sur la tête et le cou du nouveau-né. PHOTOS.COM Le torticolis a aussi pour conséquence de provoquer des insomnies dans certains cas lorsqu’il se prolonge, d’où la nécessité de traiter si la durée est anormale ou si le phénomène devient chronique. Les degrés d’intensité de la douleur sont très variables, les personnes jeunes sont relativement peu touchées, sauf si un traumatisme passé revient à la surface. La femme plus touchée Les femmes souffrent plus fréquemment de torticolis que les hommes. Pas de raison évidente pour cela, si ce n’est que le torticolis peut résulter de gestes inadaptés, de poids trop lourds portés d’une mauvaise manière. Les ostéopathes insistent sur les mouvements et les mauvaises habitudes : le port du sac à main, parfois lourd par exemple, qui exerce une tension, souvent longue, sur le cou. Chez les jeunes mamans, le torticolis chronique peut aussi provenir de l’habitude de porter son bébé, qui en grandissant devient lourd, d’autant que le port de l’enfant se fait généralement toujours du même côté. Pour les mêmes raisons, l’arthrose cervicale touche plus souvent les femmes, en particulier après 35 ans ou lors de la ménopause. Cela peut provoquer des douleurs qu’il ne faut pas négliger. Pour les sportives, un échauffement du cou est absolument indispensable, via des rotations douces dans chaque sens, comme pour tous les muscles. PHOTOS.COM Les traitements• Les plus classiques Il existe différents traitements en fonction du type de torticolis même si tous ont une base commune : 1. Mettre le cou au repos et ne pas forcer ; 2. Utiliser de la chaleur : poser des linges chauds, une bouillotte contre le muscle permet d’apaiser la douleur et contribue à détendre le muscle. Il s’agit donc de garder le cou bien au chaud, à l’aide d’une écharpe y Août-Septembre-Octobre Enfants Bien-être 2012 51 - 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 1Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 2-3Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 4-5Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 6-7Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 8-9Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 10-11Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 12-13Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 14-15Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 16-17Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 18-19Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 20-21Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 22-23Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 24-25Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 26-27Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 28-29Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 30-31Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 32-33Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 34-35Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 36-37Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 38-39Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 40-41Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 42-43Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 44-45Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 46-47Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 48-49Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 50-51Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 52-53Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 54-55Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 56-57Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 58-59Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 60-61Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 62-63Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 64-65Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 66-67Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 68-69Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 70-71Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 72-73Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 74-75Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 76-77Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 78-79Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 80-81Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 82-83Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 84