Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : réussir à l'école... doit-on l'aider à faire ses devoirs ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
SANTÉ• Santé FAMILLE famille l Ouïe ENFANTS Dépister les troubles de l’audition PHOTOS.COM Le dépistage des troubles de l’audition chez l’enfant a fait d’importants progrès ces dernières années. En tout état de cause, la qualité de l’audition des jeunes enfants doit faire l’objet d’une attention particulière. Elle détermine en effet en grande partie leur processus d’apprentissage et leur épanouissement. Le vote, fin 2010, de la loi visant à généraliser le dépistage précoce des troubles de l’audition chez les nouveau-nés devrait permettre la détection systématique des affections les plus graves telle la surdité et de la prendre en compte précocement. Il est même aujourd’hui possible de détecter la surdité avant la naissance. Des origines diverses mieux identifiées Ces troubles de l’audition chez l’enfant ont des origines diverses, de nature génétique ou liées à des maladies contractées par la mère durant la grossesse ou par l’enfant après sa naissance. Pratiquer un dépistage précoce est une démarche fondamentale pour l’épanouissement de l’enfant. Une surdité diagnostiquée tardivement est longue à rééduquer. C’est d’ailleurs le plus lourd handicap sensoriel. Il retentit sur l’apprentissage et la compréhension du langage et peut conduire à un isolement psychologique, voire à un retard ou un échec scolaire de l’enfant. Le diagnostic en liaison étroite avec un spécialiste Un diagnostic de malaudition posé sur ses enfants est toujours douloureusement vécu. Pour les parents, c’est tout un monde qui est bousculé, des certitudes qui vacillent et de nombreuses questions PHOTOS.COM - légitimes - qui sont posées. Les pédiatres et les ORL, les spécialistes en audiologie infantile sont à même de diagnostiquer cette surdité. Un bilan orthophonique est donc indispensable pour évaluer le retentissement de la surdité sur la parole, le langage oral et les capacités d’apprentissage. Un programme possible d’appareillage Une fois ce diagnostic posé, les audioprothésistes commencent le programme d’appareillage et d’accompagnement, en parallèle de la prise en charge orthophonique et pédagogique de l’enfant. Pour cela, une entreprise comme Audika a créé un département spécifique, Audika- Kids, permettant d’apporter une réponse adaptée aux besoins des enfants. Dédramatiser, comprendre, conseiller et aider les parents, donner aux enfants malentendants une meilleure chance de vivre et 40 Enfants Bien-être 72 - Février-Mars-Avril 2012
Des chiffres alarmants Selon le comité d’organisation de la journée nationale de l’audition, dont l’objectif est de sensibiliser le public le plus large aux problèmes de malaudition, 30 000 à 50 000 enfants et adolescents présentent des altérations sévères ou profondes de l’appareil auditif : ✔ 1 sur 1000 devient sourd avant 18 mois ; ✔ 2 sur 1000 deviennent sourds avant 14 ans. 1, 1111A. PHOTOS.COM d’apprendre comme tout le monde : tel est l’objectif d’AudikaKids. De nombreuses solutions dédiées aux enfants Des solutions d’aides auditives peuvent pallier des surdités de perception (oreille interne) tandis qu’une implantation cochléaire sera nécessaire pour traiter les surdités les plus importantes. Pour accompagner la mise en œuvre de ces solutions, Audika a développé un protocole spécifique d’appareillage de l’enfant qui respecte complètement le rythme qui lui est propre tout en associant ses parents. Audika a également fait le choix des compétences en ne faisant appel qu’à des audioprothésistes spécifiquement formés à l’appareillage de l’enfant et en s’entourant des plus éminents spécialistes en la matière. Selon le type de surdité, des solutions existent dont certaines relèvent d’un appareillage auditif. Les surdités de transmission sont pour la plupart réversibles par un traitement médical et/ou chirurgical. L’intégration en 2003 au sein de son réseau des centres de Bernard Azéma (L’Aide Auditive), l’un des plus grands experts français de l’audition de l’enfant, s’est inscrite dans cette démarche. Aujourd’hui, le réseau Audikakids est constitué d’une vingtaine de centres en France dont deux à Paris. PHOTOS.COM Audikakids, un protocole rigoureux et un univers rassurant Pour que l’enfant se sente en confiance dans cet univers paramédical, le protocole Audikakids prévoit que tout le processus d’appareillage, de tests et de contrôle se déroule systématiquement en présence des parents. Les audioprothésistes veillent à expliquer aux enfants le fonctionnement et le rôle des aides auditives. Pour familiariser les plus jeunes avec l’objet, une aide auditive factice est fournie aux parents pour en parler avec leur enfant et le reste de la famille. Les aides auditives réelles ne sont remises aux parents qu’après quatre ou cinq rendez-vous. Viennent ensuite les périodes d’adaptation et de découverte des bruits et des sons. Il s’agit alors de laisser l’enfant réagir à son rythme, sans le brusquer, en évitant de le « tester » trop souvent. Des contrôles réguliers trois à quatre fois par an sont indispensables. Le suivi de l’enfant est assuré par une équipe pluridisciplinaire. L’orthophoniste y joue un rôle essentiel car il entraîne l’enfant à entendre les sons puis à les reconnaître, à écouter la voix, son rythme, sa mélodie, son intensité ; à écouter la parole, les mots, les syllabes ; à les reproduire, à jouer avec, à leur donner du sens et enfin à parler ! n J.B. Pour en savoir plus http://www.audika.com/nos-solutions/audikakids.htm " Enfants Bien-être 41 Février-Mars-Avril 2012 - 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 1Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 2-3Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 4-5Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 6-7Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 8-9Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 10-11Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 12-13Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 14-15Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 16-17Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 18-19Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 20-21Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 22-23Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 24-25Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 26-27Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 28-29Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 30-31Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 32-33Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 34-35Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 36-37Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 38-39Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 40-41Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 42-43Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 44-45Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 46-47Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 48-49Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 50-51Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 52-53Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 54-55Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 56-57Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 58-59Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 60-61Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 62-63Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 64-65Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 66-67Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 68-69Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 70-71Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 72-73Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 74-75Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 76-77Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 78-79Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 80-81Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 82-83Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 84