Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : réussir à l'école... doit-on l'aider à faire ses devoirs ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
SANTÉ• Santé ENFANT enfant l Respiration Zoom sur… …la bronchiolite du nourrisson PHOTOS.COM car leurs bronches sont encore peu développées. Elle est donc fréquente et concerne de nombreuses familles : la bronchiolite touche environ 30% des nourrissons en France, soit 460 000 bébés par an. Il s’agit donc d’un véritable problème de santé publique. PHOTOS.COM La bronchiolite fait parler d’elle tous les hivers depuis déjà plusieurs années. Elle touche surtout les nourrissons et en dépit de signes inquiétants, elle est souvent rapidement guérie. Il arrive cependant que certains cas subissent des complications, c’est la raison pour laquelle il ne faut pas tarder à consulter le pédiatre ou le généraliste. La bronchiolite atteint les bronches comme son nom l’indique, et plus exactement les petites bronches, les bronchioles. Il s’agit d’une infection virale qui circule l’hiver. La maladie est bien connue ainsi que son origine : le VRS ou virus respiratoire syncytial qui concerne la grande majorité des cas recensés. Il arrive néanmoins que d’autres virus soient en cause comme le rhinovirus, l’adénovirus, le métapneumovirus… mais beaucoup plus rarement. Attention aux bébés La maladie touche essentiellement les bébés de 1 mois à 2 ans, avec une prédominance pendant la première année, statistiquement jusqu’à 8 mois. Les petits sont particulièrement concernés, Les médecins ont cependant pu noter que logiquement, les bébés les plus fragiles : prématurés, porteurs de maladies cardiaques ou ayant un problème immunitaire, sont les plus susceptibles d’être sensibles au virus et d’avoir plus de difficultés à s’en remettre rapidement. On a également pu constater que le tabagisme passif, la garde en crèche pouvait contribuer au phénomène, ainsi que l’habitat urbain. Le virus se transmet via une toux, un éternuement, mais aussi par un manque d’hygiène, par les mains essentiellement. Le virus est assez résistant, puisque s’il ne survit que moins d’une heure sur la peau, sa durée de vie peut se prolonger jusqu’à 6 ou 7 heures sur un tissu. La bronchiolite se guérit bien, même si certains symptômes sont parfois impressionnants chez de très petits bébés, mais il existe des cas graves, heureusement rares, qui peuvent mener à une hospitalisation. La mortalité pour cette raison est quasi nulle dans notre pays. 36 Enfants Bien-être 38 - Février-Mars-Avril 2012
Des symptômes évidents Si les symptômes sont évidents, ils sont parfois inquiétants pour les parents. Ils surviennent après une période d’incubation relativement courte : 2 jours à une semaine. Le virus attaque d’abord la muqueuse nasale avant de s’installer dans les bronches. L’enfant a le nez bouché, il tousse. Il peut avoir de la fièvre, mais cela n’est pas toujours le cas. Il s’agit en fait au départ d’un gros rhume à toux sèche qui évolue ensuite rapidement avec une difficulté à respirer ; les inspirations devenant plus rapides que la normale. Il arrive fréquemment que l’enfant refuse alors de s’alimenter ou n’y arrive pas. Dans les cas les plus graves, ou si l’on a attendu trop longtemps, le cœur peut commencer à s’affoler, allant jusqu’à une perte de connaissance ou à une apnée. Le bébé peut aussi émettre des sons un peu sifflants qui prouvent que les bronches sont effectivement atteintes : un symptôme classique PHOTOS.COM prudent en particulier lorsque le bébé a moins de trois mois. Des traitements efficaces Le traitement classique est en général efficace et la situation change assez rapidement, même si la toux peut dans certains cas se prolonger sur plusieurs semaines. Le diagnostic est facilement posé, car les symptômes sont suffisamment parlants. Les examens complémentaires ne sont pratiqués qu’en cas de doute, de cas sévères ou d’enquêtes épidémiologiques. La consultation s’impose donc et le plus rapidement possible pour que le traitement fasse effet sous quelques jours. Le pic se situe généralement entre 2 et 4 jours après les premiers effets visibles. La maladie est bénigne, mais il faut être très Les examens sont aussi pratiqués si l’enfant n’en est pas à sa première bronchiolite. Dans ce cas, il convient de faire un diagnostic plus poussé pour vérifier s’il y a un problème chronique, tels que l’allergie par exemple, ou une anomalie au niveau de l’œsophage. Dans les cas les plus graves, il peut s’agir d’un souci d’immunité ou de mucoviscidose. PHOTOS.COM Cependant, dans la majorité des cas, la répétition n’est pas significative, elle concerne surtout les petits qui sont en collectivité ou qui vivent dans une famille nombreuse où les virus ont plus de possibilités de passer de l’un à l’autre. Homéopathie Certains adeptes de l’homéopathie la préconisent pour les bébés dans le cas d’une bronchiolite et en complément des précautions d’usage. Elle permet selon eux de réduire le nombre de séances de kinésithérapie. Le traitement consiste en des mesures précises et assez faciles à mettre en place : • nettoyage du nez avec sérum physiologique,• hydratation très régulière à l’eau minérale et alimentation suffisante,• pas de tabac dans l’environnement,• chambre aérée, dont la température doit être tempérée et non pas chaude (19°C conseillés),• le bébé peut continuer à dormir sur le dos avec un petit coussin sous le haut du matelas pour le surélever (l’idéal est une élévation de 30°). Il n’y a donc généralement aucun traitement médicamenteux. Pas de bronchodilatateur, de corticoïdes, d’antiviraux, d’antitussifs, de muco-régulateurs, ni d’antibiotiques dans le cas d’une première bronchiolite sans aggravation. Quid de la kinésithérapie En France, les médecins préconisent fréquemment de la kinésithérapie respiratoire, une spécificité dans notre pays. Enfants Bien-être 37 Février-Mars-Avril 2012 - 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 1Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 2-3Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 4-5Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 6-7Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 8-9Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 10-11Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 12-13Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 14-15Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 16-17Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 18-19Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 20-21Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 22-23Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 24-25Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 26-27Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 28-29Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 30-31Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 32-33Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 34-35Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 36-37Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 38-39Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 40-41Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 42-43Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 44-45Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 46-47Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 48-49Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 50-51Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 52-53Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 54-55Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 56-57Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 58-59Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 60-61Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 62-63Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 64-65Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 66-67Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 68-69Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 70-71Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 72-73Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 74-75Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 76-77Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 78-79Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 80-81Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 82-83Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 84