Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
Enfants Bien-être n°2 oct/nov 2014
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : réussir à l'école... doit-on l'aider à faire ses devoirs ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
■ SANTÉ• Santé ENFANT enfant l Audition Protéger leurs oreilles en été THINKSTOCK Festivals de musique, bals, soirées en discothèque, écoute du baladeur... Attention aux risques associés ! Selon l'enquête JNA 2014, 88% des Français pensent que la principale cause de perte auditive est due à une exposition sonore trop élevée. D’où l’importance de protéger nos oreilles et celles de nos enfants. En été, il est important d'informer les jeunes et les moins jeunes des risques auxquels ils peuvent être exposés et de la nécessité de se protéger à l'aide de protections auditives. Des solutions existent pour conserver le plaisir sans risque pour ses oreilles. L’importance de l’audition Qui l’eut cru ? Une bonne audition est gage d’une bonne santé. En effet, une perte même légère impacte non seulement les capacités de communication mais crée aussi des dommages collatéraux comme la fatigue, le stress, l’hypertension… ayant eux-mêmes des répercussions sur nos comportements. Un sentiment de nonchalance, des maux de tête, une relation perturbée à la nourriture, des difficultés d’endormissement… sont des symptômes insidieux que peut cacher la perte de l’audition. Pour une bonne hygiène de santé, il est donc nécessaire de prendre en compte l’état de son audition, la préserver en protégeant son système auditif des expositions sonores toxiques et intégrer des temps de pause auditive. Ces derniers favorisent un rétablissement des équilibres au sein du système auditif. Et puis lorsque cela est nécessaire, pour conserver de bonnes relations aux autres et à soi-même, il faut mettre en place des solutions pour bien entendre. Attention aux otites ! L’affection la plus courante au niveau des oreilles est l’otite externe. Le conduit auditif externe est rouge et douloureux. Cette inflammation se développe lorsque l’intérieur de l’oreille reste mouillé après une douche ou une séance de natation. La peau s’assèche en formant de petites fissures propices à l’infiltration de virus, bactéries ou champignons. Contrairement à une idée reçue, retirer la cire du canal auditif n’est pas recommandé. La cire est protectrice et contient une bac- 34 14 - Enfants Août-Septembre-Octobre Bien-être 2014
THINKSTOCK Bon à savoir Selon le Dr. Mireille Tardy, praticien ORL, membre du Comité scientifique de la JNA, des nuits à moins de 30 dB offre une bonne qualité de repos et de récupération. Au-delà, gastrite et hypertension peuvent s’installer. A bon entendeur… ✔ Lavez le pavillon au savon doux et sécher avec un gant propre. ✔ Protégez vos oreilles à l’aide de bouchons lorsque vous nagez. ✔ A la fin de chaque séance, secouez légèrement la tête d’un côté à l’autre pour permettre à l’eau de s’écouler. ✔ Si vous portez un appareil de correction auditive, vous devez l’enlever le plus souvent possible, afin de permettre à votre conduit auditif de sécher. ✔ N’utilisez pas de cotons-tiges pour nettoyer les oreilles. Le cérumen est un lubrifiant naturel de l'oreille et il joue un rôle de protection. Il s’élimine naturellement vers l'extérieur. térie ayant un rôle bénéfique sur l’oreille. Le coton tige a tendance à enfoncer le cérumen au fond du conduit, augmentant ainsi le risque d'infection. Une solution : les bouchons de protection auditive Les oreilles n’ont pas de volets naturels de protection. Elles sont exposées en permanence aux différentes ondes sonores. Lors d’un concert, en discothèque ou lors de la pratique d’un instrument, les pressions acoustiques sont élevées (de 100 à 105 dB – seuil critique au-delà de 80/85 db) sur une durée d’exposition généralement longue. L’oreille n’a pas de protection naturelle et pour la préserver, il est nécessaire d’utiliser des protections auditives. Différents types de protections existent et visent à conserver le maximum de sensation et de musicalité, y compris pendant des séances de sport. PHOTOS : D.R.• Les bouchons de type mousse Le bouchon mousse est à mouler (modeler) avec ses doigts avant son insertion dans le conduit : l 1C auditif. L:UIIUWL Il se dilate ensuite pour fermer anche. le conduit D est auditif de manière étanche. Il est en général à usage unique. Le bouchon mousse offre un niveau d’affaiblissement de 21 dB à 37 dB de SNR. Disponibles en pharmacie et sur internet. O• Les bouchons en silicone Ils sont préformés et leur matière en silicone ou caoutchoucrs fois. Difféstent fois. pour Diffé- OP rentes tailles existent i au pour une adaptation au permette de les utiliser plusieurs conduit auditif. Lorsqu'ils sont fabriqués mule. ils en silicone souple, ils s’adaptent à tous les conduits auditifs. Les niveaux d’affaiblissement vont de 15 à 35 dB de SNR. Disponibles sur internet.• Les bouchons en silicone à filtre acoustique L’avantage du filtre acoustique est de restituer naturellement le son ; de rester fidèle à la réalité sans déformation. Les fréquences les plus sensibles sont atténuées et les fréquences extrêmes, aiguës et graves à faible niveau sonore sont relâchées. Le son est restitué dans tout son relief et sa musicalité, sans aucune déformation. Réutilisable, le bouchon en silicone à filtre est agréable pour les inconditionnels des concerts, des discothèques ainsi que pour les musiciens. Disponibles en pharmacie et sur internet.• Les bouchons sur mesure à filtre acoustique Le « sur mesure » nécessite une prise d’emprunte en effectuant un moulage du conduit auditif. La protection est ensuite fabriquée en silicone, en acrylate ou en crylit dure en prenant la forme du conduit auditif. En associant un filtre acoustique, l’utilisateur va trouver un confort inégalé lors de ses soirées en concert, discothèque ou lors de la pratique d’un instrument. Certaines de ces protections sur mesure passent d’une protection qui affaiblit fortement le bruit à un modèle qui atténue le son de manière uniforme pour en préserver toutes les nuances, par un simple changement de filtre. Ces protections offrent un SNR de 16 à 35 dB et sont réalisées par des professionnels audioprothésistes D.E. C’est entendu ? Arrêtez de faire supporter n’importe quoi à vos oreilles et à celles de vos enfants qui méritent, elles aussi, d’être bien protégées ! ■ V.L. POUR EN SAVOIR PLUS : www.journee-audition.org Août-Septembre-Octobre Enfants Bien-être 2014 - 15 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 1Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 2-3Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 4-5Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 6-7Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 8-9Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 10-11Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 12-13Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 14-15Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 16-17Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 18-19Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 20-21Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 22-23Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 24-25Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 26-27Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 28-29Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 30-31Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 32-33Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 34-35Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 36-37Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 38-39Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 40-41Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 42-43Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 44-45Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 46-47Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 48-49Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 50-51Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 52-53Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 54-55Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 56-57Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 58-59Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 60-61Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 62-63Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 64-65Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 66-67Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 68-69Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 70-71Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 72-73Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 74-75Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 76-77Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 78-79Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 80-81Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 82-83Enfants Bien-être numéro 2 oct/nov 2014 Page 84