Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 90

  • Taille du fichier PDF : 73,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'aventure du Team France Jeune sur le RIF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
Tout votre corps se lit dans ce bracelet... A l’heure à laquelle tout le monde cherche à rester « connecté », que ce soit via internet par les réseaux sociaux comme Facebook ou tweeter, ou bien via S ou MMS, ou encore linkedin et j’en passe, il existe un domaine qui « explose » … c’est celui des bracelets connectés. Bracelets « montre » avec lecture des mails, bracelets de suivi des battements cardiaques, etc. Chacun y va de sa spécificité, de son avantage, de ses coloris, ses fonctionnalités, en argumentant sur SON petit +, celui que les autres n’ont pas. J’ai eu l’occasion de pouvoir tester pour vous, le UP3, ce petit bracelet de la marque Jawbone, successeur du UP2. Ce petit concentré de technologie a fait son apparition très récemment, pour vous dire TOUT de la santé de votre cœur, le suivi de votre sommeil, de vos activités. Dans cet écrin vraiment design et stylé se cachent de microcomposants qui scrutent chaque instant de votre Prix de vente 179.00 € vie, étudient chaque geste pour vous aider à mieux analyser votre comportement et le changer pour l’améliorer. Le UP3 est à priori à l’heure actuelle le système de suivi le plus avancé qu’il est possible de dénicher dans le commerce. Ses multi-capteurs lui confèrent plus d’ampleur et de précision, notamment dans l’application smart coach (fonctionnalité qui utilise toutes les données du UP3 pour fournir une analyse et dresser des bilans et des conseils personnalisés pour améliorer ses objectifs de forme, de sommeil ou de santé). Ce bracelet qui reste connecté en Bluetooth, résiste aux éclaboussures, avec une autonomie de batterie de plus de 7 jours. Chaque seconde est analysée et grâce à sa fonction Idle Alert, UP3 permet d’augmenter votre temps d’activité grâce à des alertes de rappels personnalisables, aidant à ne pas rester inactif. Un trop long moment dans le canapé ?... UP3 va se mettre à vibrer pour vous indiquer qu’il est temps de vous bouger. La solitude d’activité vous pèse ? Pas de problème, UP3 vous permet de vous connecter avec vos amis, votre famille pour atteindre ensemble vos objectifs. S’auto-motiver à plusieurs permet de mieux garder la forme. Il est même possible avec UP3 de se lancer des défis, en choisissant la durée, de quelques heures à plusieurs jours. Des petits voyants indiquent régulièrement par un simple coup d’œil les notifications et les alertes. Nota  : via l’application UP3 du smartphone, il vous est possible d’enregistrer les repas que vous prenez, pour effectuer grâce à UP un suivi des boissons, calories, etc. De nombreux aliments sont répertoriés mais il est possible d’en ajouter une multitude. Comme certains bracelets de ce type, bien évidemment UP3 dispose de capteurs destinés à suivre et analyser les battements cardiaques. Ainsi, UP3 détermine chaque jour les fréquences card i aque s a u r e po s (calculée au début de la journée) ou passive (déterminée quand le corps est immobile). Il devient alors plus facile de se rendre compte de la santé de votre cœur. Enfin, UP3, même lorsque vous vous plongez dans les bras de la célèbre « Morphée », reste actif et attentif. Avec sa fonctionnalité de suivi du sommeil, il enregistre tout grâce à ses capteurs de « bioimpédance ». Il mesure votre fréquence cardiaque pour suivre au plus près les différentes phases du sommeil  : paradoxal, profond, réveil, etc… Rien n’est laissé au hasard. Dommage malgré tout que Jawbone n’ait pas pu ajouter la possibilité de lire l’heure sur ce petit « bijou ». Les voyants LED qui indiquent le statut et les alertes de notification en un coup d’œil auraient pu se présenter sous la forme du changement de couleur des chiffres par exemple. ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 2015 68 # TEST  : Bracelet UP3 Jawbone Bracelet UP3 Jawbone by Nicolas VERDES Caractéristiques Dimensions  : 220 x 12.2 x 3-9.3 mm Taille unique  : ajustable pour des tailles de poignet de 140 à 190 mm Poids  : 29 g Autonomie de la batterie  : jusqu’à 7 jours Batterie  : lithium-ion polymère rechargeable, 38mAh Chargement USB  : environ 60 minutes via câble USB magnétique (fourni) Compatibilité  : Android et IOS Si le UP3 est parfois difficile à fixer ou ôter du poignet, il pousse encore plus loin l’analyse des données de votre corps et vous aide ainsi à le faire évoluer. Jawbone fait clairement la différence par rapport à la concurrence grâce à cet appareil ultra-sophistiqué en avance sur son temps. Grâce à tous ses capteurs, le UP3 va vous aider à prendre soin de votre corps, et donc de vous. Et grâce à toutes les alertes, UP3 va vous aider à être moins inactif et de fait vous aidera à perdre les petits kilos « en trop » qui se sont incrustés chez vous en raison de votre manque d’exercices. Le bien être est en route, ne le laissez pas passer ! ENDORPHIN Points positifs Design, poids, coloris disponibles Facilité d’utilisation, ergonomie Autonomie de la batterie Fonctionnalités A améliorer  : Système de fixation du bracelet  : parfois difficile à attacher ou à défaire, même s’il peut se détacher seul si le serrage n’est pas optimal. Version future  : Ajouter l’heure ?  : -) Plus d’infos sur  : www.jawbone.com
Pour cet automne, le soutien-gorge de sport Extreme Control s’affiche dans un nouveau style en édition limitée. Les sportives qui aiment faire dans l’original seront comblées par le modèle métallique Honeycombdans lequel un motif cuivré nid d’abeilles contraste avec le noir. Il assure toujours un maximum de maintien et de confort jusque dans les grandes tailles même sur les mouvements de forte intensité. Idéal donc pour le running, les sports collectifs ou encore l'équitation. Ce soutien-gorge de sport fait appel à un tricot piqué hautement fonctionnel et à des empiècements en filet dans le dos pour réguler l’humidité et maintenir la peau au sec. Les bonnets bénéficient d’un renfort latéral et l’intérieur opte pour un tissu éponge hydrophile sans couture. Ils galbent joliment la poitrine et sont agréables à porter sans aucune sensation de frottement. Les bretelles ergonomiques, réglables dans le dos et molletonnées sur toute leur longueur soulagent. Bonnet B à H - Prix à partir de 26,95 € Chaque soutien-gorge se marie à un shorty de sport assorti sur lequel un empiècement en filet de couleur contrastée élimine également l’humidité. Ensemble Extreme Control à partir de 57,95 € (shorty + soutiengorge). Disponible en magasin depuis septembre. Infos sur ce lien. Les PLUS  : Le look Matière respirante Large gamme de tailles Bon rapport qualité/prix Soutien-gorge Extreme Control by Béatrice GLINCHE TEST DU SOUTIEN GORGE ANITA ACTIVE EX- TREM CONTROL couleur HONEY On ne présente plus la marque ANITA, qui a développé un rayon sport très apprécié des sportives quelque soit la discipline. Toujours en recherche d’innovation, Anita a relooké l’un de ses modèles phares, le soutien-gorge Extrem Control. Original et discret, il peut mettre être porté au naturel, quand il fait très chaud, là où la sensation de l’air sur la peau ajoute un bien-être naturel... Grandes tailles  : Etudié entre autre pour les fortes poitrines (et en sport, ce n’est pas toujours évident de trouver un produit adapté alors que ce critère est essentiel pour la pratique sportive féminine), sans vouloir parler confort, la gamme de soutiens-gorges ANITA Active offre une large palette de taille, du bonnet B au bonnet H, pas mal, non ? ! ! Attaches par triples crochets, de quoi se sentir en sécurité en tout mouvement, comme lors de la dernière Course d’orientation urbaine qui m’a amené à débusquer les balises de nuit sur un fort Vauban (WEESOO)... Vibrations  : Autre spécificité de la marque, les produits sont testés près de 100 fois avant production et vente grand public, de quoi ajuster avec pragmatisme la gamme sport. Sur ce plan, je confirme la qualité du produit, avec un maintien ferme mais non compressif et une liberté de mouvement en toute circonstance... Matières respirantes  : Au-delà de se sentir bien et de limiter les vibrations, on recherche aussi la qualité en matière d’évacuation de la transpiration. Elément non négligeable qui contribue à maintenir une température du corps équilibrée, facteur de performance ! Moi qui et plutôt du genre frileuse, je crains forcément les différences de température et recherche les produits qui me permettront de ne pas avoir « froid en course » … et sur ce plan, pari gagné ! Le boxer  : Complète parfaitement la gamme. C’est un produit qui allie performance (coupe bien taillée, alvéoles favorisant la régulation thermique) et l’esthétisme (coupe pas trop haute, matière agréable). La pratique sportive est faite de mouvements répétés, dans de nombreuses postures pas toujours académiques… mais ce shorty ne bouge pas (on devrait peut-être en parler à Nadal, non ! !). ENDORPHIN ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 2015 69 # TEST  : ANITA ACTIVE soutien-gorge de sport Extreme Control



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 1Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 90