Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 90

  • Taille du fichier PDF : 73,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'aventure du Team France Jeune sur le RIF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
photos B. GLINCHE Organisé pour la 5 ème année, le WEESOO (Week-end Sprint Orientation de l’Ouest) a enchanté les participants venus des 4 coins de la France... Dans cet article, parole donnée aux débutants, aux raideurs et aux locaux... à travers 5 questions communes... ou comment porter un autre regard sur cette (encore) très belle édition ! 1. Qui es-tu ? 2. Comment as-tu connu le WEESOO ? 3. Quelle était ta motivation à participer aux 3 sprints ? 4. CO nocturne dans Saint-Malo  : comment s'est déroulée ta course ? le passage sur le Fort National ? as-tu des anecdotes ? 5. Peux-tu résumer en une phrase cette expérience... 6. Un dernier mot ? LAETITIA GENITONI 1- Je suis Laetitia Genitoni orienteuse confirmée à l'Adoc (Chenôve - Côte d'Or) depuis bientôt 2 ans mais je suis avant tout raideuse de cœur ! Je suis venue seule mais on m'a rejoint le samedi à Dinard pour mon 1er WEESOO. 2- J'ai connu le WEESOO en cherchant des cartes il y a 2 ans sur St Malo pour m'entrainer en vacances chez une amie, l'année dernière ne pouvant participer j'ai sauté sur l'occasion qu'EndorphinMag proposait, gagner l'inscription, j'ai tenté ma chance et ça a marché ! 3- Ma motivation ? hum.. obtenir de belles cartes des environs mais aussi, biensûr, découvrir St Malo et Dinard autrement qu'en se baladant tranquillement en intra ou sur la digue. 4- La CO nocturne en intra s'est très bien passée, superbe je dirai même ! Juste une petite erreur de niveau sur les remparts mais rien de plus. Plutôt contente car malgré le fait que je vienne régulièrement sur St Malo je n'avais pas encore eu l'occasion d'aller au Fort du grand Bé. Pour l'anecdote, il est bon de partir marée descendante... 5- Le sprint urbain c'est top, à faire et à refaire ! 6- Vive Saint Malo !!! Contente d'être passée, Laetitia  : ) Ci-contre Laetitia en pleine action, à Dinard ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 50 # COURSE  : WEESOO WEESOO 2015 by Béatrice GLINCHE et Jérôme Chesneau photos B. GLINCHE
JÉRÔME CHESNEAU (ci-dessus, 1er départ à Dinard, 1 ère carte en main !)  : 1. Qui es-tu ? Je suis Jérôme Chesneau et je suis débutant dans la course d'orientation en compétition, c'est donc mon premier Weesoo j'ai fait une course avec 3 amis. 2. Comment as-tu connu le WEESOO ? J'ai connu le Weesoo grâce à une amie Béatrice Glinche suite à ma demande de trouver une course d'orientation à faire afin de découvrir le monde de la course d'orientation. 3. Quelle était ta motivation à participer aux 3 sprints ? Ma motivation était de découvrir ce milieu et de m'initier à cette pratique sportive et aussi de réaliser un article pour EndorphinMag. 4. CO nocturne dans Saint-Malo  : comment s'est déroulée ta course ? Cette CO de nuit était magique courir dans une ville que tu connais bien avec ta lampe frontale ca vaut le détour surtout que j’ai pu initier un ami Nico qui m’a beaucoup aidé à m'orienter sur les balises les plus techniques… galère ! ! Le passage au fort national est l'endroit où on a passé le plus de temps pour trouver la première balise qui se trouvait sous le premier pont alors qu'on a cherché au dessus pendant une plombbref c'était la première balise. C’était la première fois pour moi que j'allais au fort national en 12 ans de vie sur Saint Malo. Alors que j'allais chercher la balise se trouvant plage bon secours j'ai couru sans voir que j'allais droit vers une grande flaque d'eau et je vous laisse imaginer la suite j'ai fini trempé, mais j'ai surtout évité de peu à me retrouver dans la piscine d'eau de mer. 5. Peux-tu résumer en une phrase cette expérience ? Ce fut une belle aventure à partager avec mes amis et seul trois courses ressemblant à une chasse au trésor j'ai adoré, c'est pour cela que je participe à la CO nocturne de Dinan le 24 octobre avec d'autres amis, sport vraiment à découvrir ! 6. Un dernier mot ? Venez découvrir la course d'orientation, c'est top ! ! photos B. GLINCHE SEB LEMOIS 1. Qui es-tu ? Seb Lemois hockeyeur depuis 25 ans Novice sur la course d’orientation, je me suis fait embrigader par un pote, qui a eu bien raison, un bon kiff ! ! 2. Comment as-tu connu le WEESOO ? Tout à fait par hasard. Un pote m’a challengé avec cette activité inconnue alliant course à pied, orientation et nature. Je me suis renseigné sur Facebook et le web, les images m’ont convaincu dès le départ. 3. Quelle était ta motivation à participer aux 3 sprints ? Ayant arrêté le sport suite à l’arrivée de 2 enfants je suis à la recherche d’une nouvelle activité. Un pote ayant déjà fait plusieurs raids m’a embrigadé avec 2 autres potes sur le sprint cours Intra muros. J’ai salivé avant la course avec les vidéos de l’an dernier, sentiments exacerbés après la course. ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 51 # COURSE  : WEESOO 4. CO nocturne dans Saint-Malo  : comment s'est déroulée ta course ? Je pensais connaitre St Malo… un peu photos B. GLINCHE d’appréhension au départ, vais-je me paumer, être à la ramasse, etc. Au départ le staff et certains concurrents te rassurent, te donnent quelques tuyaux, ambiance très sympa. Pour une première le départ by night est vraiment une belle expérience. Qui plus est première course à pied nocturne, quel kiff. Les bruits sont exacerbés, le sable, la mer, le vent, bref du grandiose. Le spot est dément avec 4 premières balises posant bien le cadre avec un accès privilégié au fort national de nuit, du jamais vu ! Un tellement bon feeling d’entrée, que j’ai décidé de prendre une option risquée (par les rochers) qui s’est avérée catastrophique d’un point de vue comptable lorsque je suis passé de la balise 4 à la 11 … un bon coup de chaud et 10 min dans la vue, une bonne leçon pour la suite du sprint et les suivants. Amateur de running, j’ai été impressionné par le niveau et le rythme de course ! photos B. GLINCHE photos B. GLINCHE 5. Peux-tu résumer en une phrase, cette expérience... Une super expérience partagée avec mes potes un samedi soir … de quoi bien lancer la soirée ! 6. Un dernier mot ? Un goût de trop peu, un peu frustré de ne pas m’être servi plus que ça de la boussole. Une bonne première qui en appelle d’autres si possible cette année ! Merci à toi mon poto pour tout, trop bon souvenir !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 1Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 90