Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 90

  • Taille du fichier PDF : 73,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'aventure du Team France Jeune sur le RIF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
Mongolia Genco Bike Challenge  : étape 4, Khavcir Ganga - Kherlen Gol River,165 km Au lendemain d'une étape jugée déjà longue par la majorité des concurrents, on quitte le campement "sauvage" de montagne et ce site somptueux pour rejoindre la vallée du Kherlen Gol, déjà aperçue la veille… Le départ est très spécial car il faut redescendre d'entrée les 15 km d'ascension effectués la veille, c'est très rapide et ça reste correct pour se placer, bien que chacun essaie de remonter de manière peu académique, notamment les mongols qui se verraient bien remporter une seconde étape successive. Au terme de cette descente, on reprend le parcours de la veille en sens inverse sur ces larges pistes sablonneuses et accidentés avec des raidards très courts qui font mal aux jambes, d'autant que ça roule très vite devant, la 1ère heure étant bouclée à plus de 35km/h, certes avec cette longue descente mais tout de même. Au 40e km, 20 hommes en tête et on quitte le parcours de la veille pour suivre la vallée du Kherlen Gol mais assez rapidement, les premières pentes vont se dessiner et c'est une ascension de 20 km qui nous attend, en plusieurs paliers mais avec une pente irrégulière, tantôt plate, tantôt pentue qui oblige à changer de braquets régulièrement. Ce sont donc 7 hommes qui se sont isolés en tête de course suivi par un autre groupe de 4 coureurs qui se présente 5 minutes plus tard au sommet de l'ascension dans un décor aride et sauvage. La suite n'est pas très simple à gérer car après une rapide portion descendante, c'est une section désertique avec de longues portions de faux plats montants et du vent défavorable et dans les deux groupes de tête, ça roule vite. Deux coureurs sont lâchés du groupe de tête à mi course. On change ensuite de direction pour revenir sur la vallée, donc section légèrement descendante sur des pistes plutôt rapides, dans le "désert" pendant une trentaine de kilomètres. Nous sommes au 110e km, un groupe de tête avec les 5 favoris et un second groupe de 5 à seulement 3 minutes mais survient une des grosses difficultés du jour avec une ascension spectaculaire de 3 km sur des pentes oscillant entre 25 et 30% sur le dernier kilomètre, le leader Nicholas Pettina accélère et se retrouve seul avec 1 minute d'avance sur l'irlandais Ryan Sherlock et l'espagnol Miguel Silvestre Iniesta. Dans le second groupe, le groupe a également explosé et on retrouve 3 coureurs au sommet mais à déjà 8 minutes de l'homme de tête. Il reste alors 50 km et le profil du terrain va changer en retrouvant le profil accidenté de la première journée, un terrain moins désertique, des pistes un peu plus "fun" et surtout des montées et descentes franches durant 20 km. Au terme d'une longue descente, on change de nouveau de direction pour aborder une montée de 5 km dans une prairie avec vent défavorable, à ce niveau de la course le moral joue beaucoup et les écarts vont réellement se creuser. Il reste 20 km et on attaque la dernière ascension de 3 km toujours face au vent sur une piste au milieu de nulle part où on aperçoit la statuette du sommet de loin. Enfin au sommet, c'est « full gaz » dans une descente très peu prononcée et pour finir, ce sera 12 km tout plat sur une piste où on se fait matraquer par les rugosités de type "tôle ondulée" tout au long de cette piste, un enfer pour les pieds et les mains mais voici enfin l'arrivée au bord de cette vallée de Kherlen Gol. Il faudra à peine 6h au vainqueur pour boucler ces 165 km à une vitesse astronomique mais près de 11h pour l'ultime survivant de cette étape qui n'est autre que la seule féminine encore en course, il s'agit de l'anglaise Beverley Bates. Demain, de nouveau une très longue étape avec l'étape reine de cette épreuve longue de 178 km pour rejoindre de nouveau les steppes et le Nomad's Camp mais la nuit sous tente sur un tapis de cailloux ne sera pas le meilleur allié pour la récupération durant la nuit. Mongolia Genco Bike Challenge  : étape 5, Kherlen Gol River- Nomade Steppe Camp,178 km Voici l'étape reine de l'épreuve qui arrive, pas moins de 178 km à boucler sur cette étape qui va conforter les différentes places dans chaque catégorie. La première section de cette étape va être extrêmement rapide, c'est tout plat sur des enchaînements de pistes rapides le long du Kherlen Gol River et ce durant plus de 50 km. En à peine plus d'une heure trente, cette portion rapide est avalée et comme d'habitude, on retrouve une vingtaine d'hommes en tête. On va ensuite traverser le fleuve par un long pont en bois usé par le temps et on bascule sur l'autre rive pour repartir dans l'autre sens et s'enfoncer dans les montagnes et là ce n'est plus la même histoire  : vent de face, pistes sablonneuses voire très sablonneuses et surtout pendant 80 km, on va accumuler une succession d'innombrables sommets à franchir sans jamais avoir l'impression de redescendre, ou seulement à deux reprises pour traverser le seul village de la journée, sinon le paysage est uniforme, toujours le même décor pendant 3 heures, des sommets et encore des sommets où on ne voit plus le bout, c'est usant nerveusement, c'est ennuyeux et surtout ce vent défavorable coupe les pattes. C'est donc au kilomètre 135 que ça va changer un peu, encore une belle montée de deux kilomètres et ensuite on descend pendant 10km mais en bas, ce n'est pas terminé car il reste encore 25 km ; une longue langue de plaine pendant 10 km et un final qui va s'avérer très costaud. On entre dans un petit massif montagneux et il nous faut gravir une ascension de 4 km pour parvenir au sommet d'un col, une très jolie montée dans des gorges encaissées qui change de la monotonie globale de l'étape. On plonge ensuite sur l'autre versant pour les 5 derniers kilomètres assez rapides avec une dernière petite butte, histoire de nous achever. Cette étape est remportée par le champion irlandais Ryan Sherlock en 7h02, ce qui lui permet de se rapprocher de la 2e place du général toujours occupée par l'espagnol Miguel Silvestre Iniesta, l'italien Nicholas Pettina termine sur les talons du vainqueur du jour et assoie tranquillement sa position de leader et entrevoit la victoire finale de plus en plus sereinement. On quitte enfin les campements sous tentes militaires pour le confort des yourtes dans ce très joli site touristique du Nomad's Camp Steppe  : lits confortables, douches luxueuses, restaurant chic, réseau Internet, bref de quoi bien récupérer au terme de ces deux monstrueuses étapes pour bien aborder l'épreuve du « contre la montre » (c.l.m.) prévue le lendemain. photo Organisation photo Organisation ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 2015 48 # COURSE  : Mongolian Genco Bike Challenge
Mongolia Genco Bike Challenge  : étape 6,c.l.m autour de Nomad's Steppe Camp, 47 km La fin de l'épreuve approche sur cette 6e édition du Mongolia Genco Bike Challenge mais il reste néanmoins cette étapec.l.m à effectuer, une boucle de 47 km dans les montagnes encerclant ce Nomad's Camp Steppe. Cette boucle est donc très courte comparée aux précédentes étapes mais cet effort individuel est toujours compliqué à gérer, surtout en fin de semaine d'une longue épreuve. Nous avons donc droit à un peu plus de sommeil pour cette journée car le premier départ est donné à 10h et ensuite les coureurs s'élancent chaque minute par ordre décroissant du classement général. Cette boucle sera très sympa, une première butte à gravir d'entrée puis 10 km plats et très rapides où il faudra être très rapidement dans le rythme avec quelques passages assez joueur le long du Kherlen Gol River. On attaque ensuite la première difficulté du parcours, une ascension difficile durant 3 km avec un bon portage au sommet. La descente suivante s'effectue à très haute vitesse mais attention à la moindre inattention, un coureur mongol se fera surprendre par une ornière et ne pourra éviter la chute à très haute vitesse. La première boucle de 15 km est donc terminée, on poursuit par une nouvelle section plate avant d'aborder la seconde difficulté du parcours avec de nouveau 3 km à gravir mais sur une pente moins prononcée pour parvenir au sommet d'une de ces grandes collines qui s'élèvent dans cette immense steppe. Au sommet, nouvelle descente rapide et les ascensions vont s'enchaîner sur la seconde partie de course avec des sections plates plus courtes et un vent plutôt défavorable sur ce parcours bien exposé au vent. Les ascensions sans être très difficiles se montent grand plateau mais finissent par être pensantes car jusqu'au dernier kilomètre, on ne cessera de gravir ces innombrables collines. Côté course, l'italien Nicholas Pettina s'est de nouveau imposé et de fort belle manière en réalisant un chrono de 1h36 !!! Simplement époustouflant sur un parcours certes rapide mais totalisant néanmoins 800m de dénivelé. C'est l'irlandais Ryan Sherlock qui effectue une épreuve sans faute et qui signe le 2e chrono qui lui permet de prendre également la 2e place au classement général devant l'espagnol Miguel Silvestre Iniesta qui s'accroche pour sauver son podium. Le tempérament de l'ensemble des coureurs était assez surprenant car en ce 6e jour de course et malgré des organismes fatigués, chaque concurrent à effectuer cette boucle chronométrée au maximum de ces possibilités, maintenant il ne faut plus rien lâcher, il reste une dernière étape plutôt courte également  : 87km qui promettent un beau final. En attendant, une bonne après -midi de repos dans ce très confortable et agréable site du Nomad's Camp va permettre de profiter un peu avant une dernière étape qui nous emmènera vers la ligne d'arrivée finale au cœur du parc naturel Century XIII. Mongolia Genco Bike Challenge  : étape 7, Nomad's Camp Steppe/Natural Park Century XIII, 87 km Voici l'étape finale qui se profile après 6 belles journées de course, 87 km et 1500m de dénivelé pour conclure cette 6e édition du Mongolia Genco Bike Challenge. Les recommandations de prudence sont de mises car il faut cependant bien rester concentré dans la course pour franchir cette tant attendue ligne d'arrivée. Allez, un nouveau départ assez tardif en cette matinée, départ à 9h30 et d'entrée une butte d'un kilomètre à gravir pour faire exploser le peloton. Un peloton d'une douzaine de coureurs s'extirpera à l'avant de la course puis des petits groupes de 3/4 coureurs ou des concurrents seuls n'ayant pu intégrer un groupe. Ça file vraiment vite en ce début de course, hormis cette première butte les 15 premiers kilomètres s'effectuent avec un vent favorable sans aucune difficulté, le compteur affiche régulièrement 40km/h. On traverse ensuite un petit cours d'eau et on change ensuite de direction pour avoir cette fois un fort vent latéral qui va franchement ralentir la progression dans ces steppes sans aucun abri. Au 30e km, le groupe de tête possède 3 minutes d'avance sur un homme seul et 4 minutes sur un groupe de 5 coureurs. On enchaîne ensuite une succession de faux plats montants et descendants avant d'attaquer la première véritable ascension du jour  : 3km dans des landes à lutter face au vent, on se croirait en Irlande. Au sommet, le groupe de tête qui n'est plus que de 10 coureurs possède 4 minutes d'avance sur un autrichien et un mongol puis 6 minutes d'avance sur un homme seul, un français La descente est vraiment sympa, certes toujours des pistes mais qui serpente dans un joli décor. Ensuite, les ascensions s'enchaînent au fur et à mesure que les kilomètres défilent. Au 60e km, passage dans un village sous les encouragements d'enfants curieux de voir ce remue-ménage de vététistes, surtout sur la zone de ravitaillement placée à cet endroit. Il reste alors 25 km et une nouvelle longue ascension de 4 km avec de nouveau un sommet pentu avant de redescendre dans la steppe, le vent redevenant fort en cette fin de course. On aperçoit enfin le campement d'arrivée mais... il reste encore une boucle de 12 km à effectuer dans l'enceinte du parc naturel Century XIII. Il faut alors affronter un fort vent de face pendant 5 km sur une piste très large avant de s'attaquer à la dernière ascension qui s'élève droit devant nous sur 2 km, ça grimpe sévère à plus de 20% mais au sommet, que c'est joli ! ! On distingue de nombreux amoncellements de rochers disséminés un peu partout dans un désert accidenté avec quelques herbes types ranchs du Colorado. Les 5 derniers kilomètres ne seront pas simples pour finir  : descentes piégeuses et les dernières pentes pour franchir cette ligne d'arrivée finale au terme de 856 km durant ces 7 jours de course. Sans surprises, c'est de nouveau l'italien Nicholas Pettina qui a mis un point d'honneur à remporter cette dernière étape pour remporter de fort belle manière cette 6e édition du Mongolia Genco Bike Challenge, un an après une 2e place acquise l'an dernier. L'irlandais Ryan Sherlock termine donc à une très belle 2e place sur cette épreuve devant l'espagnol Miguel Silvestre Iniesta qui préserve son podium. C'est le japonais du team Topeak-Ergon Youki Ikeda qui termine 4e, au pied du podium. Une édition et une épreuve qui sera à jamais marquée dans la mémoire des concurrents, de nombreuses rencontres parfois étonnantes, des moments de partage, des paysages et un décor à couper le souffle, un dépaysement total, une épreuve très atypique et un défi physique qui font de ce Mongolia Bike Challenge une épreuve à part dans un pays à découvrir au moins une fois dans sa vie, en somme une expérience à vivre absolument qui nous offre des souvenirs inoubliables. Une grande réussite pour Willy Mulonia et toute son équipe qui nous aura offert cette expérience et qui sera prêt à vous accueillir lors de la 7e édition qui se déroulera à la fin du mois d'août 2016. Alors, à vous de découvrir cette expérience unique en terre asiatique. Les résultats, photos et informations sont à consulter sur le site officiel www.mongoliabikechallenge.com ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 2015 49 # COURSE  : Mongolian Genco Bike Challenge ENDORPHIN photo Organisation



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 1Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 90