Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 90

  • Taille du fichier PDF : 73,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'aventure du Team France Jeune sur le RIF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Mongolia Genco Bike Challenge  : "L'aventure sauvage des grandes steppes en terre mongole" Située entre la Russie et la Chine au sud, la Mongolie est un très vaste pays qui se distingue par son immense variété de terrain et de paysages  : désert de Gobi, grandes steppes à perte de vue, montagnes C'est donc dans ces vastes grandes collines mongoles tout près des montagnes, à deux pas de la capitale Oulan-Bator que va se dérouler la 6ème édition du Mongolia Gen co Bike Challenge. 7 jours de course, 856 km et près de 12000 m de dénivelé, c'est le copieux menu que devront affronter les 86 engagés de cette 6è édition représentant près de 25 nationalités différentes. Le nombre limité de concurrents venant des quatre coins du monde nous présage déjà d'une épreuve pour le moins exclusive et de mémorables moments de partage. Au terme d'un premier rassemblement des concurrents et organisateurs dans un petit restaurant italien de la capitale (peu commun en Mongolie !) pour un grand briefing de course et la récupération des packages, tout le monde a maintenant rendez-vous sur un des très célèbres monuments de la région  : la Chinghis Khan Statue située à deux petites heures en bus. Ce sera le point de départ réel de cette édition non sans avoir assister à la traditionnelle cérémonie d'ouverture aux danses et chants typiquement mongoles. Ce sera donc par une première étape jugée difficile physiquement que nous ouvrirons les hostilités  : 113 km et 2900 m de dénivelé avec deux gros cols à gravir et un passage à 1800 m d'altitude pour une boucle qui nous permettra de rejoindre le Géo Mandal Ger Camp où une yourte "confortable" nous attendra… Allez, plus possible d'effectuer marche arrière, faut y'aller maintenant, c'est parti pour une riche aventure dont le favori sera notamment l'italien Nicholas Pettina, second l'an passé de cette épreuve et qui, en l'absence du canadien triple vainqueur de l'épreuve Cory Wallace se verrait bien monter sur la plus haute marche du podium cette année. Voyons si cette épreuve tiendra ses promesses et sa devise  : "like no other race on Earth", comme aucune autre course sur la planète... Mongolia Genco Bike Challenge by Frédéric ISCHARD Mongolia Genco Bike Challenge  : étape 1, Chinghis Khan Statue/Geo Mandal Ger Camp,115 km C'est donc en ce dimanche 23 août qu'est donné le départ de ce Mongolia Genco Bike Challenge au pied de la statue géante de Chinghis Khan, un lieu touristique qui représente beaucoup pour la population locale qui reste très attachée à leur roi. Au terme d'un premier bivouac très confortable dans des yourtes plutôt luxueuses, c'est parti pour une première étape longue de 115 km avec 2200 m de dénivelé au programme, on rentre tout de suite dans le vif du sujet avec un parcours qui va déjà créer de gros écarts. Départ à 9 heures, ça part très rapidement sur de rapides pistes dans la steppe. Pendant 10 km, aucune difficulté à recenser, ça roule très vite sous l'impulsion du favori, l'italien Nicholas Pettina du team Olympia Italia et un groupe d'une quinzaine de coureurs qui s'isolent à l'avant. Survient la première difficulté qui va permettre aux trois hommes forts du jour de s'échapper. Derrière, des petits groupes de ¾ coureurs se forment. Au 12e km, une ascension de 3 km aux pentes bien raides va permettre de creuser des écarts. Les ascensions vont ensuite s'enchaîner durant les 30 premiers kilomètres, on gravit d'énormes collines. Les pentes sont raides mais à chaque fois au sommet, la vue est surprenante sur les vastes steppes locales. Après ce 30e km, le parcours redevient très rapide, ici aucun single track sur cette étape, uniquement des pistes roulantes à perte de vue en gravissant par ci par là un sommet pour basculer vers une autre plaine et ainsi de suite. Les kilomètres s'enchaînent pour arriver au 55e km où on gravit la plus longue ascension du jour, 6 km avec quelques pentes de nouveau très raides. 60 km sont effectués, ravitaillement à mi-parcours, on récupère notre bidon de boisson énergétique préalablement préparé, l'organisation se chargeant de nous les acheminer, excellente initiative de leur part. ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 2015 46 # COURSE  : Mongolian Genco Bike Challenge photo Organisation
Au ravitaillement, peu de choix, des chips salées type "Springles" et du coca mais ça suffit pour reprendre des forces. C'est reparti pour une longue et rapide descente puis une très longue section roulante. Personne dans les parages, quelques nomades nous encouragent et il faut parfois slalomer au milieu de quelques vaches nullement dérangées. Nous arrivons au 95e km pour une autre longue ascension où l'on voit la piste s'élever inexorablement, au moins on sait à quoi s'attendre, on atteint le sommet à 1300m d'altitude pour fêter notre 100e km. On bascule sur une descente rapide entre des arbres, les premiers que l'on voit, on poursuit par une piste très très rapide mais on sera stoppé dans notre élan par une dernière ascension de 3 km à 10 bornes de l'arrivée et cette fois c'est portage sur le sommet, la pente frôlant les 35%. Allez, dernière descente dans un pierrier avant de filer sur une farm-road pour rejoindre l'arrivée dans un petit village, enfin je dirais plutôt un lotissement de yourtes et de chalets en bois. Au final, pas de surprises c'est l'italien Nicholas Pettina qui remporte l'étape avec un temps canon sur cette étape bouclée en 4h40, il est suivi par le coureur espagnol Miguel Iniesta Silvestre et par un local, le premier coureur mongol qui termine 3e. Demain, direction la Tuul River avec une étape aux dimensions quasi identiques à l'étape du jour  : 117 km et 1600m de dénivelé et une belle boucle dans le Khan Khentii National Park. Mongolia Genco Bike Challenge  : étape 2, Geo Mandal Ger Camp/Tuul River,117 km Voici la seconde journée de course sur ce Mongolia Genco Bike Challenge, une étape qui va nous emmener dans le Khan Khentii National Park avec six petites ascensions à gravir. Il fait bien froid au matin de cette étape avec un vent qui va peu à peu se dissiper. Départ de nouveau donné à 9h, il faudra attendre quelques kilomètres et la première difficulté pour voir le peloton éclater, certes seulement deux kilomètres d'ascension mais avec un sévère mur pour finir, ce sera globalement la même chose sur chaque ascension  : de longs faux plats puis un gros mur sur le dernier kilomètre. Les ascensions vont ensuite s'enchaîner pendant les 40 premiers kilomètres dans un paysage très sibérien et un passage en forêt, ça change un peu le décor ! ! Au terme de cette première portion plutôt accidentée, on redescend dans la vallée du Tuul River par une piste très cabossée, quelques pierriers à passer et nous arrivons au 55e km où une belle boucle de 50 km dans le Khan Khentii National Park, une boucle de nouveau très roulante mais ce parc national est arrosé par de nombreux cours d'eau qui vont nous permettre quelques franchissements plus ou moins profonds. Une sévère montée de 3 km dans une vaste colline va néanmoins nous couper dans notre élan puis on va retrouver la vallée du Tuul River, un fleuve un peu plus important qu'il nous faudra passer à pied à plusieurs reprises. On termine la boucle et le leader Nicholas Pettina qui se croyait à l'abri en s'échappant avec un coureur local très costaud (mais qui crèvera) voit revenir deux coureurs sur lui mais augmentera le rythme dans les 10 derniers kilomètres de nouveau très rapide pour signer une nouvelle victoire d'étape. Demain, on augmente un peu la distance mais pas le dénivelé car 135 km et 1700m de dénivelé seront prévus pour rejoindre le sommet du Khavcir Ganga. En attendant, pas de yourtes ce soir, on retrouve des tentes militaires de 7/8 personnes où l'on dormira à même le sol, la douche se fera elle dans le fleuve qui borde notre campement. Ce sera également l'occasion de croiser la population locale et j'aurais la chance d'y faire une belle rencontre avec un mongol habitant la colline qui surplombe le campement et qui me proposera une balade à cheval. Pas de mots, pas de dialogues, que des regards et des sourires mais qui en disent et valent bien mieux que de longs discours, moment assez fort en émotion... On subira également un très gros orage et on sera contraint de dormir dans des couchages humides, voir trempés, l'esprit raid est bien présent sur cette épreuve. Mongolia Genco Bike Challenge  : étape 3, Tuul-River/Khavcir Ganga, 135 km Après deux étapes déjà éprouvantes par la chaleur, les concurrents auront subi d'impressionnants orages durant la nuit avant d'aborder cette 3e journée de course. Nous sommes à 1800m d'altitude et il fait très froid en cette matinée, le départ est donné à 8h30 et ça part de nouveau rapidement, les coureurs mongols mettent le feu aux poudres et jouent la course d'équipe, si bien qu'un groupe de tête de 15 coureurs se détache sur ces longs faux plats et ces pistes cabossées de début d'étape avec pour parsemer l'ensemble, quelques pierriers et mares de boue. Après 25 km, ça accélère franchement dans le groupe de tête en approchant du sommet du 1er col du jour, si bien que quelques coureurs seront lâchés de ce groupe. Le décor est plutôt sympa et sauvage, des steppes, quelques sous-bois et des montagnes type "massif Central". On passe ce 1er col après 30 km de course à 1932m d'altitude, un des points culminants de l'épreuve. Le parcours redescend sur l'autre versant, descente très rapide et plutôt courte avant de retrouver un décor aride et une longue piste assez plate qui serpente en traversant quelques villages et fermes ou en évitant des troupeaux de chevaux ou vaches. Cette section est plutôt rapide, roulante mais agréable avec un joli décor. Nous arrivons au 70e km, c'est moins joli avec un terrain très plat et caillouteux exposé au vent et on file vers une des rares villes de la région  : Baganuur, notre seule et unique section bitumée de la course qui durera pas plus de 5 km en évitant les trous par ailleurs. On attaque la seconde difficulté du parcours, une montée de 4 km dans de vastes collines herbeuses qui rendent la progression difficile. A l'avant de la course, c'est bien un coureur mongol, Batmunkh Natal Erdene qui va semer les européens et aller remporter l'étape en 4h51. Redescente sur l'autre versant pour retrouver la vallée de KherlenGol. Il reste ensuite 40 km, une bonne vingtaine dans un décor très désertique avec beaucoup de sables et des pistes accidentées avant de terminer par cette longue ascension finale du Khavcir Ganga, un très long faux plat puis deux kilomètres très difficiles pour parvenir à cette ligne d'arrivée dans un somptueux endroit en pleine montagne, très sauvage et ce sera donc un campement sans aucun confort ni com- photo Organisation photo Organisation photo Organisation photo Organisation A l'avant de la course, derrière ce valeureux coureur mongol, c'est l'italien Nicholas Pettina qui prend la seconde place à 1'30 du vainqueur, un italien pas si méconnu qui court individuellement pour la marque Olympia et la Forestale (armée de terre italienne) et qui s'est placé à deux reprises dans le top 30 en coupe du monde XC, il participera aux championnats du monde dès son retour. Il conforte donc sa place de leader de l'épreuve avec maintenant près de 30 minutes d'avance sur son poursuivant direct, l'espagnol Miguel Silvestre Iniesta, 4e aujourd'hui. C'est l'irlandais Ryan Sherlock qui n'est autre que le champion d'Irlande XC Marathon qui prend la 3e place du jour à 2 minutes du vainqueur malgré une belle blessure au genou et qui conserve sa 3e place à 35 minutes du leader italien. Demain, une des très longues étapes de l'épreuve attend les concurrents avec 165 km au programme pour une arrivée jugée dans la vallée du Kherlen Gol. Cette fois, pour ce soir, de nouveau des tentes militaires en guise de couchage dans un lieu en pleine nature au beau milieu d'une montagne  : pas de douches, pas de sanitaires, chacun se débrouille mais ce lieu magique vaut largement ce sacrifice. ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 2015 47 # COURSE  : Mongolian Genco Bike Challenge



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 1Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 90