Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
Endorphinmag n°34 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 90

  • Taille du fichier PDF : 73,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'aventure du Team France Jeune sur le RIF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Juliette Crété La jeune équipe Trail Endurance Young a accepté de répondre à nos questions concernant le Raid in France ! Une expérience unique pour Alaïs Jacquemet, Hugo Maillet, Erwan Galli et Emile Rivoire, 4 étudiants de la région grenobloise. Ils n’ont pas fini de nous impressionner d’autant plus qu’ils finissent leur premier raid ultra long avec l’équipe au complet ! Bravo à eux ! Endorphinmag.fr (EM)  : Tout d’abord, comment avez-vous eu cette idée folle de participer à un raid aussi exigeant ? Trail Endurance Young (TEY)  : On avait déjà entendu parler du RIF, mais on ne pensait pas y participer avant quelques années. Le concours Trail Endurance Mag nous a permis de tenter l'aventure plus tôt que prévu. (EM)  : Comment avez-vous procédé pour monter votre équipe ? (TEY)  : Les trois gars tournent sur des raids depuis un petit moment, et ils avaient déjà monté leur équipe, mais il manquait toujours une fille ! Une petite mise en relation avec Alaïs grâce à l'orga du RIF et le tour était joué ! (EM)  : Avez-vous eu un entrainement spécifique avant de vous lancer sur le Raid in France ? En quoi consiste-t-il ? (TEY)  : On a appris assez tard que nous allions participer au RIF. Nous ne nous sommes pas entrainés très spécifiquement par manque de temps. Quelques sorties longues ont permis de sauver la donne. (EM)  : Comment avez-vous géré l’épreuve sur le plan relationnel entre les membres de l’équipe ? (TEY)  : L'entente a été excellente tout au long du raid. On avait la même vision de la course à l'origine et ça nous a permis d'en profiter un maximum. Le secret, c'est de placer une blague nulle entre deux conneries, ça détend. On s'est bien marré tout au long de l'épreuve, ça a permis de mieux gérer les coups durs tous ensemble. Team Trail Endurance Young ENDORPHINMAG.FR N°34 - novembre décembre 2015 23 # INTERVIEW  : Team Trail Endurance Young by Béatrice GLINCHE (EM)  : Qu’est-ce que vous appréhendiez le plus ? (le sommeil, l’alimentation, l’esprit d’équipe, les douleurs ?) (TEY)  : On a tous eu différentes appréhensions  : se perdre quand Hugo orientait, trop porter quand Erwan gérait la bouffe etc... La nouveauté, c'était de gérer la fatigue et le temps de sommeil sur le long terme. (EM)  : Quel est votre meilleur souvenir sur le raid ? Erwan  : Une petite pause en VTT, lors de laquelle la fatigue nous avait rendu particulièrement efficace dans le débit de blagues pourries. Hugo  : La via ferrata de nuit, sur fond de cascade. « -T'as dormis combien de temps sur les deux dernières nuits ? -Mmmmm, 2h30. -Et qu'est-ce que tu es en train de faire ? -Une via ferrata. -ET TU TROUVES CA NORMAL ? ? ? » Emile  : Dans le premier trek de nuit, un azimut approximatif sur un chemin IGN inexistant sur le terrain, pour amener à grimper une barre rocheuse et déboucher près de la balise sous les étoiles. Alaïs  : La sensation réjouissante de tracter le pilier de l'équipe qui dort à moitié sur son vélo. (EM)  : Quel est votre pire souvenir ? Erwan  : l'hypothermie qui suit la sortie du duvet après une nuit de 2h sous la météo « clémente » de l'Ain. Hugo  : Après deux vomis et une dizaine d'heures d'hypoglycémie, une montée interminable sur la route, je m'endormais toutes les deux secondes (littéralement). Emile  : Une descente en VTT de nuit, sous des trombes d'eau qui ont transformé le chemin en rivière. Alaïs  : Le vent qui a rendu la traversée de paddle très physique. (EM)  : Seriez-vous prêt à refaire une épreuve de ce genre ? Pourquoi ? (TEY)  : Oui évidement, et avec un entrainement un peu plus important. C'était pour tous notre première épreuve longue, et on veut tous retenter l'expérience ! Sur le long, on vit plus pleinement la course. Comment ça « pourquoi » ? Bah parce que c'est de la frappe, on vient de te le dire ! (EM)  : En trois mots, comment décririez-vous le Raid in France ? « On trouve que ». (TEY)  : Trois mots c'est vraiment court pour parler d'une épreuve de quatre jours ! La caractéristique du RIF qui tranche avec les raids plus courts, c'est la polyvalence requise. Tant pour les sports pratiqués que pour les paysages traversés, c'est varié, on en prend plein les yeux et les jambes. Un grand merci à Trail Endurance Mag et l'équipe du Raid In France pour nous avoir permis de vivre l'aventure, on reviendra ! ENDORPHIN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 1Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 34 nov/déc 2015 Page 90