Endorphinmag n°33 sep/oct 2015
Endorphinmag n°33 sep/oct 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de sep/oct 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 106

  • Taille du fichier PDF : 26,7 Mo

  • Dans ce numéro : le goûter indispensable quand on est sportif ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
- USANA - Fondée en 1992 par le microbiologiste et immunologiste Myron Wentz, la société USANA Health Sciences est l’un des acteurs majeurs de l’industrie de la beauté et de la nutrition. L’entreprise américaine produit des compléments alimentaires nutritionnels de haute qualité qui assurent une nutrition optimale au niveau cellulaire ainsi qu’une gamme de soins du visage faisant appel à des technologies de pointe. Ainsi, plus de 700 athlètes internationaux de renom ont choisi de faire confiance à Usana. Depuis 1996, la société a entamé une politique d’expansion géographique pour être aujourd’hui présente dans 19 pays et s’est implantée récemment en France. Les compléments alimentaires USANA respectent toutes les réglementations européennes, et ceux vendus en France sont conformes aux dernières réglementations des autorités publiques de l’hexagone. NOTA  : USANA est l’un des rares fabricants de compléments alimentaires à disposer de ses propres installations de fabrication aux Etats-Unis. Si la société s’est modernisée, notamment en terme de technologie, nos habitudes alimentaires, ellesaussi se sont modifiées au fil du temps. La majorité des « actifs » passe moins de temps à table, mange de moins en moins varié, que ce soit pour des raisons liées au temps ou pour des raisons financières ; inévitablement notre alimentation perd en qualité et donc en besoins essentiels. Certains sont plus « touchés » par ces manques  : ados, séniors, et biensûr les sportifs(ves)… puisque leurs besoins nutritionnels sont particuliers. Pour « combler » ce déficit, cette carence, ou simplement compléter son alimentation il existe des compléments alimentaires, comme ici, le Body Rox de USANA. Si deux fois plus de femmes que d’hommes ont un recours régulier à ce type de complément, selon une étude menée en 2006/2007, 20% de la population sont des consommateurs. Notre corps a besoin de 13 vitamines, les liposolubles  : A (rétinol et son précurseur b-carotène), D (calciférol), E (tocophérol), K (phylloquinone) et les hydrosolubles  : B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine, acide nicotinique), B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine), B8 (biotine), B9 (folate, folacine, acide folique), B12 (cobalamine) et C (acide ascorbique). Toutes ces vitamines sont réunies dans le Body Rox, ainsi que 2 minéraux essentiels  : calcium et magnésium, 7 oligoéléments très importants, de la lutéine (famille des caroténoïde, composant de la rétine) et de nombreux antioxydants (flavonoïdes dont la quercétine, extrait d’olivier, de vignes..) Les comprimés de Body Rox détient des composants utiles pour redonner de l’énergie, énergie physique mais aussi mentale  : quand le corps va, tout va ! Si ces compléments sont préconisés pour les « jeunes adultes » c’est simplement parce qu’ils ont des exigences nutritionnelles fortes, étant donné qu’ils évoluent dans un environnement de fatigue, de stress et de pression. Leur alimentation est de fait déséquilibrée et insuffisante (faible consommation de légumes, fruits et une surconsommation d’aliments gras et sucrés), donc non propice à une bonne santé. Body Rox contribue à réduire la fatigue, favorise le métabolisme énergétique et le système immunitaire. Prix de vente  : 29,59 € La boite de 56 comprimés BODY ROX Complément alimentaire by Nicolas VERDES ENDORPHIN Plus d’infos sur  : www.usana.com - BODY ROX - Notice technique Complément alimentaire  : ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée, à un mode de vie sain. Poids net  : 63.8 g Quantité  : 56 comprimés Mode d’emploi  : prendre 2 comprimés par jour (une boite est donc prévue pour près d’un mois), de préférence au cours des repas. ENDORPHINMAG.FR N°33 - septembre octobre 2015 98 # SANTE FORME  : Body Rox complément alimentaire
Ayant subi une opération du ligament croisé antérieur, fin mai, j’ai demandé à ZAMST, un essai de leur produit spécial entorse du genou/ligaments latéraux - croisées, la ZK-7. La protection idéale des ligaments croisés  : Semi-ouverte pour un ajustement optimal, la ZK-7 offre un fort niveau de maintien. Ses renforts en résine assurent la stabilité latérale et permettent des flexions/extensions fluides. Les straps croisés et parallèles assurent une compression efficace et une excellente stabilité de la jambe. Cette genouillère est produit très efficace et ciblée. Etant en pleine rééducation, c’est pour moi un test de grandeur nature, même ma kiné est pour ! Ce test a duré trois mois, trois mois d’évolution, trois mois de rééducation et je peux dire que cette genouillère va me suivre encore un moment. L’orthèse ZAMST est douce et ultra légère. Elle est facile à enfiler, même avec un genou encore un peu enflé en début de test, facile à ajuster (attention à prendre la bonne taille en suivant le tableau fourni par le fabriquant), la genouillère se fait rapidement oublier. Tout comme les autres produits ZAMST, je n’ai pas eu de gêne au niveau dans la mobilité du genou, le mouvement est pratiquement optimal. Avec l’orthèse, j’ai pu plier davantage le genou que sans, tout comme d’autres mouvements qui sans l’orthèse ne peuvent pas se faire. L’orthèse ZK-7 de ZAMST reste relativement volumineuse mais nécessaire. Durant les premières semaines du port de l’orthèse, j’ai effectué mes premiers pas après le port des béquilles sans aucune irritation derrière le genou malgré la canicule. Quelques temps après j’ai pu à nouveau participer à du cross training sans pouvoir tout faire malheureusement mais je n’ai pas eu de transpiration excessive ni de « macération » dans la genouillère. Elle est respirante et laisse passer l’air. Même si cette genouillère est tenue par des velcros, la ZK-7 reste parfaitement en place lors de mes mouvements. Dans les derniers mois du test, j’ai pu effectuer sans douleur mes séances de cross training en totalité. Cette orthèse est conçue pour une stabilisation du Ligament Croisé Antérieur (LCA). :.i *. 411à. 03. ‘1P10-.."C +Born.  : 1f.J le _, gi... elPOPPHINM-ÀG'# ENDORPHINMAG.FR ATHLETE SA VER vvvvvv. z.a.rn.corn ZK - 7  : Prévention des ligaments croisés Photos  : V. SENEJOUX Orthèse ZAMST-ZK-7 by Virginie SÉNÉJOUX Je conseille ce produit, pour le maintien du genou lorsque les quadriceps sont dans les chaussettes (à utiliser lorsque le genou a dégonflé) avec des séances de kiné. Je pense que cette orthèse est idéale en reprise de course à pied quand on a « peur » de la reprise après des mois d’arrêt. Je conseille de la porter en suivant un protocole de reprise progressive et bien évidemment demander conseil à un kiné du sport, pour soigner et guérir et pouvoir au final recourir sans la genouillère. ENDORPHIN,'ri-",-4. Exo-TECH (QUAD) Exosquelette 4D. Maintien des quatre ligaments (antérieur, postérieur, latéral interne et latéral externe) V-Tech Ventilation intégrée pour maintien de la fraîcheur tout au long de l’activité i-Fit Fermeture ajustable pour un maintien personnalisé, un meilleur confort et un niveau de compression variable Flyweight Tech Matériaux de pointe avec poids optimisé ENDORPHINMAG.FR N°33 - septembre octobre 2015 99 # SANTE FORME  : Orthèse Zamst-ZK-7 ROM-Tech Liberté de mouvement maximum, conception anatomique pour des performances optimales Kneecap Stabilizer Maintien la rotule en place au cours de l’activité



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 1Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 90-91Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 92-93Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 94-95Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 96-97Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 98-99Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 100-101Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 102-103Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 104-105Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 106