Endorphinmag n°33 sep/oct 2015
Endorphinmag n°33 sep/oct 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de sep/oct 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 106

  • Taille du fichier PDF : 26,7 Mo

  • Dans ce numéro : le goûter indispensable quand on est sportif ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
La QUALITÉ garantie… à VIE ! Si la qualité a un prix, avec les produits de la marque SMITH, on peut foncer « les yeux fermés » quand on recherche le haut de gamme. Pour le mag n°31 d’endorphinmag (mai/juin 2015), j’avais testé le casque Overtake, de cette même enseigne SMITH. Un must en terme de sécurité, d’ergonomie et de qualité, comme je n’en n’avais jamais utilisé. « décor » en proposant un boitier de rangement XXL, ultra sécurisé, cossu. Une façon de présenter le standing et d’élaborer la confiance. Chaque verre a son emplacement, individuel, pour éviter toute rayure ou choc, de la même façon que la monture. Fini les banales pochettes en tissu, place à l’écrin HD ! Par la suite, si la prise en main peut sembler d’un premier abord « standard », très vite on reconnait la qualité de la touche italienne d’où est issu ce petit bijou. La finition est irréprochable, pas d’oubli de coloris ou de Lunettes SMITH Pivlock Overdrive by Nicolas VERDES Lorsque l’on m’a proposé de tester cette paire de SMITH Pivlock Overdrive, et plus particulièrement ce modèle Black Neon, je n’ai pas pu résister… et j’avoue avoir été, une nouvelle fois, conquis par sa qualité. Contrairement à la majorité de ses concurrents, SMITH plante déjà le fausse note de « peinture », il n’existe aucune aspérité. Un design sobre, propre pour une monture qui ne semble rien avoir oublié. Tous les assemblages sont ajustés sans faille avec un soucis du détail réellement blufffant. SMITH a poussé le détail jusqu’à proposer deux positions de réglages pour les plaquettes du nez… une monture qui peut donc s’adapter à un nombre encore plus important d’utilisateurs, sans la moindre gêne. Caractéristiques Verres TLT Carbonic Plaquettes et embouts de branches hydrophiles en Megol Charnières à verrouillage automatique Matériau de monture en acétate TR90 Revêtement de verre hydrophobe/oléophobe* Plaquettes réglables à deux positions Embouts de branches à enfiler Nez réglable en deux positions Prix 199 € * Oléophobe  : surface qui repousse les liquides organiques  : alcools, hydrocarbures... La monture est livrée avec trois paires de verres  : solaires, ignitor et clair, de quoi adapter sa vue à toutes les conditions météorologiques et garder ainsi ses yeux en sécurité contre les projections, éclaboussures mais aussi et surtout des rayons UV. Le changement des verres, après avoir fait pivoter individuellement les branches de la monture vers le haut, grâce au système breveté, se fait en quelques secondes, avec une précision impeccable. Il ne reste plus qu’à choisir son optique, la mettre en place et actionner les barres vers le bas... « hop » la nouvelle vue est aussitôt opérationnelle. ENDORPHINMAG.FR N°33 - septembre octobre 2015 90 # TEST  : Lunettes SMITH Pivlock Overdrive - www.smithoptics.com - f Depuis ma première séance de TEST en running, les kilomètres se sont ajoutés, ainsi que sur le bike. Il en résulte une parfaite tenue, optimisée par des manchons de branches anti-dérapant, et une courbure parfaite des barres. A noter que sous la casque de vélo aucune gêne ou douleur n’est perceptible. Un point non négligeable sur les longues distances notamment. Ces lunettes Pivlock Overdrive de la marque SMITH OPTICS est donc un must dans la catégorie des produits de qualité conçus pour les sportifs en pleine action dont nous faisons partie. Toutefois, il y a peu être un point qui vous fera hésiter si vous deviez orienter vos désirs vers la marque SMITH OPTICS… la majorité des produits proposés offre un choix d’une dizaine de coloris, tous plus attrayant les uns que les autres… L’originalité de leurs coloris auront cet avantage de vous permettre de rester « unique » au sein des pelotons… et surtout de coller parfaitement à votre personnalité et vos « couleurs ». ENDORPHIN Points positifs Qualité de la finition  : « irréprochable » Confort de la vue Ajustement parfait Solidité, ergonomie, légèreté, souplesse Design, couleurs Performance - Garantie à vie Changement ultra-rapide et simple des verres
COURIR SANS CEINTURE POUR PLUS DE CONFORT... Depuis que je pratique la course à pieds j’ai eu l’occasion d’user de nombreux produits, comme les chaussures, mais aussi et surtout les textiles. Bien que pas très adepte des séances « cardio », je n’ai bien évidemment pas le choix parfois de m’en imposer. Le point NÉGATIF de ces séances, celui qui je crois m’a toujours fait aller à reculons, c’est l’inconfort des ceintures. Trop serrées, elles me compriment la cage thoracique, pas assez elles glissent et ne captent plus très bien les battements. Une célèbre marque à trois bandes avait, voilà quelques années, mis sur le marché un tee-shirt sur lequel il était possible de clipser le capteur cardio de la marque POLAR. Ainsi on pouvait avoir les avantages du suivi cardio sans l’inconvénient de la ceinture. Mauvaise opération de comm ou manque d’intérêt à l’époque, ce produit a vite disparu des rayons. Aujourd’hui, KALENJI relance un projet similaire, mais à un tarif près de deux fois moins élevé et compatible avec de nombreuses marques comme Géonaute & Kalenji bien sûr, Garmin ou encore Polar, dont les capteurs disposent de pressions avec un espacement de 4.5cm. KALENJI a, comme la plupart de ses produits, privilégié la qualité du tissu puisque ce textile se porte à même la peau. Sa conception « SEAMLESS », c’est-àdire sans coutures latérales, et son côté près du corps/extensible lui confèrent cette qualité de limiter les frottements et donc les irritations. Sa technologie « EQUAREA » permet au coureur de rester au sec durant son activité puisque le tee-shirt évacue la transpiration et permet ainsi un séchage rapide. NOTA  : Pour vous mesdames, Kalenji a produit une brassière ayant les mêmes avantages, c’est la BRASSIERE FIRST CARDIO, vendue au prix de 19.95 € . M§B Points positifs Concept cardio « sans ceinture » compatible avec plusieurs marques Tissu agréable, confortable Pas d’irritations, de frottements Pas de coutures latérales Sèche vite Coût raisonnable pour un produit aussi innovant A améliorer  : étendre le choix de coloris 001 001. eArietôca. evaae, ENDORPHINMAG.FR N°33 - septembre octobre 2015 91 # TEST  : Tee-shirt KIPRUN Cardio # ENDORPHINIvIAG,F Tee-shirt KIPRUN Cardio By Nicolas VERDES Après plusieurs sorties avec ce textile « connecté », j’avoue avoir ressenti de bonnes sensations. Le fait de recourir avec un capteur cardio, sans les inconvénients vraiment désagréables de la ceinture oppressante, est un point très positif me concernant. La douceur du tissu et son confort sont également à mettre sur le devant de la scène ; sans gêne ni irritations on oublie cette seconde peau, sans avoir la sensation d’humidité, même en séries de fractionné. La capture d’écran ci-dessous d’une séance de CAP avec un départ progressif, quelques chemins type « trail » puis 8 séries de 30 »/30 » et deux accélérations dans le final, retranscrit bien les variations cardiaques de l’exercice. Je dispose d’une Garmin 910XT HRM et de son capteur cardio que l’on peut aussi coupler avec certaines applications pour smartphones comme l’appli S-Health sur Samsung. Plus besoin alors de s’encombrer de la montre puisque ce type d’appli retranscrit avec plus d’éléments les variations du cœur, sans oublier la distance ou encore la vitesse/allure. Plus besoin donc d’investir dans des produits très ou parfois trop coûteux pour suivre ses entrainements et sa progression d’une façon optimale. Avec ce produit, Kalenji a aussi pensé aux coureurs équipés de sacs dorsaux et à ceux qui n’aiment pas avoir « le dos à l’air ». La coupe du tee-shirt a été rallongée par rapport à d’autres produits, ce qui permet de mieux couvrir le haut du corps, et palie à ce « vilain » problème de remontée quand on court avec une poche à eau. Fini les frottements du sac sur la peau ! J’ai découvert de nombreux points positifs à l’essai de ce nouveau textile KIPRUN Cardio. Ce n’est que son début, c’est pourquoi on pardonnera à Kalenji le manque de coloris disponibles. C’est vrai que le noir s’adapte à beaucoup de « bas » et dissimule un peu les disgrâces des silhouettes qui, comme la mienne, laissent s’échapper quelques écarts en triglycérides, mais bon, à l’avenir il serait agréable de pouvoir se « colorer » en jaune, rouge ou vert. Un bon point donc pour ce Teeshirt KIPRUN Cardio qui vous procurera les avantages du cardio, sans les inconvénients de la ceinture. ENDORPHIN Prix de vente 24.95 € Caractéristiques Composition  : 97% polyamide et 3% élasthanne Taille  : du S au XL Couleur  : noire Technologie EQUAREA  : absorbe la transpiration et sèche rapidement, permettant de rester « au sec » tout le long de son activité Concept SEAMLESS  : sans couture latérale limite les frottements et les irritations Compatible  : Géonaute, Kalenji, Garmin, Polar Plus d’infos sur  : www.kalenji-running.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 1Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 90-91Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 92-93Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 94-95Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 96-97Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 98-99Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 100-101Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 102-103Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 104-105Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 106