Endorphinmag n°33 sep/oct 2015
Endorphinmag n°33 sep/oct 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de sep/oct 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.endorphinmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 106

  • Taille du fichier PDF : 26,7 Mo

  • Dans ce numéro : le goûter indispensable quand on est sportif ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Hadrien Devillepoix e7AR WORLOSERIES GEOCENTRIC outdoors Rftnobwg Interview de Bruno Fichou venu passer des vacances atypiques en Australie avec son fils Gaëtan. EndorphinMag (EM)  : Comment avez-vous été amenés à devenir bénévole sur le XPD ? Bruno  : Le désir d'aller en Australie, le hasard du surf internet qui m'a amené d'abord sur votre mag et ensuite sur le site du XPD, la curiosité de découvrir ce genre de raid (je pratique le macadam en longue distance et la montagne en rando et alpinisme) et enfin l'accueil de Louise quand je lui ai proposé de venir. Avant de me proposer bénévole, j'ai regardé les photos et la course, rien que je ne pouvais pas faire. Donc pourquoi ne pas s'inscrire ? C'est en regardant les résultats des équipes que je me suis rendu compte des vrais difficultés à tout boucler dans les délais impartis. Par contre, en venant comme bénévole, je pouvais côtoyer tous les champions  : ceux qui tournent en 5 jours et ceux qui se traînent (humour) en 9. En venant comme bénévole, je pouvais côtoyer tous les champions... (EM)  : Que retiens-tu de cette expérience ? Des choses que tu n'aurais jamais vues autrement ? Bruno  : Ce que je retiens d'abord ce sont de formidables rencontres. Ensuite une organisation irréprochable, extrêmement professionnelle. Et enfin l'accessibilité de cette course. Nous (nous étions 2 avec Gaëtan) avons été placés sur des CP très intéressants sur le parcours  : Snorkeling sur Magnetic Island au milieu des wallabies  : Début de course, tout le monde est frais, mais il y a des retardataires. On remarque déjà une grande différence entre les équipes ! Sortie des vasques dans le canyon perdu au milieu de nulle part, entre faucons et croix du sud  : La journée ce passage était rafraîchissant, mais à 3 heures du matin, il était plutôt hypothermique. J'avais la doudoune et autour du feu de camp que nous entretenions, certains coureurs n'en finissaient pas de grelotter en sortant de l'eau. Classement scratch  : 1° (AUS) Mountain Designs 130h33 2° (RSA) Merrell Adventure Addicts 131h53 3° (NZL) Bivouac Inov-8 140h33 4° (FRA) Team Raidlight 144h26 5° (AUS) That's Cray 148h33 … 14° (FRA) New Caledonia Tiger Adventure 176h17 Conclusion "Très carrée, mais détendue" c'est ce qu'on a le plus entendu pour qualifier l'organisation. Ce raid représente vraiment la conception du sport en Australie  : le sport pour tous ! Ici il n'est pas rare de voir 400 personnes inscrites sur une CO de 24h, dont une partie d'enfants en bas âge, en équipe avec leurs parents ! On ne finit pas un événement sportif sans boire une bière avec tout le monde à l’arrivée. Les équipes à l'arrière n'ont pas la vitesse de course des premiers, mais appliquent des stratégies qui leur permettent de continuer à avancer et arriver au bout (11 è à l'arrivée, les Goldfish Masters s'imposent 4h de sommeil par nuit systématiquement dès la première nuit). Le top 5 (4 à l'arrivée) semblait intouchable pendant la première moitié de la course, mais a failli être rattrapé sur la fin. Les treks sont très sauvages, donc un pur esprit de rogaine (inventée en Australie). "Keep going ! ! " L'Australie est réputée pour une monotonie de paysages. Le raid était donc composé de longues sections qui permettaient une immersion totale, mais offrait également une certaine diversité  : côte, forêt vierge, bush. Plus d’infos  : http://www.xpd.com.au/xpd8.htm Plus de photos et vidéos  : http://live.endorphinmag.fr/xpdar Dernière transition avant les 3 dernières heures de vélo en sortie du trek de 50km dans l'outback  : Ce leg a marqué les esprits, tout comme celui à tirer le kayak sur d'interminables kilomètres. Les visages étaient marqués, mais en repartant sur les vélos, il y avait cette joie et cette fierté d'en terminer. Bref... que du bonheur !!! (EM)  : A recommander ? Bruno  : Sans hésiter ! Surtout si vous voulez y participer, c'est un bon moyen de se rendre compte de quoi il s'agit, car ce n'est pas tout à fait comme chez nous. Il y a besoin d'étudier un peu l'environnement pour éviter certains désagréments. Il me reste 2 ans pour me préparer pour le prochain, à moins que je ne choisisse le Ladakh, ou les deux !... and a huge hug to Carey & David, Kim, Brad, Paddy & family, Rhonda & family, and all the others, volonteers and racers. Thanks Louise ! #XPDAR ENDORPHINMAG.FR N°33 - septembre octobre 2015 54 # COURSE  : XPD - Coupe du monde de Raid Aventure en Australie ENDORPHIN ENDORPHIN
tete Vie, witio rumbdie dem* le Matou sur 3 *Matesqui ont oie il Béatrice Glinche



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 1Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 2-3Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 4-5Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 6-7Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 8-9Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 10-11Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 12-13Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 14-15Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 16-17Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 18-19Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 20-21Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 22-23Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 24-25Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 26-27Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 28-29Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 30-31Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 32-33Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 34-35Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 36-37Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 38-39Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 40-41Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 42-43Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 44-45Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 46-47Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 48-49Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 50-51Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 52-53Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 54-55Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 56-57Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 58-59Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 60-61Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 62-63Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 64-65Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 66-67Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 68-69Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 70-71Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 72-73Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 74-75Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 76-77Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 78-79Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 80-81Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 82-83Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 84-85Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 86-87Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 88-89Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 90-91Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 92-93Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 94-95Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 96-97Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 98-99Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 100-101Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 102-103Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 104-105Endorphinmag numéro 33 sep/oct 2015 Page 106