Endemix n°13 déc 15/jan-fév 2016
Endemix n°13 déc 15/jan-fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de déc 15/jan-fév 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Le Poemart

  • Format : (200 x 283) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 64,3 Mo

  • Dans ce numéro : flèches de la musique 2015...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
s culpture QUAND L’ART MOUILLE LE MAILLOT La sculpture calédonienne va prendre le large avec la Airwaves Nouméa Dream Cup, la Coupe du monde de windsurf dont la dernière étape de compétition se déroule sur le plan d’eau de l’Anse Vata, du 24 au 29 novembre. Soixante-dix sportifs de vingt pays s’affronteront pour l’occasion. Et pour garder en mémoire cet instant de vie calédonien, les organisateurs de l’événement et le Congrès de Nouvelle-Calédonie ont souhaité récompenser les champions avec un trophée 100% local. Ils ont ainsi lancé un appel à création aux sculpteurs du pays pour la réalisation de ce trophée. Marjorie Tiaou, Valérie Guitard, Delphine Tanti, Erik Spinelli, YoannHenry, Nénad Todorovic, Walter Teriipaia et Barthelemy Vendegou ont proposé chacun une œuvre d’une trentaine de centimètres avec pour contraintes l’utilisation d’un matériau local, la valorisation de l’identité du pays et l’évocation de ce sport de glisse. Les six artistes lauréats, dont les œuvres seront remises aux trois vainqueurs homme et femme de la compétition, seront dévoilés le 24 novembre, lors de la cérémonie d’ouverture des épreuves. Les athlètes navigateurs embarqueront leurs récompenses qui pourront devenir des ambassadrices de l’art de Nouvelle-Calédonie. p atrimoine LA NATURE SE FAIT ART Jparler de galerie d’art, tout en sachant que le land art s’est développé en pleine nature (ou en pleine ville) dans les années 1970, justement pour échapper au système du marché de l’art ! Ce n’est qu’ensuite que les artistes valorisent leur implantation naturelle, en se servant réellement des éléments comme composantes de leurs œuvres. usqu’au 1er février, le Fort Téremba se la joue galerie d’art, en accueillant l’exposition de land art Chemin de curiosité. Mais quel affront de X o s T o N DR DR -Association "Les Arts Bougent"- du 7 novembre 2015 au 1 février 2016 land Art Institution Ouverture de l'exposition samedi 7 novembre à 14h au Fort Téremba Moindou UN CONTEUR PRÉSIDENT Depuis le 3 septembre 2015, Gilbert Kaloonbat Tein est président du Sénat coutumier. Le conteur originaire de Hienghène mène une vie particulièrement active  : vice-président de l’aire Hoot ma Whaap, ancien membre du service Patrimoine de la direction de la Culture de la province Nord, conteur unanimement reconnu et un des pères du kaneka, avec son groupe Bwanjep, encouragé par Jean-Marie Tjibaou (voir Endemix 10, p.16). Niveau patrimoine, l’artiste s’était aussi engagé dans l’inventaire des musiques et des chants traditionnels kanak en 1984, malheureusement reporté à cause des « Événements ». Le nouveau président du Sénat coutumier est donc un très fin connaisseur de sa culture. Et alors que son prénom signifie celui qui lie, il n’est aucun doute qu’il sera un fervent défenseur de la cause kanak tout en créant des ponts vers les autres cultures. Reprenons  : le Fort Téremba se fait écrin de verdure pour abriter les œuvres de Mathieu Venon, Marie Claudel, Maeva Bochin et Mathieu Tardy, qui se retrouvent à l’invitation de l’association Les Arts bougent. Ils présentent des pièces monumentales en lien avec la nature et en collaboration avec les élèves de l’école Notre-Dame de La Foa, qui ont réalisé deux oeuvres - Le Palmier et la Vague - dont les thèmes sont un plaidoyer pour le respect de la nature. Exposition Chemin de curiosité, jusqu’au 1er février, au Fort Téremba de Moindou p.5 ENDEMIX n°13 novembre 2015 - février 2016 La culture bouge
ENDEMIX n°13 novembre 2015 - février 2016 p.6 CHRONIQUEs D’AILLEURS m usique f estival c olloque De retour JA(ZZ)PON AVEC PIERRE HH TRIO C’est un week-end très musical qu’ont vécu Pierre Achache, Nicolas Arias et Johan Cazalas* en partant du 10 au 13 septembre au festival de Jazz de Sendaï, au Japon. Premier étonnement lorsque le Pierre HH Trio débarque à Sendaï et découvre, avec grand plaisir, qu’il est la tête d’affiche de ce festival accueillant en moyenne 300 personnes. La deuxième surprise a été la réception du public, classiquement réservé à la mode japonaise dans un premier temps, puis totalement conquis une fois que le jazz est là. Une bonne expérience en lien avec l’Alliance française de Sendaï à reconduire en 2016 ! *Projet soutenu par le Poemart 01_00UE INTE ATIONAL MERCREDI 4 NOVEMBRE 20 9H À 16R30:ESADHAR DU HAVRE arts plastiques LA CALÉDONIE, INVITÉE D’HONNEUR DU FESTIVAL DES OUTRE-MERS A PARIS Les voix calédoniennes ont résonné dans la capitale métropolitaine du 9 au 22 octobre, à l’occasion de la cinquième édition du festival des Outre-Mers. Créé par l’association Long Cours en 2011, ce festival diffuse les cultures ultramarines dont il souhaite valoriser la pluralité, comme le symbolise le « s » d’Outre- Mers, normalement invariable. Les auteurs calédoniens Denis Pourawa et Paul Wamo, ainsi que Frédéric Ohlen qui avait fait le déplacement depuis Nouméa, ont porté haut les couleurs de la Nouvelle-Calédonie en proposant des rencontres et performances autour de leurs œuvres. L’événement est une véritable opportunité de rapprochement entre des artistes venus de loin et leur LE PACIFIQUE ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ Du 4 au 6 novembre dernier, l’École supérieure d’art et de design du Havre et de Rouen (l’ESADHaR) PA el F accueillait le colloque international Pacifique(s). Le conseiller artistique Henri Gama était présent pour une intervention intitulée La Nouvelle-Calédonie un art qui s’émancipe ? Dans le cadre de ces échanges sur la création contemporaine et l’identité océanienne, le fin connaisseur des arts plastiques calédoniens a pu mettre JEUDI 5 NOVEMBRE 2015 9R30 A 12R30.sALLE RAYMOND QUENEAU.MDE (RAISON DE L'ÉTUDIA...UNIVERSITÉ DU NAVRE) SYLVANA AYMARD EN CHINE La plasticienne Sylvana Aymard a participé du 24 septembre au 16 octobre dernier à la sixième biennale d’art de Pékin. Pour l’occasion, le prestigieux musée national d’art de Chine a ouvert ses portes aux créations de 200 artistes venus de 96 pays. Le thème La Mémoire et le rêve a particulièrement inspiré l’artiste calédonienne qui a exposé une imposante toile de 4m 2 intitulée « L’arbre de vie ». public, mais aussi avec des professionnels de Métropole qui peuvent ainsi découvrir quelques pépites culturelles des terres d’au-delà des mers. Frédéric Ohlen, auteur DR No ; Fes-nuaL oes OUTRe-MeRS 2015 Cinquième édition/Paris/Montreuil 9-22 octobre wwwfestival-outremersx du roman Quintet, se souvient que sa venue, lors de la première édition du festival en 2011, lui avait permis d’entrer en contact avec les éditions Gallimard qui depuis ont publié son ouvrage. « C’est un très bon espace de partage qui permet de lutter contre la situation de recroquevillement de la Nouvelle-Calédonie. » en lumière la pérennité de certains thèmes, majoritairement kanak, entre les œuvres traditionnelles et modernes et le partage de ces thèmes avec des artistes non kanak, participant à la construction d’une identité calédonienne. Il a également soulevé les difficultés de la professionnalisation des arts en lien avec l’insularité, l’étroitesse du marché de l’art et l’absence de certains outils, comme une école d’art ou des formations aux métiers d’art.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :