En Vue n°60 avr/mai 2013
En Vue n°60 avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de avr/mai 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 260) mm

  • Nombre de pages : 66

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : Trenet, entre swing et poésie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Littératures Bibliothèque Valeyre – Paris 9 e Les mots migrateurs, ces mots français partent ailleurs Les langues ne sont pas des îles, et l’histoire du lexique français le montre abondamment, car si le français s’est beaucoup enrichi au contact des autres langues, il a aussi beaucoup donné à de nombreuses langues du monde. Ainsi, c’est sous leur forme française que restaurant, hôtel ou garage ont traversé les frontières pour appartenir au domaine international. Sont également connus dans le monde entier des mots français comme chic et toilette, rendez-vous et ballet, ou encore boutique, ... Et ce ne sont là que quelques exemples parmi bien d’autres. La morale de cette histoire : dans la vie des langues comme dans la vie tout court, on a souvent besoin d’un étranger chez soi. Une conférence par Henriette Walter. HENRIETTE WALTER EST UNE LINGUISTE FRANÇAISE, PROFESSEUR ÉMÉRITE ET DIRECTRICE DU LABORATOIRE DE PHONOLOGIE ÀL’ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDES À LA SORBONNE. ELLE A RÉDIGÉ DES OUVRAGES DE LINGUISTIQUE TRÈS SPÉCIALISÉS AUSSI BIEN QUE DES OUVRAGES DE VULGARISATION (LE FRANÇAIS D’ICI, DE LÀ, DE LÀ-BAS, ÉD. J.C. LATTÈS). Jeudi 11 avril – 19h Bibliothèque Faidherbe – Paris 11 e Mots soufflés : Installation numérique Mots soufflés est une installation interactive autour des mots français utilisés dans les langues étrangères, comme les dix mots choisis cette année pour la manifestation Dis-moi dix mots : atelier, bouquet, cachet, coup de foudre, équipe, protéger, savoir-faire, unique, vis-à-vis, voilà. Le dispositif invite le public à la découverte de la mobilité des mots français, à leur propension à traverser les frontières pour être adoptés par les langues voisines ou lointaines, sous des formes souvent identiques ou très proches. L’expérience se déroule dans un espace de la bibliothèque où les visiteurs sont conviés à faire voyager ces mots à travers leur souffle. Des fragments sonores, murmurés, permettent de révéler des phrases utilisant les dix mots dans d’autres langues. Le collectif La Fracture numérique se compose de Marina Wainer et de Valérie de La Chapelle: leur travail s’inscrit dans une démarche digitale, autour d’installations interactives, de scénographies numériques et de parcours en réalité augmentée qui tissent des liens entre les univers du réel, du virtuel et de l’imaginaire et placent le public au cœur du dispositif. Leur collectif a travaillé avec le Théâtre National de Chaillot, la Maison des Métallos, le Centquatre, l’École Spéciale d’Architecture, lors de la Nuit Blanche, de Futur en Seine et de la Semaine de la Francophonie. www.lafracturenumerique.com Jusqu’au 13 avril la fracture u m Du blog à la scène : les vases communiquants donnent la voix Le premier vendredi du mois, dans la blogosphère, chacun écrit sur le blog d’un autre. À charge pour chacun de préparer les duos et de se choisir (ou pas) un thème, une contrainte, des matériaux et supports partagés. Retrouvez en « live » les blogueurs du web littéraire ! Cette initiative a démarré en 2009 entre deux sites, Tiers Livre de François Bon et Scriptopolis de Jérôme Denis, ainsi qu’entre Fenêtres/open space d’Anne Savelli et Liminaire de Pierre Ménard. Elle n’a cessé depuis d’être florissante : 40 auteurs-blogueurs en moyenne y participent chaque mois ! Si vous êtes tenté par l’aventure, inscrivez-vous auprès de la bibliothèque Faidherbe et faites-vous connaître sur le mur du groupe Facebook des vases communicants. Pour lire les productions des sessions précédentes, suivez sur Scoop.it leur recension par Pierre Menard. http ://www.scoop.it/t/les-vasescommunicants Jeudi 2 mai – 19h 30
Littératures Bibliothèque Saint-Éloi – Paris 12 e Bibliothèque Fessart Paris 19 e Rencontre avec Marc Siguier Marc Siguier, retenu dans la sélection des premiers romans des bibliothèques parisiennes pour son livre Cahier de l’été indien (éd. Lattès, 2012) est l’invité de la bibliothèque. Dans un roman à la fois pudique et d’une grande sensibilité, il nous entraîne dans des conflits qui ont secoué l’Afrique et propose au lecteur une réflexion subtile sur le sens de l’engagement, l’amitié et le sentiment amoureux. Samedi 6 avril 10 h Rencontre avec Karim Miské Autour de son roman policier Arab Jazz (éd. Viviane Hamy, 2012). Dans le XIX e arrondissement de Paris, Ahmed Taroudant découvre le corps sanguinolent de sa voisine et amie Laura Vignola suspendu au-dessus de son balcon. Cette découverte l’oblige à sortir de sa torpeur et à collaborer avec les lieutenants Rachel Kufstein et Jean Hamelot. Ensemble, ils ont toutes les cartes pour décrypter les signes et les symboles de cette mort atroce. KARIM MISKÉ RÉALISE DEPUIS VINGT ANS DES DOCUMENTAIRES SUR DES SUJETS AUSSI DIVERS QUE LES NÉO-FONDAMENTALISMES JUIF, CHRÉTIEN ET MUSULMAN, LA SURDITÉ OU LA BIOÉTHIQUE. ARAB JAZZ, SON 1 ER ROMAN POLICIER, A ÉTÉ SALUÉ PAR LA CRITIQUE. Jeudi 16 mai – 19h Bibliothèque Vaugirard – Paris 15 e La langue française dans les relations internationales Longtemps considéré comme la langue diplomatique par excellence, le français est au cœur de nombreux débats. Pour ses défenseurs, il est maltraité par une désaffection des élites et par la mondialisation avec l’extension de l’usage de l’anglais au détriment de la langue nationale. Avec la formalisation du globish, méthode d’appréhension de l’anglais simplifié dont les francophones sont adeptes, on voit se développer un langage intermédiaire, utilisé dans les domaines de la recherche et des relations internationales. Quelle place occupe la langue française dans le monde ? Quelle conception de la langue faut-il défendre ? Débat avec Xavier North, délégué général à la langue française et aux langues de France et Philippe Lazar, président de l’Institut de Recherche pour le Développement, il a également été président de l’European Medical Research Council de 1994 à 1996. Jeudi 25 avril – 19h Dans le cadre de la semaine de la langue française et de la Francophonie. Bibliothèque Claude Lévi-Strauss – Paris 19 e Ateliers d’écriture : la mémoire Trois séances d’ateliers d’écriture dans le cadre du projet sur la « Mémoire », organisés par les ateliers d’écriture Élisabeth Bing, en partenariat avec la bibliothèque. Le souvenir aime le cache-cache des enfants. Il se planque. Il a un penchant pour les belles paroles et il enjolive, souvent sans nécessité. Il contredit la mémoire, qui fait la vétilleuse et se chamaille avec elle pour avoir raison, affirme Gunther Grass dans Pelures d’oignon. Parmi les quatre grands champs d’écriture définis par Georges Perec : la mémoire. La sienne propre, celles des autres dont on hérite, celle que l’on perd de temps à autre, et celle que l’on retrouve parfois par la magie d’une madeleine trempée dans une tasse de tilleul, celle qui s’amuse à nous jouer des tours... Avec Marcel Proust, Georges Perec, Annie Ernaux et d’autres encore, écrire le souvenir et ses corollaires obligés : l’oubli, le flou, l’inexact et l’incertain. Ateliers pour 5 à 8 personnes, durée de 3h30 environ. Samedis 4, 18 mai – 14h Samedi 25 mai – 14 h 30 Renseignements et inscription auprès des bibliothécaires ou bibliotheque.claude.levi-strauss @paris.fr. 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :