En Vue n°60 avr/mai 2013
En Vue n°60 avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de avr/mai 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 260) mm

  • Nombre de pages : 66

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : Trenet, entre swing et poésie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Société Médiathèque Jean-Pierre Melville Paris 13 e Rencontre avec Zheng Ruolin Journaliste, écrivain et traducteur, Zheng Ruolin vient présenter son dernier ouvrage, Les Chinois sont des hommes comme les autres (éd. Denoël, 2012). Cette chronique tendre et drôle fait le point sur les aspirations des Chinois d’aujourd’hui, loin des clichés traditionnels. Jeudi 4 avril – 19h Scène de crime À travers la reconstitution d’une scène de crime, l’association culturelle du 36 Quai des Orfèvres présente les nouvelles méthodes de travail et d’investigation de la police scientifique. Samedi 6 avril – 17h Médiathèque Marguerite Yourcenar Paris 15 e Autour de l’ethnopsychiatrie Rencontre avec Tobie Nathan. Tobie Nathan, récompensé en 2012 par le prix Femina Essai pour Ethno-roman (éd. Grasset), est le principal représentant en France de l’ethnopsychiatrie. Cette approche consiste à considérer l’identité culturelle du patient dans la démarche thérapeutique : son monde, sa langue, son appartenance familiale... Elle invite à remettre en question le présupposé d’une évidente supériorité des conceptions occidentales en matière de soins ou en tout cas l’idée de leur pertinence universelle, au-delà des différences culturelles. Objet d’une vive controverse, cette pratique ouvre des interrogations complexes et passionnantes sur la relation soignant/patient, l’identité, l’échange culturel et l’altérité. Jeudi 25 avril – 19h Bibliothèque Andrée Chedid (Beaugrenelle) – Paris 15 e Les médicaments : quels risques, quels bénéfices ? La France a longtemps été le premier pays consommateur de médicaments en Europe. Robert Barouki et Agnès Lillo-Le Louët abordent la question de la surconsommation, des génériques, de la création d’une molécule, ainsi que les essais cliniques avant la mise sur le marché et les conséquences toxiques sur l’humain et l’environnement... Deux experts qui ont l’autorité professionnelle pour répondre de manière argumentée aux questions du public. Avec Robert Barouki, biochimiste, directeur de l’Institut du médicament Toxicologie, Chimie et Environnement et le docteur Agnès Lillo- Le Louët, responsable du Centre Régional de pharmacovigilance de Paris-Hôpital Européen Georges Pompidou. Modérateur : Jérémie Bazart, journaliste scientifique. Jeudi 18 avril – 19h En partenariat avec l’Inserm. 18
Société Bibliothèque Germaine Tillion – Paris 16 e Max-Pol Fouchet, le photographe « Depuis son premier séjour au Danemark daté de 1946 jusqu’à un ultime voyage à Cuba en 1980, année de sa mort, Max-Pol Fouchet n’aura cessé de sillonner les continents, mû par le désir de comprendre les témoignages des plus grandes civilisations et d’approcher les œuvres majeures de l’humanité.[...] Bibliothèque Batignolles – Paris 17 e La dépression, névrose contemporaine ? Le mot « dépression » recouvre un ensemble hétérogène d’états qui vont d’une simple tristesse de l’humeur aux troubles dépressifs les plus graves. La dépression est un véritable problème de santé publique. Dans quelques années la dépression sera la deuxième cause d’invalidité dans le monde, après les maladies cardiovasculaires. Pour nous parler de cette maladie, la chercheuse Laurence Lanfumey-Mongredien, la journaliste Madeleine Abassade et la psychologue clinicienne Élise Blondin tentent d’abord de la définir ; il n’est en effet pas toujours facile de distinguer une grosse déprime d’une dépression. Elles abordent les aspects cliniques et de la recherche, puis toutes les questions relatives à la prise en charge : quel psy trouver ? Où consulter ? Peut-on guérir d’une dépression ? A-t-elle des causes génétiques ? La photographie accompagne donc ses premiers déplacements en Europe, mais cette pratique s’affirmera véritablement en parallèle à son œuvre littéraire à partir d’un périple en Amérique latine, accompli au début des années cinquante.[...] Peu de vues générales, mais elles nous parlent d’un contexte, tels ces paysages qui nous enseignent la conjugaison de la géographie à l’histoire d’une contrée. L’œil est ethnographique souvent, toujours désireux de saisir au mieux l’ambiance d’une fête, la noblesse d’un geste, l’expression d’une situation. Il est peu de scènes de genre qui ne nous traduisent le rôle de l’homme dans sa société. Constituée sur la base d’une approche humaniste qui l’aura tant nourri, Max-Pol Fouchet ponctue son œuvre photographique d’images simples et généreuses, composées sans recherches spectaculaires, allant toujours à l’essentiel d’un propos. » Exposition réalisée par l’association-fondation Christian et Yvonne Zervos (Vezelay) et coproduite avec l’ARDI-photographies en Basse Normandie (Caen). 14 mai - 15 juin En partenariat avec l’IMEC, Abbaye d’Ardenne (Caen) et l’association des Amis de Max-Pol Fouchet (Vezelay). Présentée à l’occasion du centenaire de la naissance de Max-Pol Fouchet (1913). LAURENCE LANFUMEY MONGREDIEN EST DIRECTEUR DE RECHERCHE INSERM PIERRE ET MARIE CURIE. INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE, CENTRE DE PSYCHIATRIE ET NEUROSCIENCES U894. ÉLISE BLONDIN, CHEF DE CLINIQUE AUX TROUBLES DE L’HUMEUR À LA CMME ET CHERCHEUR ÀL’INSERM. La rencontre est modérée par Madeleine Abassade, journaliste et ancienne responsable de l’action culturelle à l’hôpital psychiatrique de la MGEN. Jeudi 25 avril – 19 h (Mairie du 17 e ) 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :