En Vue n°59 mars 2013
En Vue n°59 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de mars 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 260) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Jacques Roubaud, la poésie lui va si bien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Zoom sur Société Le cerveau à livre ouvert Bibliothèque Buffon Paris 5 e Rencontre modérée par le journaliste Paul de Brem. Samedi 16 mars – 15 h Un après-midi de lecture littéraire et de débat scientifique À l’occasion de la Semaine du cerveau, un aprèsmidi de lecture littéraire et de débat scientifique. Lorsque la littérature et la science se donnent rendez-vous autour de l’olfaction, la mémoire, le souvenir ou l’oubli, elles croisent Patrick Süskind (Le Parfum) et Marcel Proust (À la recherche du temps perdu) ; autour de l’addiction, Stephan Zweig (24 heures de la vie d’une femme) ou encore Roy Lewis (Pourquoi j’ai mangé mon père ?) lorsqu’il s’agit de l’évolution du cerveau et du comportement. 8 Après la lecture de courts extraits de ces œuvres littéraires par la comédienne Emmanuelle Rigaud, quatre chercheurs, tous spécialistes des neurosciences, débattent avec le public. Avec Nicolas Marie (Inserm/Université Paris Descartes), Roland Salesse (INRA), Marika Nosten-Bertrand (Inserm) et Raymond Mongeau (Université Paris Descartes). En partenariat avec l’Inserm.
Société Bibliothèque Amélie – Paris 7 e C O N F É R E N C E PAR T I C I P AT I V E Les émotions dans le discours politique Les discours politiques ne reposent pas uniquement sur des argumentations logiques et rigoureuses : ils s’adressent aussi aux émotions des auditeurs. Mais le cœur a ses raisons que la raison ignore, et nous risquons ainsi de nous laisser convaincre par des arguments biaisés, erronés ou fallacieux. Comment faire pour décrypter ces appels au pathos, quand ils visent précisément à endormir notre esprit critique ? Cette utilisation des émotions est-elle toujours déloyale, ou ne peut-elle pas parfois se révéler légitime, sinon même nécessaire ? À travers des extraits de discours et de débats issus notamment de la campagne présidentielle de 2012, apprenez à déjouer le pouvoir des orateurs ! Conférence de Clément Viktorovitch, professeur de rhétorique à Sciences-Po et Président d’Aequivox (www.aequivox.fr). Samedi 23 mars – 15 h Bibliothèque Saint-Simon – Paris 7 e L’estime de soi : un bien très précieux Peut-on aimer quand on ne s’aime pas soi-même ? Comment admettre alors que les autres peuvent trouver un intérêt à votre compagnie, voire tomber amoureux de vous ? Avoir confiance en soi, s’aimer sont nécessaires pour mener une vie affective et sociale satisfaisante. Quand on rencontre des difficultés à vivre, qui entraînent agressivité et violence envers soi ou les autres, on constate le plus souvent un manque d’estime de soi. Peut-on y remédier ? Et comment fait-on pour empêcher la transmission de cet état à ses enfants ? Par Sylvie Tenenbaum, psychothérapeute, formatrice, auteur de quinze ouvrages de psychologie (Vaincre la dépendance affective, pour ne plus vivre uniquement par le regard des autres (éd. Albin Michel, 2010) ; Le syndrome de la fée clochette, ces femmes qui font du mal et se font mal (éd. du Moment, 2012). Mercredi 20 mars – 19h Médiathèque Hélène Berr – Paris 12 e Théorie de l’avant-garde La publication en 2012 de la traduction française de la Théorie de l’avant-garde de Peter Bürger (éditions Questions théoriques, coll. « Saggio Casino »), initialement parue en allemand en 1974, donne l’occasion non seulement d’interroger l’héritage des avant-gardes dites « historiques » (surréalisme, dada, constructivisme russe) dans le contexte de l’art contemporain et, plus largement, de la culture de masse postmoderne, mais aussi de rendre compte de leurs échecs, de leurs « futurs passés » tout autant que de leur réactivation problématique. L’intérêt majeur de ce livre est d’abord de construire un concept spécifique d’avant-garde, caractérisé par une remise en cause durable de l’idéologie de l’autonomie esthétique. Sous la responsabilité de Natalia Smolianskaia, intervenant avec Christophe Hanna, Olivier Quintyn et Frédéric Wecker. www.ciph.org Samedi 23 mars – 10h 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :