En Vue n°56 sep/oct 2012
En Vue n°56 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : regards sur l'Algérie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Médiathèque Edmond Rostand – Paris 17 e Gold Men : résistants pour la Terre Rencontre-débat avec Sébastien Viaud et diffusion du documentaire Gold Men de Cyril Peyramond. Confronté à l’impuissance de ses élèves face aux bouleversements climatiques, Sébastien Viaud, un jeune enseignant et photographe, décide de partir un an autour du monde pour rencontrer des hommes et des femmes qui ont reçu le prix Goldman, un prix considéré comme le « Nobel » de l’environnement. En partageant un peu des luttes de ces Résistants pour la Terre, Gold Men nous offre une réflexion qui mêle l’humain et l’environnement. Primé, Gold Men est un film édité par Kanari Films. www.goldmenlefilm.kanarifilms.fr Samedi 29 septembre – 16h Plus d’informations sur l’action de Sébastien Viaud www.homoecologicus.eu Le centenaire de la Cigale, ou le retour de Jean-Henri Fabre Un proverbe chinois dit que L’homme ne vit qu’une vie, la sauterelle ne vit qu’un automne. Découvrez une figure qui voua sa vie à la nature et aux insectes : Jean-Henri Fabre (1823-1915). Naturaliste et entomologiste, il consacra près de 120 ouvrages à la transmission de son savoir et en 1912, réalisa un petit film sur la cigale à redécouvrir 100 ans plus tard dans le cadre du documentaire Jean-Henri Fabre et la Cigale réalisé par Philippe Rocher et présenté pour la première fois à Paris. Rencontre avec Philippe Rocher, réalisateur, l’équipe du film et des entomologistes. Diffusion du documentaire de Philippe Rocher, Jean-Henri Fabre et la Cigale (20 mn, 2011-2012) et du film La Cigale de Jean-Henri Fabre (4 mn 44s, 1912). Samedi 13 octobre – 15 h 30 26 Tous polyglottes ! Société Conférence-atelier sur l’intercompréhension des langues. À l’heure de la mondialisation, la question des langues est cruciale : elle implique des choix techniques et éthiques. L’intercompréhension constitue dans ce domaine une approche à la fois naturelle et respectueuse de la diversité culturelle et linguistique. La conférence le montre en s’appuyant sur un atelier pratique de découverte de langues que nous pouvons comprendre, même sans les avoir apprises. Une session de trois ateliers (voir plus bas) permet aux personnes intéressées d’approfondir leur approche de l’intercompréhension car nous comprenons bien plus de langues que nous le pensons ! Samedi 22 septembre – 15 h 30 Tous polyglottes ! Atelier d’intercompréhension des langues. Nous comprenons plus de langues que nous ne le croyons ! Pour nous en convaincre, l’APIC, association pour la promotion de l’intercompréhension, propose des ateliers fondés sur la transparence entre les langues romanes. Grâce à ces ateliers pratiques et ludiques, le public découvre des textes de presse, courts et authentiques, en catalan, espagnol, italien, occitan, portugais, roumain. Entrer dans ces textes et comprenez-en le sens, alors que vous n’avez jamais appris ces langues ! À noter : les collections du pôle de langues – méthodes, romans, magazines en langues étrangères – de la médiathèque. Renseignement auprès des bibliothécaires ou mediatheque.edmond-rostand@paris.fr Jeudi 11 octobre – 18 h (90 mm) Deux autres ateliers à venir les 8 novembre et 13 décembre.
Bibliothèque Claude Lévi-Strauss Paris 19 e Conférence-débat autour d’Albert Camus L’œuvre de Camus n’est pas seulement une œuvre de la générosité et de la solidarité. Au-delà des idées de l’absurde et de la révolte, des idées originales et plus fondamentales de Camus méritent d’être développées aujourd’hui. Comment l’expérience solaire conduit-elle à valoriser le bonheur ? En quoi un régime dictatorial ne peut-il pas être l’instrument d’une libération de l’humanité ? Qu’est-ce que l’appel au sens qui partout s’exprime ? Par Delphine Bouit, philosophe et psychologue clinicienne. Jeudi 25 octobre – 19h Société Bibliothèque Oscar Wilde – Paris 20 e J’ai vingt ans, qu’est-ce qui m’attend ? Rencontre-débat avec Cécile Backès, directrice artistique de la compagnie Les Piétons de la Place des Fêtes, François Bégaudeau, auteur et Camille Peugny, sociologue. « Qu’est-ce que la jeunesse ? C’est jusqu’à quand ? La limite, on cherche la limite sans oser la poser. Aujourd’hui il paraît qu’il n’y en a plus, de limites, il n’y a plus de vieux, plus d’adultes, plus d’enfants, mais ce sont les vieux qui disent ça, non ? » AURÉLIE FILIPETTI Comment faire pour saisir quelque chose du présent des 20 ans d’aujourd’hui ? Comment faire pour que ce ne soit ni triste, ni gai, mais juste la vie ? Quels sont les signes, les comportements, les habitudes et les normes naissantes qui sont propres à ces 20 ans ? Une des composantes du spectacle J’ai vingt ans, qu’est ce qui m’attend ? est une commande d’écriture à cinq auteurs : François Bégaudeau, Arnaud Cathrine, Aurélie Filippetti, Maylis de Kerangal, Joy Sorman. Ce spectacle sera joué à Théâtre Ouvert du 21 novembre au 8 décembre. Jeudi 25 octobre 19 h Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20 e Le sentiment de solitude En France, la solitude touche aujourd’hui 4,8 millions de personnes, soit 20% de plus qu’en 2010. Aux États-Unis et ailleurs, de plus en plus de gens vivent seuls. Le nombre de solitaires a été multiplié par sept en soixante ans. Choix pour les uns, contrainte pour les autres. S’y ajoute une progression des formes de solitude ressentie, indépendamment du mode de vie. Cette extension ressort-elle d’une dégradation conjoncturelle, liée notamment à la crise, ou s’agit-il d’un mouvement plus structurel allant dans le sens d’une dégradation durable du lien social et d’une difficulté accrue des individus à inventer leur vie relationnelle et à cultiver leurs appartenances ? Sociologues, psychologues et romanciers retournent en tous sens ce phénomène, nouveau dans l’histoire de l’humanité. Débat avec Jean-Louis Pan Ké Shon, sociologue, chargé de recherches à l’INED ; Gwanaëlle Aubry, auteure de Personne, prix Femina 2009 ; Sébastien Dufont, psychologue pour enfants. Débat modéré par Olivier Postel-Vinay, directeur de la revue Books. Jeudi 27 septembre – 19h En partenariat avec Books. 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 1En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 2-3En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 4-5En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 6-7En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 8-9En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 10-11En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 12-13En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 14-15En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 16-17En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 18-19En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 20-21En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 22-23En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 24-25En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 26-27En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 28-29En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 30-31En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 32-33En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 34-35En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 36-37En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 38-39En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 40-41En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 42-43En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 44-45En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 46-47En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 48-49En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 50-51En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 52-53En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 54-55En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 56-57En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 58-59En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 60-61En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 62-63En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 64-65En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 66-67En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 68-69En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 70-71En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 72-73En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 74-75En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 76-77En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 78-79En Vue numéro 56 sep/oct 2012 Page 80