En Vue n°54 avr/mai 2012
En Vue n°54 avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°54 de avr/mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'exposition Paris en chansons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
42 Bibliothèque Faidherbe – Paris 11 e Laurent Lolmède : dessins Laurent Lolmède est un dessinateur, illustrateur, auteur de bande dessinée qui a pris son quotidien comme sujet presque exclusif de son œuvre. Il passe un CAP de dessinateur en publicité à Bordeaux puis part pour Paris où il effectue une année de préparation aux écoles d’art à l’École Penninghen avant d’entrer, en 1985, à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs. Il travaille pendant 3 ans dans une agence de publicité, puis à partir de 1992, commence à éditer en photocopies ses « extraits naturels de carnets ». Il travaille Bibliothèque Sorbier – Paris 20 e Création de livres en tissu depuis 1995 comme illustrateur pour la presse et l’édition. De 1996 à 2000, il a publié chaque année un album Moins X avant 2000 aux éditions Alain Beaulet. Ses derniers livres Brut de Carnet et Brut de Comix sont publiés chez United Dead Artists (UDA). Son dernier Brut de carnet paraîtra au printemps chez United Dead Artists. Dans le cadre d’une thématique culturelle sur le textile, la médiatrice artistique Pascale Lemoniz vous invite à réaliser des livres textiles au cours d’un atelier créatif où prédomine le jeu de l’expression. Samedi 14 avril – 10 h 30 Sur inscription auprès des bibliothécaires. Artistes etimages Cette exposition fait partie de la thématique « Humour toujours ! ». Retrouvez également la planche de BD de Laurent Lolmède dans chaque numéro du magazine En Vue ! (voir sa dernière planche, page 4). 3 - 26 avril Rencontre-dédicace avec l’artiste le jeudi 5 avril à 19h. Anne Mandorla, artiste voyageuse Peintre et graveur formée aux Beaux-Arts et à l’histoire de l’art, Anne Mandorla vit et travaille en Île-de- France. L’hiver, elle sillonne le Sud marocain et pratique une peinture de terrain grâce à des ateliers installés en plein air. Son regard de plasticienne est plus interprétatif que descriptif et ses compositions quasi abstraites, pigmentées d’ocres naturels, évoquent le dénuement désertique du Sahara. Présentation d’une série de peintures autour de la thématique des populations nomades et sédentaires oasiennes. Rencontre-dédicace avec Anne Mandorla le samedi 12 mai à 15h. 3 mai - 2 juin
Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20 e Face au vent : Anne-Marie Faux « Je ne fais pas partie des gens qui ont désiré ardemment toute leur vie faire des films ou du cinéma et même si j’ai accompagné des cinéastes pendant de nombreuses années, la machine cinéma me paraissait monstrueuse, avec les recherches de financement, etc. Et puis un jour un ami m’a offert les Lettres de prison de Rosa Luxembourg et pour la première fois de ma vie, il m’est apparu avec une très forte intensité, une évidence, qu’il fallait que ça devienne un film [...] ». Propos recueillis par MARIE FRERING Soirée spéciale consacrée à la réalisatrice Anne-Marie Faux, avec la projection de 3 de ses films, dans le cadre de la carte blanche à l’artiste Bertrand Henry. Partition botanique (2006, Les Films du Worso, 53 min) Face au vent, partition buissonnière (2010, Les Films du Worso, 45 min) Regardez le lilas plus frais que le matin (2011, 14 min) Les projections sont suivies d’une rencontre avec Anne-Marie Faux. Vendredi 20 avril – 19h Jean-Marie Straub Dans le cadre de la carte blanche à l’artiste Bertrand Henry, après-midi spéciale consacrée aux réalisateurs Jean-Marie Straub et Danièle Huillet- Cézanne. Dialogue avec Joachim Gasquet. P R O J E C T I O N S Ce qu’il m’a dit, extraits de Cézanne (1921) de Joachim Gasquet (1989, 51 min) Une visite au Louvre d’après Ce qu’il m’a dit, extraits de Cézanne (1921) de Joachim Gasquet (2003, 47 min) Rencontre avec Jean-Marie Straub (sous réserve). JEAN-MARIE STRAUB EST NÉ LE 8 JANVIER 1933 À METZ. DURANT SES ÉTUDES LITTÉRAIRES À STRASBOURG, IL ANIME UN CINÉCLUB. EN 1954, IL RENCONTRE DANIÈLE HUILLET QU’IL ÉPOUSERA ET QUI TRAVAILLERA À SES CÔTÉS SUR L’INTÉGRALITÉ DE SES PROJETS. STRAUB ET HUILLET EXERCENT UN CINÉMA DIFFICILE, PEU CONNU DU GRAND PUBLIC, MAIS ONT TOUJOURS PRIVILÉGIÉ LEUR INDÉPENDANCE, ÉCRIVANT, RÉALISANT, MONTANT ET PRODUISANT EUX-MÊMES LEURS ŒUVRES. Samedi 21 avril – 15 h 30 Artistes etimages Carte blanche à Bertrand Henry Exposition, rencontres, concert, projections... Bertrand Henry, peintre et graveur, est né à Courbevoie en 1959. Pendant de nombreuses années, il a partagé son temps entre Paris et l’Ardèche où il disposait d’un atelier au Centre d’art du Pont d’Aleyrac. À l’invitation de Max Schœndorff, il travaille de façon régulière dans les ateliers de l’URDLA, Centre international de l’estampe à Villeurbanne. En 2001, Rainer Michael Mason, conservateur du Cabinet des estampes de Genève, choisit de montrer Bertrand Henry à la Chalcographie du Louvre aux côtés d’artistes de réputation internationale. Jusqu’au 29 avril Les carnets d’Émeline Gravures, dessins, livres d’artistes de Bertrand Henry. Bertrand Henry peint à l’encre de chine (et souvent au stylo à bille !) des portraits et des paysages de très petit format. Jusqu’au 29 avril En écoutant des images Exposition Jean Solé. Illustrateur phare des principales revues contreculturelles des années 1970, Jean Solé est tombé très jeune dans la marmite de la musique pop. Ado, c’est par hasard qu’il découvre les Beatles en allant voir Trini Lopez jouer à l’Olympia. En 1972, dans le cadre d’une carte blanche, il est le premier dessinateur à raconter l’histoire du rock dans les pages de Pilote. L’expérience se poursuit au sein de l’hebdomadaire avec une rubrique intitulée En écoutant des images, puis dans les pages de Fluide Glacial (mensuel dont il devient un pilier) avec Pop & Rock & Colégram, sur des textes du critique Alain Dister et une contribution de Marcel Gotlib. Édité en 1978, l’album du même nom est sans aucun doute aussi le premier recueil à évoquer les plus grands musiciens rock de ces années-là. L’exceptionnelle exposition présentée ici comporte une sélection de 40 ans de travaux graphiques. Exposition proposée dans le cadre du Festival Bulles Zik qui se déroulera les samedi 9 et dimanche 10 juin. http : //bulleszik.com 22 mai - 7 juin 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 1En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 2-3En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 4-5En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 6-7En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 8-9En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 10-11En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 12-13En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 14-15En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 16-17En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 18-19En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 20-21En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 22-23En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 24-25En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 26-27En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 28-29En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 30-31En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 32-33En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 34-35En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 36-37En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 38-39En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 40-41En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 42-43En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 44-45En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 46-47En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 48-49En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 50-51En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 52-53En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 54-55En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 56-57En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 58-59En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 60-61En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 62-63En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 64-65En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 66-67En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 68-69En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 70-71En Vue numéro 54 avr/mai 2012 Page 72