En Vue n°51 nov/déc 2011
En Vue n°51 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : Le Dessous des cartes... Mondes arabes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Le théâtre du crime Rodolphe Archibald Reiss (1875-1929) L’AFFAIRE BENGGELI. SAINT-CIERGES (JUIN,1912) Les photographies de la police scientifique sont très rarement présentées au grand public. Elles restent longtemps dans des archives confidentielles, car elles vont à l’encontre de plusieurs tabous quand elles ont pour sujet la mort violente et le crime. Réalisées il y près de cent ans par Rodolphe Archibald Reiss, fondateur de l’Institut de police scientifique de l’Université de Lausanne, ces images révèlent toute leur dimension esthétique, tout en gardant leur intense force émotionnelle. Pionnier de la criminalistique, Reiss fait preuve d’une maîtrise photographique inégalée dans le domaine. Mémoire de l’enquêteur, ces photographies réalisées selon un protocole très formel montrent sans fard ni émotion des scènes de crime et des traces relevées. Expositions BILIPO Bibliothèque des littératures policières – Paris 5 e Du mardi au vendredi de 14h à 18h, samedi de 10h à 17h - Entrée libre 9 novembre - 5 février EMPOISONNEMENT ÀL’ACIDE DE MME BOLLO (BIÈRE, JANVIER 1910) CRIME DE CARENDIROU (SAO PAULO, BRÉSIL, 1913) Elles sont toutes associées à l’enseignement ou aux dossiers d’expertise de Reiss. Elles permettent de voir des lieux et des environnements inédits, et sont paradoxalement souvent formellement très abstraites. La frontière entre le réel et l’imaginaire est ici ténue. Entre les faits et leurs représentations, ces photographies sont empreintes d’une émotion particulière en raison des circonstances dramatiques dont elles sont le témoin. Cette exposition qui présente vingt photographies grand format est réalisée en collaboration avec l’Institut de police scientifique de l’Université de Lausanne, qui fête le centième anniversaire de sa création par Rodolphe Archibald Reiss.
BILIPO (bibliothèque des littératures policières) – Paris 5 e Gueule d’assassin De Léonard de Vinci à Federico Fellini Conférence de Philippe Comar. Léonard de Vinci, lorsqu’il peignit La Cène, ne sachant comment figurer la tête de Judas, le « portrait de l’ignominie », prit pour modèle le prieur du couvent, commanditaire de l’œuvre, parce que ce dernier le tourmentait sans cesse. Cinq siècles plus tard, le criminologue Cesare Lombroso tentera de dresser une typologie du criminel sur des bases prétendument scientifiques. Les préjugés ont la vie dure. N’avons-nous pas tous une gueule d’assassin ? Samedi 26 novembre – 16h Commissaire de l’exposition : Daniel Girardin, conservateur du musée de l’Élysée, en collaboration avec l’Institut de police scientifique de l’université de Lausanne. Certaines des photographies exposées sont susceptibles de choquer. La bibliothèque et les commissaires de l’exposition déconseillent par conséquent la visite aux personnes sensibles ainsi qu’au jeune public. Expositions AUTEUR ET PLASTICIEN FRANÇAIS, PHILIPPE COMAR ENSEIGNE À L’ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS (ENSBA) DE PARIS DEPUIS 1979. IL EST LE CONCEPTEUR DE L’EXPOSITION STÉNOPÉ, CONSACRÉE À LA PERSPECTIVE, PRÉSENTÉE DEPUIS 1987 À LA CITÉ DES SCIENCES DE LA VILLETTE. IL AÉGALEMENT PARTICIPÉ À LA CONCEPTION DE GRANDES EXPOSITIONS THÉMATIQUES TRAITANT DU CORPS ET DE SA REPRÉSENTATION, TELLES QUE L’ART DU NU AU XIX E SIÈCLE, MÉLANCOLIE, GÉNIE ET FOLIE EN OCCIDENT, L’HOMME- PAYSAGE, LUCIAN FREUD, L’ATELIER,... IL AÉTÉ COMMISSAIRE DE L’EXPOSITION « FIGURES DU CORPS, UNE LEÇON D’ANATOMIE À L’ÉCOLE DES BEAUX-ARTS ET, SOUS LA DIRECTION DE JEAN CLAIR, COMMISSAIRE SCIENTIFIQUE DE L’EXPOSITION CRIME ET CHÂTIMENT. À lire : Les images du corps (Découvertes Gallimard, 1993), Obscénités, photographies interdites d’Auguste Belloc avec Sylvie Aubenas (Albin Michel, 2001), Figures du corps (rééd., ENSBA, 2009). 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 1En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 2-3En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 4-5En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 6-7En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 8-9En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 10-11En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 12-13En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 14-15En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 16-17En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 18-19En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 20-21En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 22-23En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 24-25En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 26-27En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 28-29En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 30-31En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 32-33En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 34-35En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 36-37En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 38-39En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 40-41En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 42-43En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 44-45En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 46-47En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 48-49En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 50-51En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 52-53En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 54-55En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 56-57En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 58-59En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 60-61En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 62-63En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 64-65En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 66-67En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 68-69En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 70-71En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 72-73En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 74-75En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 76-77En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 78-79En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 80-81En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 82-83En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 84