En Vue n°51 nov/déc 2011
En Vue n°51 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : Le Dessous des cartes... Mondes arabes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
P R O J E C T I O N Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec Réalisation Luc Besson (2010, 1h47). Avec Louise Bourgoin, Gilles Lellouche, Mathieu Amalric, Jean-Paul Rouve... En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec, jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Égypte et se retrouver aux prises avec des momies en tout genre. Au même moment à Paris, c’est la panique ! Projection en audiodescription dans le cadre du Mois Extra Ordinaire autour du handicap. Accessibilité aux déficients visuels. Vendredi 18 novembre – 15h Dada : corps en jeu et mots en liberté Dada est avant tout une attitude. De cet art du comportement expérimenté au cours des soirées au Cabaret Voltaire en 1916 sont issues les performances du groupe Gutaï et de Fluxus (Ben), celles de Michel Journiac, Gina Pane, Orlan ou Marina Abramovic. Dada remue les consciences : des poèmes de Hugo Ball et Kurt Schwitters sont nés les travaux poétiques de François Dufrêne, Robert Filliou, Christian Dotremont, Brion Gysin, les installations interactives de Camille Utterback... Rencontre dans le cadre du cycle de conférences « Regards croisés – Aller-retour entre modernité et art contemporain » par Barbara Boehm. Association Decumanos sur www.decumanos.com 48 Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20 e Samedi 3 décembre – 15 h 30 Artistes etimages Le jour le plus court Le jour le plus court est la grande fête participative du court métrage pilotée par le Centre National de l’image animée, prévue le 21 décembre, jour du solstice d’hiver. Conçue pour tous les publics toute la journée et la nuit du 21 décembre sur tout le territoire national, cette fête souhaite promouvoir et diffuser la richesse du film court et ses pratiques et en montrer sa richesse sous toutes ses formes : professionnel, amateur, expérimental, sur pellicule ou en numérique, en prise de vue réelle ou en animation, de fiction ou documentaire... partout et sur tous les écrans, de la salle de cinéma jusqu’à la tablette numérique, de la télévision à Internet. Sans oublier les « lieux alternatifs » : salles de spectacle, friches urbaines, musées, théâtres, rames de métros, sites internet... La médiathèque propose à cette occasion une sélection de courts métrages pour les petits et les grands. Retrouvez bientôt la sélection de la médiathèque dans l’agenda des bibliothèques en ligne www.bibliotheques.paris.fr Mercredi 21 décembre – 14 h à 19h Le travail s’expose... Claudie Fabre, André Lejarre, François Kollar Dans le cadre de la programmation C’est quoi ce travail ? ! Trois artistes, trois regards différents sur le monde du travail. Des techniques variées peintures, dessins, photographies, pour donner à voir et à interroger la représentation des espaces industriels et de la figure du travailleur. Mise en espace, entreprise pédagogique ou de promotion, invitation à l’introspection et à la découverte d’univers esthétiques différents, ces œuvres sont aussi le témoignage de parcours et d’engagements. Univers industriel, travail ouvrier de Claudie Fabre, artiste peintre ; La grande nuit, photographies en noir et blanc de André Lejarre ; La France travaille : 1931-1934, photographies issues du fonds François Kollar. Le public peut découvrir également une sélection de documents originaux et insolites qui sont autant de représentations fantaisistes ou fantasmées de l’univers du travail et des travailleurs, ainsi que quelques trésors cachés des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris : étiquettes publicitaires, cartons d’invitation, cartes postales, affiches ou faux cadavres exquis de titres de polars... 2 novembre - 18 décembre
Dans votre quartier... Bibliothèque André Malraux – Paris 6 e Yves Lapalu, dessinateur sourd Rétrospective des œuvres d’Yves Lapalu (1959-2001). Né sourd, il excellait dans le dessin qui était pour lui un moyen d’expression particulièrement important. Grâce à lui, un héros sourd tient une place à part dans le monde de la bande dessinée, vivant une série de situations cocasses consécutives à sa surdité. Cet humour reflète l’état d’esprit de son auteur : parler du handicap par le rire, sans verser dans le misérabilisme. Jusqu’au 23 novembre Bibliothèque Lancry – Paris 10 e Uncia, uncia, panthère de rêve Photographies d’une panthère blanche au Jardin des Plantes de Caroline Mansuy. Jusqu’au 3 décembre Tras Bambalinas (en coulisses) : photographies de Karla Atonal Karla Atonal a été photographe de la compagnie de danse classique de Mexico. Au-delà du mouvement, ce qui l’a attirée est tout ce qu’on ne connaît pas de la danse : le travail, la sueur, la préparation, les costumes, la répétition, l’acharnement. Pour quelques minutes sur scène ce sont des heures et des heures de travail. Ces images sont également une quête de cet idéal. 1er - 31 décembre Artistes etimages Bibliothèque Glacière – Paris 13 e Tête en l’air : dessins gouachés Une ballade graphique dans le quartier du 13 e arrondissement de Paris à travers le regard d’un enfant de cinq ans... ou comment voir le monde à un mètre du sol ? Jusqu’au 15 décembre Bibliothèque Claude Levi-Strauss – Paris 19 e Danielle Choukroun, peintures Le mouvement et l’espace présent dans la peinture de Danielle Choukroun, contribuent à écrire la partition musicale d’une œuvre vibrante de couleur. 2 - 30 novembre Conférence « cinéma et chansons » D’Alain Resnais à Jacques Demy en passant par Christophe Honoré et beaucoup d’autres la chanson a toujours inspiré les cinéastes français. Samedi 10 décembre – 16h Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20 e Un artiste, une œuvre : Pascal Pichon, images persistantes Pascal Pichon vit et travaille à Paris 20e. Diplômé de l’école des Arts Décoratifs de Limoges, il dessine depuis l’enfance. Après s’être interrogé sur la peinture classique à travers des thèmes mystiques, il aborde un travail sur le corps (et particulièrement sur la pornographie). Depuis une dizaine d’années il entreprend un travail autour de l’album de famille où il met en scène son propre parcours à travers photos, dessins, objets, peintures, souvent à partir de photos existantes et plus récemment il introduit souvenirs de films et de lectures l’ayant marqué enfant. 2 novembre - 16 décembre ? Le Mois du film documentaire, événement national, réunit des centaines de lieux culturels. Chaque année, les bibliothèques, salles de cinéma, associations et autres espaces de projection possibles sont investis pour rendre visible la richesse du cinéma documentaire. À travers ces films se tissent des points de vue singuliers sur le monde, qu’ils soient très proches ou lointains. Le Mois du film documentaire est coordonné par Images en bibliothèques. www.moisdudoc.com Les bibliothèques de la Ville de Paris qui participent à cette opération sont signalés dans ce programme par le logo du Mois du film documentaire. 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 1En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 2-3En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 4-5En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 6-7En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 8-9En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 10-11En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 12-13En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 14-15En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 16-17En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 18-19En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 20-21En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 22-23En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 24-25En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 26-27En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 28-29En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 30-31En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 32-33En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 34-35En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 36-37En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 38-39En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 40-41En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 42-43En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 44-45En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 46-47En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 48-49En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 50-51En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 52-53En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 54-55En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 56-57En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 58-59En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 60-61En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 62-63En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 64-65En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 66-67En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 68-69En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 70-71En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 72-73En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 74-75En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 76-77En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 78-79En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 80-81En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 82-83En Vue numéro 51 nov/déc 2011 Page 84