En Vue n°50 sep/oct 2011
En Vue n°50 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : 50e !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Bibliothèque Charlotte Delbo – Paris 2 e La France peut-elle rebondir après la crise ? « La France et l’Europe ont subi un choc majeur qui alimente le pessimisme. Pourtant, le pire n’est inéluctable ni en France ni en Europe. L’ampleur de la crise sur le Vieux continent s’explique surtout par la mauvaise organisation de l’Union : si nous étions capables de sortir – enfin – de la concurrence de tous contre tous, notamment pour engager ensemble la conversion écologique de nos économies, nous pourrions continuer à vivre décemment. Au sein de cette Europe mal organisée, la France n’a pas alimenté les déséquilibres qui menacent l’euro et elle a mieux résisté que les autres à la crise. Mais si, sans chercher à imiter un « modèle allemand » inadapté, les Français prennent – enfin – au sérieux leur discours égalitaire et évoluent vers une « démocratie complexe » associant véritablement les corps intermédiaires aux grands choix du pays, ils pourront se remettre à espérer un avenir meilleur. » 12 GUILLAUME DUVAL EST RÉDACTEUR EN CHEF DU MAGAZINE ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES ET AUTEUR DE LA FRANCE D’APRÈS : REBONDIR APRÈS LA CRISE AUX ÉDITIONS LES PETITS MATINS. Jeudi 6 octobre – 19h Bibliothèque Marguerite Audoux – Paris 3 e Les samedis du documentaire (dernier samedi du mois à 16h) Le Dictionnaire selon Marcus de Mary Jimenez (production : Dérives, 2009, 1h18) Marcus aide des gens à s’échapper de prison, cache des évadés chez lui, loue des planques, part avec des hommes en cavale pour qu’ils puissent gagner les frontières. Ce ne sont pas des actes faits au hasard, c’est une vocation qu’il assume comme un acte de compassion, comme son devoir d’homme. Dans ce film, il affronte la caméra et raconte sans détours le chemin qui l’a conduit de l’orphelinat à la prison. Dès son premier séjour sous les verrous, pour supporter cette violence, il a trouvé une issue : il apprend par cœur les définitions de mots qu’il aime, solidarité, confiance, liberté, souffrance... Ces mots l’aident à vivre, en prison comme à l’extérieur, où il les met en pratique. Samedi 29 octobre – 16 h Sur réservation auprès des bibliothécaires. Société L’homoparentalité aujourd’hui ? Les réalités recouvertes par l’expression « familles homoparentales » se sont multipliées avec l’évolution du regard social porté sur l’homosexualité. Ces réalités interrogent les définitions de ce que sont un parent, une mère, un père, une famille, la parenté… Comment ces familles qui, tout à la fois, transgressent certaines normes et représentations sociales et se conforment à d’autres, illustrent-elles les questions posées par la diversité des configurations familiales contemporaines ? Le défi que jettent les parents de même sexe est qu’ils ne peuvent se glisser dans notre modèle naturaliste de parenté qui confond filiation et procréation, et attribue à chacun de nous un seul père et une seule mère, censés être nos géniteurs. PAR MARTINE GROSS, INGÉNIEUR DE RECHERCHE EN SCIENCES SOCIALES AU CNRS, PRÉSIDENTE D’HONNEUR DE L’ASSOCIATION DES PARENTS GAYS ET LESBIENS. Jeudi 13 octobre – 19h
Bibliothèque Mouffetard – Paris 5 e Comment transmettre aux jeunes le goût des sciences ? Georges Charpak plaidait pour que les enfants aient tous « le droit au rêve et à la lucidité ». C’est dans cet esprit que l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes de l’ESPCI œuvre pour une transmission vivante des savoirs scientifiques. Laissez-vous gagner par leur enthousiasme pour la science lors d’une rencontre en trois volets : une exposition, une conférence et une expérience ! Avec Marie-Odile Lafosse-Marin, Michel Laguës et Anne Arbellini de l’espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes ESPCI-ParisTech. Jeudi 13 octobre – 19h La déréalisation du monde : réalité et fiction en conflit Conférence-débat autour du livre de Jacinto Lageira. Dans son ouvrage publié par Jacqueline Chambon en 2010, Jacinto Lageira s’attaque aux thèses selon lesquelles la réalité se dissoudrait aujourd’hui dans des simulacres, la frontière classique entre réalité et fiction aurait disparu. Son ouvrage comprend quatre volets, comme autant de passages difficiles à penser : de la réalité à la fiction, de la fiction au jeu, du jeu aux faits, des faits aux valeurs. Si, comme les autres, la distinction entre faits et valeurs est considérée comme sans fondement rationnel, faut-il pourtant en conclure qu’elle est sans usage ? Avec Jacinto Lageira (Université Paris 1), Seloua Luste Boulbina (CIPh), Françoise Parfait (Université Paris 8) et Éric Valette (Université d’Amiens). Samedi 15 octobre – 10h Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des Samedis du Livre organisés par le Collège International de Philosophie. Société Bibliothèque Faidherbe – Paris 11 e Devons-nous avoir peur des déchets nucléaires ? PROJECTION-DÉBAT Les déchets sont le point faible du nucléaire, son pire cauchemar. Les populations en ont peur, les scientifiques ne trouvent pas de solution acceptable, les industriels tentent de nous rassurer et les politiques évitent le sujet. Devonsnous avoir peur des déchets nucléaires ? Mais qu’en connaissons-nous exactement ? Comment les populations peuvent-elles avoir une vision claire d’un domaine couvert depuis toujours par le secret ? Projection du film Déchets, le cauchemar du nucléaire d’Éric Guéret et Laure Noualhat, suivie d’un débat avec Laure Noualhat, journaliste à Libération, auteur et spécialiste des questions environnementales et Yves Égal, agronome de formation et ingénieur-conseil en écologie urbaine pour son cabinet Orbani. Jeudi 20 octobre – 19h En partenariat avec Arte Éditions. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :