En Vue n°48 avr/mai 2011
En Vue n°48 avr/mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de avr/mai 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : ouverture de la bibliothèque Louise Michel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 Bibliothèque Aimé Césaire – Paris 14 e De bouche à oreille, une escapade chez Brassens Avec Marie-Noëlle Gaillet, chant et Christophe Baffier, guitare. « La chanson n’est pas un spectacle ; au contraire, c’est une confidence faite pour aller de bouche à oreille », disait Brassens. Sacré bonhomme, qui essayait cinquante mots avant d’en adopter un, se voulant rêveur fantastique, toujours entre Terre et lune. Une guitare et une voix mêlent leurs cordes pour une brève escapade, à travers quelques unes de ses compositions. S’il lui est arrivé de devoir argumenter – « Ceux qui me reprochent d’être misogyne n’ont pas écouté mes chansons » –, son répertoire le prouve parfaitement en offrant au moins 95% d’occasions à une chanteuse de se régaler… Samedi 14 mai – 17h Bibliothèque Beaugrenelle – Paris 15 e À la découverte du basson contemporain Avec Paul Riveaux, basson soliste à l’ensemble intercontemporain. Certains compositeurs ont attribué une part privilégiée au basson dans des pièces pour ensemble. Paul Riveaux interprète ces « moments » du basson, isolés de l’ensemble auquel ils appartiennent. Le public peut découvrir quelques œuvres phares pour basson solo et, grâce aux commentaires que le soliste apporte, aller plus loin dans la connaissance de ce fascinant instrument. En partenariat avec l’ensemble Intercontemporain. Samedi 14 mai – 15h Musiques Bibliothèque Batignolles – Paris 17 e Le 17 e arrondissement et les musiciens Claude Debussy, Camille Saint-Saëns, Maurice Ravel, Charles Gounod, André Messager, Gabriel Fauré… dans un désordre intentionnel, voici quelques noms parmi les plus grands de l’âge d’or de la musique française. Ce qui permet de les réunir dans cette présentation, c’est qu’ils ont tous habité dans le 17 e arrondissement, et pratiquement à la même époque, à partir de la fin du XIX e siècle. Par Sylvaine Pillet. Jeudi 12 mai – 18h Salle des mariages de la mairie
Bibliothèque Clignancourt – Paris 18 e Concert : Noun Yaré Originaire du Cameroun, Noun Yaré est un musicien aux influences multiples : musique africaine traditionnelle, folk, blues, bossa nova, samba… Après avoir accompagné pendant plusieurs années des groupes de ballets traditionnels, il arrive en France en 2001 et collabore avec des musiciens de styles très divers. Auteur de Yaré en 2005, il sort, en janvier 2011, Juema, album acoustique, inspiré notamment du chant Bamoun, dont le titre signifie « Mon rêve ». Samedi 9 avril – 17h Cours public de mandoline Cécile Duvot est une passionnée de la mandoline, premier prix de conservatoire, elle partage son temps entre une activité de soliste, notamment à l’Opéra de Paris et dans divers festivals, et son activité d’enseignante dans plusieurs conservatoires. À l’occasion de cette journée consacrée à la mandoline proposée par la bibliothèque, vous pourrez assister à un cours qu’elle donne à des élèves du conservatoire du 18 e arrondissement. Samedi 7 mai – 11h Concert : Jean-Louis Ruf-Costanzo, mandoloncelle Le mandoloncelle est à la mandoline ce que le violoncelle est au violon, le baryton de la famille. Cet instrument peu commun possède quatre cordes doubles et se joue à l’aide d’un plectre. Résultat d’un exigeant travail de lutherie, le son du mandoloncelle n’est pareil à aucun autre. Jean-Louis Ruf-Costanzo fait découvrir cet instrument rare à travers un répertoire varié, de Jean Sébastien Bach à Thélonious Monk, en passant par les musiques méditerranéennes, les choros brésiliens et bien sûr ses compositions personnelles. Samedi 7 mai – 17h Concert : Alain Billard, clarinette La clarinette fait le grand écart : partons du grave, très grave, avec Anubis-nout de Gérard Grisey à la clarinette contrebasse. Montons tranquillement dans le registre avec Tsmindao Ghmerto d’Evan Ziporyn et Domaines de Pierre Boulez à la clarinette basse. Continuons notre ascension vers l’aigu avec les Trois pièces pour clarinette (en la et en si bémol) de Stravinsky. Lorsque nous serons arrivés à Involutive de Paul Mefano, pour clarinette en mi bémol, nous aurons parcouru avec Alain Billard une impressionnante trajectoire sonore dans la grande famille des clarinettes dont il est fin spécialiste. En partenariat avec l’ensemble Intercontemporain. Samedi 28 mai – 17h Musiques 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :