En Vue n°46 jan/fév 2011
En Vue n°46 jan/fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : conférence sur Jean-Michel Basquiat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Zoom sur 34 SAINT-FARGEAU SE MET EN SCÈNE Arts du spectacle À mon âge, je me cache encore pour fumer Rencontre avec Rayhana, auteure et Fabian Chappuis, metteur en scène du spectacle. Bibliothèque Saint-Fargeau Paris 20 e Rencontre autour de la pièce À mon âge, je me cache encore pour fumer. Samedi 8 janvier – 15 h Cette tragi-comédie rassemble 9 femmes d’âges et de conditions diverses dans un hammam à Alger. Elles sont là pour se laver mais surtout parler, se parler. Dans l’intimité de cet espace protégé de l’extérieur, les regards et les points de vue se croisent, entre pudeur et hardiesse, dans le dévoilement violent, ironique, drôle et grave des silences refoulés de femmes qui se sont tues trop longtemps. Peu à peu se révèlent leurs destins particuliers, à travers des histoires qui ont marqué et modelé leur chair, dévoilant progressivement la violence politique, sociale et sexuelle d’une Algérie en proie à la corruption, à la misère, aux attentats et aux combats quotidiens que se livrent les factions gouvernementales et les islamistes en utilisant, la plupart du temps, le corps de la femme comme champ de bataille. Spectacle joué à la Maison des Métallos du 4 au 15 et du 25 au 29 janvier. Voir le Questionnaire d’Annabelle, page 7.
Bibliothèque Marguerite Audoux – Paris 3 e Une phrase pour ma mère Rencontre avec le metteur en scène et comédien Jean-Marc Bourg pour son spectacle Une phrase pour ma mère de Christian Prigent. Une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Samedi 15 janvier – 16h Spectacle joué du 12 janvier au 13 février à la Maison de la Poésie. Repas Rencontre avec Thomas Quillardet à propos de sa mise en scène du Repas de Valère Novarina. Le Repas est une orgie théâtrale. Rage des mots, folie de l’espace, consécration du désir. C’est un paysage immense qui s’ouvre pour l’acteur et le metteur en scène. La langue de Valère Novarina est poétique bien sûr, mais c’est une poésie concrète, corporelle et buccale. Infiniment joyeuse. Cette pièce est une provocation arrogante lancée à l’esprit de sérieux et à l’ennui. C’est un cri contre l’incarnation réaliste et naturaliste. Samedi 22 janvier – 16h Spectale joué du 19 janvier au 6 février à la Maison de la Poésie. ArtsExpositions du spectacle Bibliothèque Buffon – Paris 5 e Marionnettes contemporaines et autres formes animées Une exploration en images des territoires que la marionnette aborde aujourd’hui. Héritier d’une longue tradition aux techniques multiples, cet art, au cours du temps, s’est adapté aux recherches les plus novatrices, dépassant la simple poupée : la marionnette peut être aussi bien objet qu’image ou matière. De nombreux extraits de spectacles ou de documentaires provenant du Théâtre de la Marionnette à Paris illustrent cette présentation. Samedi 29 janvier – 15 h 30 www.theatredelamarionnette.com 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :