En Vue n°44 sep/oct 2010
En Vue n°44 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de sep/oct 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : la bibliothèque de l'Hôtel de Ville fait peau neuve.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Zoom sur Société L’accès à la culture pour tous : une utopie ? L’expérience de 40 ans de bibliothèques de rue d’ATD Quart Monde 16 Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20 e Soirée-débatsurlethèmedurefusdelamisère par l’accès à la culture pour tous. Jeudi 14 octobre – 19h Rencontre organisée en partenariat avec ATD Quart Monde et animée par Philippe Lefait, journaliste, réalisateur et animateur de l’émission Des mots de minuit sur France 2. Le mouvement ATD Quart Monde est à l’origine de la Journée mondiale du refus de la misère, célébrée tous les ans le 17 octobre. À cette occasion, une soirée-débat est proposée autour du thème de la rencontre par les livres et de l’accès à la culture pour tous, en lien avec la parution du livre Les Bibliothèques de rue : quand est-ce que vous ouvrez dehors ? (Bayard/Éditions Quart Monde). Semaine après semaine, en plein air, des adultes et des jeunes chargés de livres rejoignent des enfants dans une cité, sur un terrain de gens du voyage, pour favoriser le plaisir de lire et susciter échanges et rencontres avec les enfants, leurs familles et les habitants d’un quartier. Initiées par le mouvement ATD Quart Monde en région parisienne en 1968, les bibliothèques de rue existent aujourd’hui dans de nombreux pays et contribuent à lutter contre l’exclusion et la grande pauvreté. Car, malgré la démocratisation de l’accès à la lecture, les plus démunis restent globalement en marge du livre et de l’écrit. Avec leurs enfants, ils disent avec force leur soif de savoir, de rencontre et de partage. Avec : Karima Ben Haddou, ex-enfant de bibliothèque de rue Geneviève Patte, bibliothécaire, fondatrice de La Joie par les livres Gérard Bureau, volontaire permanent d’ATD Quart Monde et animateur de bibliothèque de rue en Amérique latine Marie Aubinais, journaliste et auteur de livres pour enfants ; également auteur de Les Bibliothèques de rue : quand est-ce que vous ouvrez dehors ? (parution octobre 2010, coédition Bayard/Éd. Quart Monde) Éric Orsenna, écrivain La Journée mondiale du refus de la misère a lieu le dimanche 17 octobre.
Bibliothèque Marguerite Audoux – Paris 3 e Les samedis du documentaire (dernier samedi du mois à 16h) École 27 un film de Szymon Zaleski et Marilyn Watelet (1996, 1h04) Plus de 25 ans après avoir quitté son pays, le réalisateur recherche ses anciens camarades de classe et ses professeurs de l’École 27 à Lodz, une des dernières écoles juives de Pologne dans les années 60, fermée en 1968. Le film recrée cette ambiance très particulière et raconte une prise de conscience, du déni de la judaïté à son endossement plus ou moins forcé avant le départ pour l’exil. Samedi 25 septembre – 16h Bibliothèque Baudoyer – Paris 4 e « Si l’abeille venait à disparaître… » Chaque jour, des menaces nouvelles pèsent sur la biodiversité. Le déclin des colonies d’abeilles tout particulièrement est devenu un sujet d’inquiétude pour les apiculteurs, les scientifiques mais aussi les pouvoirs publics. Quelle est la gravité exacte de la situation ? Quelles sont les causes du déclin des pollinisateurs ? Quel peut être l’impact réel sur la société ? Quelles sont les solutions possibles et les initiatives utiles ? Exemple d’écologie urbaine : la mairie du 4 e arrondissement a laissé Marc Perret, apiculteur, installer sur son toit cinq ruches. La première récolte de ce miel « Mille fleurs du 4 e » a été produite cet été. Avec Bernard Duran, économiste et journaliste, auteur de Les Abeilles, la planète et le citoyen : comprendre le déclin des pollinisateurs, agir pour la biodiversité (Rue de l’Échiquier) et Marc Perret, apiculteur parisien. Jeudi 7 octobre – 19 h 15 PROJECTIONS : Conférence d’André Burguière, professeur d’histoire anthropologique à l’École des hautes études en sciences sociales. Il est l’auteur entre autres de L’École des Annales : une histoire intellectuelle (Odile Jacob, 2006) et de La Famille en Occident du XVI e au XVIII e siècle, avec François Lebrun (Complexe, 2005). Il a contribué largement à l’élaboration de l’histoire Société Le dictionnaire selon Marcus un film de Mary Jimenez (2009, 1h18) Présenté au festival Cinéma du réel en 2009 Le Dictionnaire selon Marcus a d’abord des allures de code pénal : recel, recel de criminel... Marcus aide des gens à s’échapper de prison, cache des évadés chez lui, loue des planques... Ce ne sont pas des actes faits au hasard, c’est une vocation qu’il assume comme un acte de compassion, comme son devoir d’homme. Dans ce film, il raconte sans détour le chemin qui l’a conduit de l’orphelinat à la prison. Dès son premier séjour sous les verrous, pour supporter cette violence, il a trouvé une issue : il apprend par cœur les définitions de mots qu’il aime : « solidarité », « confiance », « liberté », « souffrance »... Samedi 23 octobre – 16h Conférence : des barricades d’août 1944 à celles de mai 1968 des mentalités, en étudiant d’un point de vue historique le corps, la santé, les relations familiales. Conférence proposée dans le cadre de la présentation de photographies Le 3 e arrondissement : de l’Occupation à nos jours (voir p.38). Mercredi 29 septembre – 19 h 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 1En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 2-3En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 4-5En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 6-7En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 8-9En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 10-11En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 12-13En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 14-15En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 16-17En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 18-19En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 20-21En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 22-23En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 24-25En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 26-27En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 28-29En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 30-31En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 32-33En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 34-35En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 36-37En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 38-39En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 40-41En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 42-43En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 44-45En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 46-47En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 48-49En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 50-51En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 52-53En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 54-55En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 56-57En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 58-59En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 60-61En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 62-63En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 64-65En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 66-67En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 68-69En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 70-71En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 72