En Vue n°44 sep/oct 2010
En Vue n°44 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de sep/oct 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Paris bibliothèques

  • Format : (170 x 254) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : la bibliothèque de l'Hôtel de Ville fait peau neuve.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Espace rencontres FNAC Forum des Halles – Paris 1er Dialogue : Pascal Rabaté et Martin Veyron Animé par Christian Rosset. PASCAL RABATÉ : APRÈS EXODE ET VACANCES, VACANCES, RÉÉDITÉS CHEZ VENTS D’OUEST EN 1999 SOUS LE TITRE PREMIÈRES CARTOUCHES, IL PUBLIE EN 1991 À TABLE CHEZ WEEK-END DOUX ET SIGNÉ RAOUL CHEZ RACKHAM. TOUJOURS CHEZ VENTS D’OUEST, IL A SIGNÉ LES PIEDS DEDANS (1992), EX-VOTO (1994), UN VER DANS LE FRUIT (1997) ET SURTOUT LA SÉRIE IBICUS, QUI LUI OFFRE UNE VÉRITABLE CONSÉCRATION. ON YRETROUVE SES TECHNIQUES DE LAVIS. IL DONNE ÀL’ŒUVRE D’ALEXIS TOLSTOÏ, DONT IBICUS EST UNE ADAPTATION, UNE NOUVELLE DIMENSION ONIRIQUE ET FANTASMAGORIQUE. CETTE ŒUVRE SERA ÉDITÉE EN MANGA AU JAPON AU DEUXIÈME SEMESTRE 2010. EN 2003, IL REÇOIT LE GRAND PRIX DU FESTIVAL DES PLANCHES ET DES VACHES, PUIS EN 2009 LE PRIX JACQUES LOB (FESTIVAL DE BLOIS), RÉCOMPENSANT TOUS DEUX L’ENSEMBLE DE SON ŒUVRE. SON DERNIER FILM LES PETITS RUISSEAUX AVEC DANIEL PRÉVOST ET HÉLÈNE VINCENT ÉTAIT ÀL’AFFICHE EN JUIN 2010. 12 Le Livre Expositions MARTIN VEYRON : APRÈS DES DÉBUTS COMME ILLUSTRATEUR POUR LA PRESSE, MARTIN VEYRON PUBLIE SES PREMIÈRES BANDES DESSINÉES DANS L’ÉCHO DES SAVANES : IL DONNE AINSI NAISSANCE À BERNARD LERMITE, PERSONNAGE LUNAIRE ET TOTALEMENT PASSIF. IL MÈNE EN PARALLÈLE UNE CARRIÈRE D’ILLUSTRATEUR, DESSINATEUR DE PRESSE ET SCÉNARISTE (AVEC JEAN-CLAUDE DENIS ET JEAN-MARC ROCHETTE). SES RÉCITS, QUI OSCILLENT ENTRE VAUDEVILLE DÉSENCHANTÉ ET ÉTUDE DE MŒURS UN PEU ACERBE, LUI PERMETTENT D’EXERCER SON TALENT DE DIALOGUISTE, DANS UN STYLE GRAPHIQUE SEMI-RÉALISTE SIMPLE ET EFFICACE. Mercredi 27 octobre – 18h Rencontres organisées en partenariat avec la FNAC. Conception et production : Paris bibliothèques. Voir page 41 et 42 la rubrique Artistes et images pour les autres rencontres sur le thème de la bande dessinée. Cent pour cent bande dessinée 100 auteurs revisitent 100 chefs-d’œuvre de la bande dessinée Un dialogue jubilatoire, tout en images et en couleurs. L’ouvrage s’articule autour de la mise en regard de planches imaginées par les meilleurs illustrateurs contemporains et de celles des grands auteurs inscrits au patrimoine mondial, à partir de 107 doubles pages plaçant en vis-à-vis des planches choisies parmi les « trésors » du musée de la bande dessinée d’Angoulême et les illustrations inédites qu’elles ont inspirées. L’ambition de cet album est de témoigner des relations qu’entretiennent les grands créateurs d’aujourd’hui avec les chefs-d’œuvre qui les ont précédés. Un panorama mondial du genre. Présenté par les meilleurs spécialistes internationaux, d’esprit ludique et iconoclaste, l’ouvrage constitue une approche parfaitement originale des classiques du genre, qui ont enchanté des générations de lecteurs, par les plus grands dessinateurs du monde entier. Une lecture par l’image, complétée par un ensemble de notices très riches d’analyse de l’image, de notices biographiques et d’un index des noms. Tableau synoptique de l’histoire du genre en début de volume. Coéditeurs : Paris bibliothèques, Cité internationale de la bande dessinée et de l’image. Format 23 x 30 cm, 320 pages, 214 planches en couleurs, 39 euros.
Galerie des bibliothèques/Ville de Paris Paris 4 e 150 ans des 20 arrondissements parisiens 1860 : agrandir Paris En 1860, le nombre d’arrondissements parisiens passe de 12 à 20 par adjonction du territoire de communes voisines (application de la loi du 16 juin 1859) et démolition du Mur des Fermiers généraux qui les séparait de Paris. 150 ans après, la Ville de Paris commémore cet événement historique qui marque la naissance d’une grande métropole moderne, rendue possible par les travaux d’Haussmann. Objectif ? Mettre en lumière les dynamiques et processus urbains qui ont mené à la construction de la ville moderne, notamment en matière de gouvernance au regard de l’actualité de la construction de la métropole contemporaine. Par ailleurs, l’association Les Promenades urbaines, le CAUE de Paris et la Mairie de Paris proposent à cette occasion une série de 9 promenades thématiques inédites « Paris-banlieue : d’une limite à l’autre ». Au programme : expérimentation des limites, anciennes et nouvelles, et découverte de la continuité, physique et paysagère, du territoire métropolitain. Plus d’infos : www.150ans-promenades-urbaines.com ou www.paris.fr Commissaires : Florence Bourillon et Annie Fourcaut. Exposition réalisée par le Comité d’histoire de la Ville de Paris. Entrée 4 et 2 euros. Du mardi au samedi de 13h à 19h. Nocturne les jeudis jusqu’à 21h. Expositions Jusqu’au 24 octobre Un colloque historique international se tient à la Mairie du 13 e et à la Sorbonne les 13,14 et 15 octobre. Des conférences sont également organisées à l’auditorium du Petit Palais ainsi que de multiples événements dans les arrondissements parisiens et les communes voisines (conférences, promenades urbaines, expositions…). Programme complet sur www.paris.fr Bibliothèque François Villon – Paris 10 e DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION À la découverte du Paris ouvrier En 1854, la caserne de la Place, aujourd’hui de la République, s’élevait pour endiguer le faubourg ouvrier du Temple comme la Bastille avant elle contrôlait les artisans du faubourg Saint-Antoine. La roue de l’histoire révolutionnaire tournait d’un cran. Entre Grange aux Belles et canal Saint-Martin, que reste-t-il des bleus, des casquettes, des poings levés et des gueules d’atmosphère ? Balade d’environ 2 heures au départ de la bibliothèque François Villon, emmenée par Alain Rustenholz, auteur d’une demi-douzaine d’ouvrages consacrés à la capitale. Pot et séance de signatures au retour. Départ : entrée de la bibliothèque. Inscription auprès des bibliothécaires au 01 42 41 14 30. Samedi 25 septembre – 15 h 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 1En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 2-3En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 4-5En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 6-7En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 8-9En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 10-11En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 12-13En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 14-15En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 16-17En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 18-19En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 20-21En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 22-23En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 24-25En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 26-27En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 28-29En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 30-31En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 32-33En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 34-35En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 36-37En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 38-39En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 40-41En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 42-43En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 44-45En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 46-47En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 48-49En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 50-51En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 52-53En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 54-55En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 56-57En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 58-59En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 60-61En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 62-63En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 64-65En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 66-67En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 68-69En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 70-71En Vue numéro 44 sep/oct 2010 Page 72