E.D.I. n°9 juin 2011
E.D.I. n°9 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 118

  • Taille du fichier PDF : 31,0 Mo

  • Dans ce numéro : Dossier spécial « Affichage »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
des prestations d’intégration de flux vidéo, mais aussi et surtout pour fournir le conseil. « Le conseil s’avère primordial pour identifier chez le client quels seront les bénéfices ‘‘ métier » qu’il pourra retirer d’une solution d’IP TV », ajoute-t-on chez NextiraOne. Cette phase préalable de proposition s’accompagne habituellement d’une démonstration d’un business case ainsi que d’une pré-étude destinées à persuader le client du gain qu’il peut en dégager. Autrement dit, le marché de l’IP TV ne devrait donc pas convenir aux « pousseurs de boîtes » qui se contenteraient de vendre un portail et des écrans. Un segment offrant de la marge Reste que, une fois convaincues du ROI du nouveau dispositif, les structures qui assurent l’hébergement font généralement appel au revendeur IT porteur du projet d’IP TV pour lui confier, plus classiquement, le maintien opérationnel de ladite solution. Des compétences dans l’administration des réseaux IP étant requises, les revendeurs IT ont une carte d’autant plus belle à jouer en la matière que les constructeurs et les éditeurs de systèmes d’IP TV se sont détournés des professionnels de la télévision au profit des intégrateurs réseaux. Surtout lorsque ces derniers maîtrisent à la fois les télécoms et les flux vidéo. Pour ceux d’entre eux qui sauront franchir le pas afin de commercialiser des projets à valeur ajoutée, les opportunités de développement semblent bien réelles. En effet, contrairement à un marché 38 EDI n°9/Juin 2011 Dossier affichage [Hospitality] Pour les revendeurs IT qui sauront vendre des projets d’IP TV, les opportunités de développement semblent bien réelles » Selon NextiraOne, les projets commenceraient à être rentables, pour le client et pour l’intégrateur, avec des solutions pour 70 à 90 chambres dans les hôtels. UNE OFFRE DE SERVICES D’INFORMATION ET DE DIVERTISSEMENT en récession ou en renouvellement, le segment en croissance de l’IP TV hexagonal peut offrir des marges confortables. « Les projets commencent généralement à être rentables, pour le client comme pour l’intégrateur, avec des solutions pour 70 à 90 chambres dans les établissements hôteliers et de santé ou pour 50 chambres dans le cas des maisons de retraite », observe NextiraOne. Ordinairement proposées sous la forme d’un contrat de location de services, ces mêmes solutions sont en moyenne commercialisées à des tarifs avoisinant 2 euros par jour et par téléviseur. Si l’implémentation des briques passerelle IP TV, Le logiciel DES (Digital Entertainment Solution) d’Eona permet aux établissements (résidences, cliniques, bateaux de croisière...) de gérer des services en IP sur un téléviseur. Selon qu’ils cocheront ou décocheront ces derniers sur une interface de management, les établissement d’hébergement qui en sont équipés pourront proposer à leurs clients aussi bien de la diffusion de chaînes TV, de messages d’information, de plannings de salles de réunion… que des services interactifs tels que la VoD, Internet ou des jeux. serveur VoD et autres Set-top box est similaire dans tous les secteurs de l’Hospitality, les conditions pour la réaliser pourront toutefois varier selon le domaine d’activité. Ainsi, la gestion d’un projet d’IP TV devra prendre en considération la difficulté pour les techniciens d’accéder aux chambres, plus souvent dans un établissement de santé que dans un hôtel entre midi et quinze heures par exemple. Enfin, le déploiement proprement dit pourra nécessiter l’accompagnement technique des éditeurs et des constructeurs. Généralement, ceux-ci proposent aux revendeurs des formations sur leurs produits. Mais au-delà, l’effort de l’intégrateur devra surtout porter sur la mise en place d’une gestion de projet impliquant l’ensemble de l’écosystème concerné par ce dernier, et qui se traduira par une analyse de l’évolutivité du parc de téléviseurs et des équipements de réception des chaînes de télévision existants pour être adaptés à une solution d’IP TV ainsi que par la fourniture de dispositifs de réseau IP complémentaires, voire par la mise en place d’un réseau complet en réutilisant éventuellement le câblage DSLAM disponible.●
© 2011 NEC Display Solution Europe GmbH. Tous droits réservés en faveur de leurs propriétaires respectifs. Réalisé par LinCe Communication. Affichage dynamique Visitez notre site www.nec-display-solutions.fr En partenariat avec Grossiste agréé NEC (Tel. : 01.60.91.42.24). DES SOLUTIONS PARFAITES D’AFFICHAGE DYNAMIQUE ! Conçus pour atteindre les plus hautes performances, les écrans NEC sont dotés des dernières innovations et fonctionnalités dédiées aux murs d’images. Ils répondent ainsi aux plus hauts niveaux d’exigence en termes de performances, secondés par le service et l’assistance haut de gamme de NEC. Les écrans grand format NEC sont garantis 3 ans pour une utilisation 24/24, 7 jours sur 7 *. Mur d’images avec les écrans ultra-fins de la série NEC MultiSync X. *Séries NEC MultiSync P etX.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 1E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 9 juin 2011 Page 118