E.D.I. n°8 mai 2011
E.D.I. n°8 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 102

  • Taille du fichier PDF : 24,2 Mo

  • Dans ce numéro : Dossier spécial logiciels : nouveaux modes de distribution, offres des éditeurs, rôle des grossistes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Brèves Abandonné par ACTN, DSC signe avec Edox Pour des raisons non dévoilées, ACTN a finalement décidé de ne pas commercialiser les appliances d’enregistrement de log de DSC Group, pourtant présentées sur son stand à IT Partners. Ces produits, indispensables au regard de la loi et plus économiques que d’autres solutions, restent donc disponibles chez CUC et chez Conectis sous sa marque Gigamedia. Le fournisseur a également récemment signé un partenariat avec Edox, qui remplace donc ACTN dans son réseau de grossistes. Cinq nouvelles marques chez Bluestar Le spécialiste en mobilité et TPV Bluestar a présenté sur son stand IT Partners plusieurs nouveaux partenariats de distribution. La société propose ainsi à son réseau de distribution les portables durcis de General Dynamics (précédemment connus sous le nom Itronix), les terminaux et périphériques POS de Partner-Tech, les lecteurs RFID et de codes-barres Bluetooth et autres produits liés de Newland Europe ainsi que les imprimantes, terminaux mobiles et fixes d’Honeywell. Concernant ce dernier, Bluestar remplace Avnet Technology Solutions, qui a stoppé sa collaboration avec le fournisseur américain. Trois nouvelles marques pour QL3D Le spécialiste de l’informatique industrielle QL3D a étendu son portefeuille produits avec les contrôleurs IP ControlByWeb, les contrôleurs par SMS d’Infinite et les produits réseau 3G de Greentel (essentiellement des routeurs et des caméras sur IP). 90 EDI n°8/Mai 2011 Actus grossistes SITE DÉDIÉ Arrow ECS ouvre son portail d'éducation Dans le cadre de sa et des programmes d'enseignement stratégie de services de de certification complets », distribution européens, explique Gaël Salomon, directeur le VAD en infrastructure, réseau et sécurité Arrow ECS a lancé un portail dédié à son offre de formation. Cette plate-forme, développée en 14 langues, a été conçue pour améliorer les compétences et les certifications des solutions, et mieux soutenir la promotion et la vente de services d’éducation par ses revendeurs. Grâce à son portail, les revendeurs ont un point d'entrée unique pour découvrir le portefeuille de formations d'Arrow ECS. du développement de l’éducation d’Arrow ECS dans l’EMOA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Grâce au programme Partner Plus, ce portail offre des outils de commercialisation de l’éducation personnalisables, qui aideront les revendeurs à vendre des cours à leurs clients, via des catalogues imprimés ou des sites web en marque blanche. En France, Arrow ECS propose des formations « Notre portail de formation aide les revendeurs à s’inscrire à tous les cours grâce à un système de recherche efficace. Il intègre des programmes européens personnalisables autour des produits BMC, Cisco, Citrix, Embarcadero, IBM, McAfee, Microsoft, NetApp, Novell, Oracle, SAP BusinessObjects, Sybase, Symantec, Trend Micro et VMware. ● CLOUD Amosdec dans les nuages Amosdec a dévoilé un partenariat de distribution inédit avec Orange Business Services pour ses solutions IaaS. Selon le grossiste, cette offre permet aux clients finaux de consommer des ressources informatiques en fonction de leurs besoins et de la demande de leurs utilisateurs, comme dans le cadre d'une application internet ou d'un système de plan de reprise d'activité hébergé. « Les solutions logicielles et matérielles traditionnelles ne répondent pas correctement à ce type de besoin. Elles n'offrent pas la flexibilité exigée par ce type d'application. Avec l'offre Orange Business Services, les revendeurs permettent à leurs clients de maîtriser leurs budgets informatiques, de disposer d'un système flexible, de se concentrer SECONDE MAIN Comstor se lance dans le « refurbished » Comstor, le principal grossiste Cisco au monde, a dévoilé son offre de produits Cisco « refurbished » (rénovés). Selon le grossiste, la longévité des produits Cisco et la pression économique actuelle sont telles que les clients finaux ne voient souvent aucun inconvénient à s'équiper en produits d'occasion. Mieux : une telle initiative peut s'inscrire dans une démarche écologique de la part des entreprises. Le grossiste estime ainsi la valeur du marché mondial en produits d'occasion à rien moins que 2,5 milliards d'euros. En s'associant au constructeur, Comstor permet donc à ses revendeurs de s'approvisionner parmi 2 800 références en occasion, dont l'origine est doublement certifiée : il n'y a aucun risque de tomber sur une contrefaçon, sur un produit volé ou non fonctionnel ou encore sur une licence logicielle sur leurs enjeux métiers en déléguant la gestion de leurs infrastructures et enfin de bénéficier d'infrastructures fiables », explique le grossiste. Quant à Orange, il a choisi Amosdec car il a compris qu'il aurait des difficultés à pousser son offre directement aux petits revendeurs, et avait besoin de la capillarité d'un modèle de distribution à deux niveaux pour gagner en efficacité. ● Sans sa référence, il est impossible de faire la différence entre un produit neuf et un produit rénové. invalide. Chaque produit rénové se distingue de sa version neuve par le « -RF » à la fin de sa référence, par son prix bien inférieur et sa marge supérieure. Par tous les autres aspects (garantie, fonctionnalités, financement, etc.), il est identique à son équivalent neuf, ce qui peut contribuer à accélérer les processus de décision des responsables informatiques des clients finaux, surtout si l'achat leur permet de prolonger l'existence d'une installation qui donne par ailleurs toute satisfaction… ●
DÉPLOIEMENT Video Corporation débarque en France Imago, le spécialiste de la vidéo sur IP, a ouvert en France et au Royaume-Uni une nouvelle structure dédiée aux produits Radvision, baptisée Video Corporation. « Nous sommes le premier partenaire de Polycom en France. Autour de lui, nous avons créé un écosystème complet, au sein duquel figuraient les solutions d’infrastructure de Radvision. Or, il y a environ un an, celui-ci a racheté le spécialiste italien de la vidéoconférence Aethra. Avec cette offre élargie, Radvision se positionnait alors comme un rival direct de Polycom. Et comme nous ne souhaitons pas avoir de marques en concurrence au sein de notre catalogue, nous avons décidé, avec l’accord de nos deux partenaires, de créer une nouvelle structure dédiée à l’offre de ce dernier », explique Nicolas Jouan, le DG d’Imago. Imago et Video Corporation partagent simplement la plate-forme technique, administrative et logistique. À l’instar d’Imago avec Polycom, Video Corporation construit un véritable écosystème autour des produits Radvision : systèmes d’audioconférence Konftel, systèmes de fixation Unicol et écrans plats Samsung. La direction de Video Corporation a été confiée à Alain Laget, qui a travaillé chez Allconet, Genedis EXPO Computers Unlimited s’expose en France Le spécialiste du Mac Computers Unlimited a exporté pour la première fois sur le marché français son évènement anglais « Computers Unlimited Exposed ». Celui-ci a accueilli début mars 27 exposants et une centaine de visiteurs : un succès indéniable pour une première édition, qui s’appuie sur le manque créé en France par l’arrêt d’Apple Expo, en 2008. Cette édition a été l’occasion pour le grossiste de présenter ses tout derniers partenariats. On a pu ainsi découvrir les stations d’accueil pour MacBook de l’américain Henge Docks ainsi que les haut-parleurs sans fil du danois Libratone. Très originaux également, les écouteurs intra-auriculaires d’Etymotic, qui s’appuie sur un réseau La 1 ère édition de CU Exposed a été l’occasion de découvrir des produits innovants. Actus grossistes Avec Video Corporation, le groupe Imago construit un écosystème autour des produits de Radvision. ou encore Kezia. Selon Nicolas Jouan, l’objectif pour Video Corporation est d’atteindre une vingtaine de revendeurs actifs et un CA d’environ 1,5 million d’euros d’ici à la fin de l’année 2011. ● de plusieurs centaines d’audioprothésistes pour proposer des embouts sur mesure. Parmi les autres nouveautés, on aura remarqué les imprimantes à étiquettes de Dymo, les ghettos-blasters de TDK, les supports pour iPad de Vogel’s, les accessoires pour portables de Twelve South et d’Opt Gear ou encore les systèmes de transmission vidéo HD sans fil de l’américain Veebeam. Autant de fournisseurs suffisamment inédits ou originaux pour permettre aux revendeurs de se distinguer de leurs concurrents. ● Brèves Copaco investit dans la mobilité Le généraliste Copaco a signé coup sur coup des partenariats de distribution avec Nuu (clavier coulissant Minikey pour iPhone), Sanho Digital (batteries externes Hyperjuice et disque dur pour iPad Hyperdrive), Altigen (station d'accueil iFusion pour iPhone) et Twine (dock iPhone couplé à un système de contrôle et de réception audio sans-fil SoundFreaq). 20:20 Mobile acquiert AxxIT À peine entré sur le marché français, le spécialiste des accessoires de téléphonie AxxIT a été acheté par son concurrent 20:20 Mobile. Dans l'Hexagone, le bureau commercial cesse son activité et est remplacé par la filiale française de Thumbs'Up, une spin-off d'AxxIT spécialisée dans les gadgets et les accessoires de mobilité. Thumbs'Up France se charge également de la distribution des accessoires de Santok sur le marché hexagonal, d'autres marques devant suivre prochainement. BS Computer propose des stations de travail La société BS Computer, qui, il y a quelque temps, a commercialisé des clients légers HP, renouvelle le coup en proposant à son réseau de revendeurs une sélection de stations de travail du fabricant californien.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 1E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 102