E.D.I. n°8 mai 2011
E.D.I. n°8 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 102

  • Taille du fichier PDF : 24,2 Mo

  • Dans ce numéro : Dossier spécial logiciels : nouveaux modes de distribution, offres des éditeurs, rôle des grossistes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
SAGE 44 EDI n°8/Mai 2011 Dossier Logiciels [gestion] UNE MARQUE FORTE ET UNE OFFRE LARGE Pour les revendeurs qui choisissent Sage, il est important de pouvoir s’appuyer sur un acteur qui occupe la 3 e place du marché mondial des logiciels de gestion d’entreprise. Selon ses dirigeants, la marque équiperait une société française sur deux, ce qui faciliterait pour le channel la démarche commerciale visant à en étendre l’équipement applicatif. À cette fin, la stratégie de l’éditeur consiste à fournir un catalogue de solutions suffisamment riche pour permettre aux partenaires qui les vendent et les intègrent d’accompagner l’évolution des besoins de leurs clients, quelle que soit leur taille. Et les opportunités ne manqueraient pas puisque, outre les logiciels de comptabilité et DIVALTO Depuis sa création, il y a trente ans, Divalto (ex-Interlogiciel) distribue exclusivement en indirect ses progiciels de gestion intégrés à destination des PME-PMI. La société revendique une culture du business avec les revendeurs, auxquels elle confie le soin d’apporter de la valeur ajoutée aux clients finaux. Avec ce mode de commercialisation, « quand un client dépense 1000 euros pour un ERP Divalto, 900 vont au partenaire et 100 à l’éditeur », souligne Thierry Meynlé, le président du directoire. Un ratio qui s’expliquerait par l’importance de cette partie service dans les projets de mise en place de logiciels de gestion par nature compliqués. Qu’ils portent sur la façon de valoriser les stocks, la gestion des factures ou des commerciaux, le conseil et la formation autour de la problématique du client et des best practices s’avéreraient en effet primordiaux pour améliorer les performances de l’entreprise. De bonnes connaissances en gestion sont donc recommandées pour être intégrateur Divalto. « En leur assurant de gros revenus et un potentiel de valeur ajoutée récurrent, ces compétences auront permis à chacun de nos 160 revendeurs actifs de surmonter la crise économique dans le secteur IT », considère Thierry Meynlé. Ce modèle indirect, Divalto compte bien l’appliquer à Idylis, une start-up rachetée en 2010 et spécialisée dans les solutions de gestion en mode SaaS pour les TPE. Convaincu de la nécessité d’une présence et d’un accompagnement de proximité pour ce type de gestion commerciale, l’offre Sage comprend des solutions de CRM, de gestion de production, d’ERP, de paye et de ressources humaines ou encore de pilotage de l’activité. Orientée sur un modèle de distribution indirecte, la firme dispose de réseaux de partenaires pour chacune de ces gammes, avec une stratégie adaptée et des équipes dédiées. « Sage s’est toujours fixé pour mission de reconnaître la montée en compétence des revendeurs », souligne Antoine Henry, son directeur général. Chaque année, des formations et des évaluations sont ainsi prévues pour renouveler les certifications de ses 3 500 revendeurs actifs. Toujours afin d’améliorer la qualité du service, des enquêtes sont réalisées tous les ans auprès des clients finaux. Quant au support Sage à ses partenaires, il comprend une assistance téléphonique dédiée et une base de connaissances techniques accessible via un extranet. Le fournisseur a également développé des actions marketing prépackagées pour aider le réseau à prospecter et à animer les parcs de clients. L’éditeur pousse même le souci de l’accompagnement de ses revendeurs jusqu’à mettre à leur disposition des programmes de recrutement RH. Enfin, bénéficiant d’une R&D française, Sage implique aussi le réseau dans l’évolution de ses produits. Des comités de développement se réunissent régulièrement pour explorer des pistes en s’appuyant sur l’expérience des partenaires. ● UN MODE GAGNANT-GAGNANT AUTOUR DE LA VALEUR AJOUTÉE de clientèle, Divalto a en effet mis fin à la politique de vente via des commerciaux sédentaires suivie jusque-là par Idylis au profit d’un réseau qui comprendra à terme 300 revendeurs. Pour cette offre TPE, la marque table aussi sur la valeur ajoutée, mais basée évidemment sur un marché en volume et réclamant un niveau de compétence moins élevé que celui requis pour les PME. Ainsi, alors qu’il atteint trente jours pour l’ERP Divalto, le cursus de formation certifiante sur Idylis n’excède pas quatre jours. En contrepartie de cet investissement, le partenaire se voit proposer des leads, des outils d’aide à la vente et le support des consultants avant-vente de l’éditeur. ●
EBP Informatique• SA au capital de 1 Million d’euros• APE 5829B• RCS Versailles B 33083894700043• Document non contractuel• Toutes les marques et produits cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs• Avril 2011 EBP vous donne rendez-vous sur le green du 7 au 30 juin Découvrez la nouvelle gamme PRO sous Open Line TM Technology Et participez également à nos ateliers Ligne PME et gamme Point de Vente Réservez votre date dès maintenant… 7 juin• Strasbourg 16 juin• Bordeaux 21 juin• Le Mans Avec nos partenaires : 23 juin• Paris 28 juin• Lyon 30 juin• Montpellier Programme & Inscriptions sur www.ebptour.com ou auprès du service Revendeurs EBP au 0811 65 80 35 (prix d’un appel local depuis un poste fixe)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 1E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 102