E.D.I. n°8 mai 2011
E.D.I. n°8 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 102

  • Taille du fichier PDF : 24,2 Mo

  • Dans ce numéro : Dossier spécial logiciels : nouveaux modes de distribution, offres des éditeurs, rôle des grossistes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Mouvements APC Philippe Diez Vice-President France Benelux Afrique francophone La société APC, partie intégrante du groupe Schneider Electric, annonce la nomination de Philippe Diez au poste de Vice-President France Benelux Afrique francophone. il remplace Paul-François Cattier, qui reste dans le groupe et devient Global Vice-President Solutions Datacenter de Schneider Electric. NEC ITPS Delphine Gilbert Distributor Sales Manager EMEA Delphine Gilbert prend le poste de Distributor Sales Manager EMEA. Elle était auparavant Manager Inside Sales EMEA, où elle assurait la charge du marketing opérationnel, notamment l’organisation d’opérations de télémarketing comme la génération de leads. EATON Laurent Badiali Channel Marketing Manager France Eaton annonce la nomination de Laurent Badiali au poste de Channel Marketing Manager France. Désormais responsable de l’animation des canaux de distribution pour la gamme des onduleurs Eaton, il succède à Karim Refas. Ce dernier assumera désormais les fonctions d’IT Manager EMEA. SYBASE Mathilde le Taillandier Directrice du marketing et de la communication L’éditeur Sybase, filiale du groupe SAP spécialisé dans l’analyse et la mobilité des données, annonce la nomination de Mathilde le Taillandier à la direction du marketing et de la communication pour la France. 28 EDI n°8/Mai 2011 Actus business NUMÉRISATION EN VOLUME Nuance privilégie la « coopétition » L’éditeur Nuance, ex-Scansoft, est surtout connu pour ses solutions de reconnaissance et de synthèse vocales. Non sans raison, car ses outils sont déjà embarqués dans quatre milliards de téléphones portables et dans au moins trente millions de véhicules. Mais il faut savoir que la société dispose aussi d’une offre très substantielle autour de la capture départementale de documents. Philippe Leroy, Regional Director Southern Europe de Nuance Communications France, détaille son plan de bataille tous azimuts. D’abord un nouveau grossiste, Spigraph : « Nous avons toujours joué l’indirect. Ce groupe nous offre des opportunités commerciales et certifie des revendeurs. » De fait, Philippe Leroy continue de prévoir une montée en puissance du canal indirect dans les prochains mois. Ensuite, l’adoption d’un modèle d’affaires fondé sur une plus grande fertilisation croisée des ressources. « Les constructeurs qui nous distribuent sont aussi souvent des concurrents, on pourrait presque dire que nous sommes en « coopétition » avec eux. » Mais quid du recrutement des VAR ? La direction de Nuance se retranche derrière une grande prudence. « Pour le moment, nos objectifs dans ce domaine sont purement qualitatifs, et non quantitatifs », RELATION CLIENT PME : Diabolocom passe à l’indirect Double actualité pour Diabolocom, éditeur de solutions liées à l’optimisation de la relation client. D’abord, le groupe fait évoluer sa plate-forme, intitulée DiaboloACD, en annonçant la disponibilité d’un nouvel outil dédié à la gestion des mails entrants. Cette application de centre de contact en mode SaaS va grandement simplifier des utilisateurs puisque, au travers d’une plate-forme unifiée, les centres de contact pourront directement gérer les requêtes des clients à partir d’un point central unique. Ensuite, dans le but de diffuser plus largement ses outils, non seulement dans les différentes typologies d’entreprises, mais aussi sur le plan géographique, Diabolocom décide de faire évoluer son modèle économique. Le groupe part d’un constat clair : les petites entreprises sont relativement difficiles à atteindre par la seule voie de la relation directe. Pour qui veut capter, avec un maximum de chances de succès, le marché spécifique des PME, il est nécessaire de se lancer majoritairement, voire exclusivement, dans l’indirect. Frédéric Durand, président de Diabolocom. souligne Philippe Leroy. Joignant le geste à la parole, Nuance a récemment annoncé la version 5 de son outil eCopy ShareScan, qualifié de « première solution de numérisation MFP à supporter nativement un nombre illimité de processus de traitement de documents et formulaires ». Cette nouvelle mouture, indique la société, permet de travailler avec les MFP de grands fournisseurs comme Canon, Konica Minolta ou encore Ricoh. Cet outil de numérisation atteint d’ores et déjà le niveau de convivialité que tous les industriels recherchent depuis des années - sans jamais y parvenir tout à fait : numériser les documents papier aussi simplement qu’effectuer une photocopie. Comme quoi les solutions fort complexes peuvent aboutir à des résultats très simples pour l’utilisateur final. À condition que la chaîne de valeur joue son rôle de bout en bout. ● Philippe Leroy, Regional Director Southern Europe de Nuance Communications France. Une telle inflexion stratégique devrait permettre aux revendeurs de commercialiser « une offre en marque blanche adaptée aux besoins des petites entreprises, sachant que celles-ci représentent une cible importante pour Diabolocom », confirme l’éditeur. L’intérêt pour le partenaire est crucial. Car s’il propose une solution sous sa propre marque, il en augmentera à coup sûr la valeur. Frédéric Durand, président de Diabolocom, ne dit pas autre chose lorsqu’il résume son choix de développement de la façon suivante : « nous souhaitons réunir des synergies et proposer à nos partenaires des solutions qui leur permettent d’accroître leur offre de services, tout en s’appuyant sur des infrastructures pérennes autorisant une gestion efficiente et en mode multicanal des flux clients. » ●
Nouveaux Enjeux - Nouvelles Problématiques - Nouvelles Solutions Grâce à son portefeuille de solutions innovantes et à son expertise, Magirus anticipe les évolutions du Datacenter afin d’accompagner les revendeurs informatiques dans la mise en œuvre de leurs projets. Rendez-vous sur une de nos 6 étapes : En une demi-journée, vivez en direct l’incroyable métamorphose du DATACENTER à travers l’exemple de la croissance accélérée d’une entreprise et de ses besoins. Découvrez avec nos partenaires des cas pratiques qui illustrent les grandes étapes de cette évolution et faites le plein d’informations exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant sur notre site ! www.magirustour.com Nantes 7 juin Paris 16 juin Bordeaux 26 mai Aix-en-Provence 9 juin Magirus France : 01 40 85 76 85 - magirustour@magirus.com Strasbourg 31 mai Lyon 14 juin



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 1E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 8 mai 2011 Page 102