E.D.I. n°7 avril 2011
E.D.I. n°7 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Optez pour le serveur à valeur ajoutée

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Brèves Logitech accélère sur la vidéosurveillance Lancé l’an dernier via Banque Magnétique à destination des canaux retail, l’offre de vidéosurveillance personnelle de Logitech rencontre un grand succès, au point que l’Hexagone est à la pointe pour le constructeur au niveau mondial. Celui-ci a donc décidé d’étoffer son réseau de distribution en s’alliant à la société Diagral, un fabricant de systèmes d’alarme, pour adresser la grande distribution spécialisée. Il a également signé avec Ingram Micro, qui se chargera de pousser cette ligne de produits sur une cible de petits VAR et revendeurs. Soft-carrier distributeur de l’année À l’occasion du salon international Paperworld 2011, le grossiste soft-carrier s’est vu décerner le prix de « Grossiste de l’année » dans le cadre des OPI Awards. Cette distinction récompense soft-carrier dans ses choix stratégiques de fidélité aux marques, de très large gamme de produits et de présence moderne et unique sur Internet. Tech Data et Microsoft expliquent la virtualisation Parce que la virtualisation est devenue incontournable à tous les niveaux de l’IT, Tech Data France et Microsoft se sont associés afin de développer un guide dédié aux revendeurs pour leur faire découvrir, les informer et les aider à accompagner leurs clients au passage à la virtualisation. Nommé « Les basiques de la virtualisation », il reprend les piliers de la virtualisation, ses avantages, son mode de fonctionnement, des mises en situation, et une présentation de la technologie Hyper-V et de la gamme System Center de Microsoft. 72 EDI n°7/Avril 2011 Actus grossistes DÉVELOPPEMENT Steljes se lance à la conquête du marché européen Le spécialiste britannique de l’affichage Steljes a profité de l’ISE pour dévoiler sa stratégie d’attaque du marché européen. Après un an d’observation dans le cadre d’un partenariat de distribution avec le fournisseur de rails de câblage électrique « intelligents » Mainline Power, la société a ouvert un bureau européen à Cologne. Elle compte ainsi rayonner sur l’Allemagne, le Benelux et le nord de la France. Elle dispose d’une dizaine de personnes dédiées à ces pays en Angleterre, et est en train de mettre en place ses équipes locales. Très attachée à un modèle de distribution à valeur ajoutée, elle compte sur Tascan, un prestataire allemand qui se charge des services avant-vente et après-vente (garantie, installation, formation, etc.) « Nous avons choisi pour l’instant de nous focaliser sur les revendeurs du nord de la France parce que nos bureaux et notre partenaire sont basés en Allemagne : pour de simples raisons de distance, c’est le seul moyen d’assurer dans ce pays le niveau de qualité de service auquel nous sommes attachés », explique Malcolm Stewart, responsable du développement EMEA de Steljes. Aux côtés de Mainline Power, Steljes s’appuyerait sur d’autres marques inédites pour se différencier de ses concurrents locaux. Elle propose donc les écrans étanches Aqualite pour le marché de l’affichage dynamique, C’est via la solution innovante Mainline Power que Steljes a fait ses premiers pas sur le Continent. DÉPLOIEMENT Spamina traverse les Pyrénées grâce à Itway les solutions tactiles pour écrans standard de NextWindow, les solutions de vidéo sur Internet MediaCast d’Inventive Technology ou encore une solution haut débit mobile sous forme de bundle entre un produit d’affichage dynamique de MediaTile, un media player maison et un abonnement 3G chez Vodafone. Des négociations sont d’ailleurs en cours concernant une version construite sur un accès SFR pour le marché français. Notons que Steljes n’en est pas totalement à son coup d’essai dans la zone euro, puisqu’elle travaille sur le marché irlandais depuis quelques années, et qu’elle a même officialisé sa présence en créant une structure locale, à Dublin, en novembre dernier, avec 6 personnes. Comme la majorité des sociétés anglaises privées, Steljes ne communique aucun objectif prévisionnel pour sa filiale européenne, et il est difficile de connaître son chiffre d’affaires global. Mais selon certaines sources, Steljes ne serait malgré tout pas un acteur anodin puisqu’il pesait en 2009, au plus fort de la crise, 68 millions d’euros de CA en outre-Manche. ● Aegis Security, le fournisseur espagnol de la solution ne quittent donc pas le territoire français, ce qui est un point antispam en mode hébergé Spamina, a commencé important pour certaines sociétés qui refusent de voir sa croisade européenne en attaquant le marché leur correspondance passer nos frontières pour des raisons français. Pour ce faire, il a étendu à l’Hexagone son partenariat de distribution avec Itway, avec lequel il travaille déjà en Espagne, au Portugal et en Italie. Sur le marché français, il fait face au fournisseur local MailInBlack, qui travaille aussi bien en direct qu’en indirect, ainsi qu’à l’allemand AntiSpamEurope, qui est présent depuis quelques mois en France avec GS2i et qui, fonctionnellement parlant, est un concurrent direct. Proposant comme lui des outils en cloud ainsi que des appliances fonctionnant en mode hybride, Aegis Security estime pouvoir se distinguer par la mise en place de nœuds locaux (en cours de déploiement pour la France). Ces nœuds sont chargés du traitement des mails des clients de confidentialité. Au travers d’Itway, Aegis Security souhaite mettre en place rapidement un réseau de VAR et d’intégrateurs qui s’adresseront aussi bien à des PME qu’à des grands comptes. « La formation des revendeurs est très limitée car nos solutions sont très simples à utiliser. En revanche, Itway a un grand rôle à jouer dans la mise en place de notre programme de certification, avec des cursus de certification trimestriels », explique Sébastien de la Tullaye, le responsable distribution d’Aegis Security en France. Le fournisseur travaille aussi en direct avec des opérateurs télécoms qui utilisent ses solutions dans le cadre de leurs propres services antispam. Après la France, Aegis Security compte s’attaquer à l’Angleterre, où il a déjà un bureau local, puis à l’Allemagne nationaux. Ceux-ci La prise en main de Spamina se limite à celle de son interface d’administration. et à la Scandinavie. ●
ACQUISITION Exer Datacom s’offre Additional Design Actus grossistes C’est sur IT Partners que le VAD par conséquent accompagner ses VAR en sécurité Exer Datacom en sécurité dans le domaine du stockage, et le spécialiste en stockage et inversement, les deux domaines Additional Design ont officialisé leur union. « Nous essayions depuis début 2010 de nous positionner sur le marché du stockage, mais il fallait pour cela une légitimité vis-à-vis des revendeurs. L’acquisition d’Additional Design nous a permis de bénéficier de cette légitimité tout en accélérant notre développement Michel Grunspan, président d’Exer Datacom. étant souvent complémentaires. Additional Design permet également au nordiste de gagner un pied-à-terre en région parisienne, utile dans la mise en place de services à valeur ajoutée pour ses revendeurs. Enfin, les marques propres d’Additional Design NASstor et SANstor bénéficieront des équipes et de l’expérience en assemblage sur ce marché », explique Michel Grunspan, président d’Exer Datacom. En devenant une filiale d’Exer Datacom, les équipes d’Additional Design seront conservées ainsi que son identité et sa raison juridique. Exer Datacom souhaite (appliances de sécurité et autres serveurs d’affichage dynamique vendus en OEM) d’Exer Datacom : « cette activité travaille sur 40 pays, et nous allons intégrer les produits d’Additional Design dans notre offre », précise Michel Grunspan. ● RESTRUCTURATION Exclusive Networks revoit son organisation Afin de maintenir un taux de croissance élevé, Exclusive Networks a revu son organisation. Si la société a conservé sa BU Storage et supprimé sa BU Access, ses fournisseurs Ironport et Fortinet bénéficient désormais de BU dédiées et d’une nouvelle BU baptisée Advanced Technologies, regroupant l’ensemble de ses autres fournisseurs (A10, Actividentity, Allot, Certes Networks, Click&Decide, Imperva, Infoblox, Motorola Solutions, Palo Alto, Silver Peak, Splunk et Tufin). « Ces fournisseurs s’inscrivent dans une phase de croissance et nécessitent donc un traitement spécifique », explique PARTENARIAT Dell imprime officiellement avec Octant Entré dans sa quatrième année de présence sur le channel français, Dell signe un partenariat officiel de distribution avec le spécialiste de l’impression Octant. Celui-ci est le premier à proposer l’intégralité du portefeuille du fournisseur texan dans le domaine de l’impression : imprimantes et multifonctions noir & blanc et couleur, consommables, accessoires et services autour de la garantie. « Nous avons opté pour un grossiste dédié afin de proposer aux revendeurs une meilleure disponibilité de nos produits et un service plus adapté à leurs attentes », explique Florence Ropion, directrice pour la France du Channel Franck Laga, le DG d’Exclusive Networks France. La BU Advanced Technologies est chapeautée par Bruno Leclerc. Ce dernier est chargé de la mise en place du plan d’actions commerciales et stratégiques de la BU, de l’évangélisation des clients finaux à des technologies pour la plupart encore novatrices ainsi que de la direction des équipes avant-vente et du développement des partenariats. La BU Advanced Technologies compte 8 personnes réparties entre le technique, l’opérationnel et l’avant-vente. Le grossiste ne prévoit pour l’instant pas de dupliquer ce modèle dans d’autres pays. ● Bruno Leclerc, responsable de la division Advance Technologies d’Exclusive Networks. chez Dell. Le fournisseur a choisi Octant pour la flexibilité de sa chaîne d’approvisionnement. Octant proposant déjà des produits Dell à son catalogue, il s’était familiarisé avec cette offre qui se distingue notamment de la concurrence par la couverture de certaines pièces d’usure comme les fours dans les extensions de garantie. Dell réfléchit aussi à la mise en place d’une offre de coût à la page. Enfin, le constructeur a étoffé ses équipes en avant-vente avec un ingénieur commercial terrain et deux ingénieurs commerciaux sédentaires, qui se chargeront de développer les ventes de produits d’impression en partenariat avec Octant. ● Brèves Deux nouveaux fournisseurs pour Copaco Le généraliste Copaco a ajouté à son catalogue les solutions de sécurité de Bullguard ainsi que les périphériques de stockage en local ou en réseau d’Iomega. IPsteel importe Cososys Cososys, racheté par Astaro, vient juste de signer un contrat de distribution avec le VAD en sécurité IPsteel. Comtrade étoffe son catalogue Le spécialiste du retail Comtrade a dévoilé pas moins de cinq partenariats avec de nouveaux fournisseurs : Urban Factory (sacoches et accessoires de mobilité), Moshi Moshi (accessoires de téléphonie), Mophie (batteries externes pour iPhone/iPod/iTouch) et accessoires de jeu Tritton et Cyborg. Skybox Security passe à l’international avec Westcon Security L’éditeur spécialisé dans la gestion proactive des risques de sécurité Skybox Security a signé un partenariat stratégique avec le VAD Westcon Security, qui va s’occuper de la distribution de ses produits en Allemagne, en Belgique, en France, en Italie, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède. Ingram signe avec Startech Ingram Micro a étendu son partenariat avec le canadien Startech.com à la France. Startech.com se targue de mettre les produits introuvables à la portée des revendeurs. Avec entre autres des cartes double adaptateur Ethernet ou des adaptateurs réversibles IDE-SATA à son catalogue, la société tient largement ses promesses. EDI n°7/Avril 2011 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 1E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 84