E.D.I. n°7 avril 2011
E.D.I. n°7 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Optez pour le serveur à valeur ajoutée

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 EDI n°7/Avril 2011 Dossier LENOVO À LA CONQUÊTE DES ENTREPRISES EUROPÉENNES Très présent en Chine, son pré carré, Lenovo part à la conquête de l’Europe de l’Ouest, avec un slogan : « Vous connaissez la qualité des portables Thinkpad ? Nos serveurs offrent la même. » Le constructeur s’est d’abord fortement implanté en Allemagne. 2011 sera l’année de la France et de la Grande-Bretagne. Mais pas question d’affronter directement, sur ces marchés, les géants IBM, HP ou Dell. Lenovo vise d’abord les PME (jusqu’à 500 personnes). Il propose une gamme limitée à quatre produits : deux serveurs tour mono et biprocesseurs, et deux serveurs racks biprocesseurs de 1U et 2U. DELL Ces machines sont x86 Intel, certifiées Windows, Linux et VMware. C’est une politique de ventes indirectes que Lenovo met en place avec l’objectif d’évangéliser le monde des revendeurs, en répétant un argument : choisir Lenovo pour le marché des PME, c’est se libérer de l’hégémonie des géants du secteur. Et pour achever de les convaincre, il va jusqu’à offrir des solutions sur mesure. Sa politique de certification est déjà en place avec le niveau Premium Gold, sanctionnant une formation en ligne puis sur site, tant sur la vente que sur la technique. UNE CONVERSION À LA VENTE INDIRECTE Champion de la vente directe, notamment de ses PC, Della adopté le canal indirect pour ses serveurs depuis quatre ans. Il représente aujourd’hui 25% de ses revenus. Entre canal direct et canal indirect, il faut arbitrer. La règle veut que celui qui a détecté l’affaire la traite. Pour séduire des partenaires, peut-être rendus circonspects par la tradition de vente directe du constructeur, celui-ci, a mis en œuvre une gamme d’outils. Par exemple, Easy Matrix est un argumentaire destiné aux commerciaux. Il synthétise les caractéristiques de chaque produit et comprend un comparatif avec la concurrence. Le partenaire dispose en outre d’un portail d’aide en ligne. Autre plus mis en avant, la Dell Management Console, plate-forme d’administration commune à l’ensemble de sa gamme. Elle permet notamment la gestion et la mise à niveau des serveurs à distance. Lenovo/TD 230 Enfin, chaque trimestre, des ateliers (workshops) présentent la gamme et effectuent des démonstrations. Le respect des normes Pour le reste, Della mis en place une politique de certification. La sienne porte à la fois sur les aspects serveurs (PowerEdge), stockage (PowerVault) et réseau (PowerConnect). Sur environ 3 000 partenaires, une centaine est certifiée, avec une formation en ligne et sur site. Le constructeur dispose pour eux d’un budget spécifique afin de leur consentir des rabais et mener de concert des campagnes de marketing. Autre nouveauté, depuis quelque temps Dell s’appuie également sur le VAD Magirus. Les revendeurs classiques ont ainsi le choix entre s’adresser à lui ou à Dell. Côté maintenance, Dell revend ses services par le biais de ses partenaires ou ceux-ci peuvent l’assurer eux-mêmes. Le constructeur Dell/PowerEdge T110 Le support avant-vente s’effectue principalement sur le Web, mais des techniciens peuvent intervenir en renfort si nécessaire. Pour le service après-vente, le niveau 2 est constitué par sa hot line et se traduit parfois par l’intervention de techniciens sur place. Les partenaires bénéficient de remises. Lorsqu’ils réalisent un certain volume, ils profitent de fonds marketing, pour les aider à lancer des campagnes et à faire connaître la marque Lenovo. Enfin, le service d’aide au financement est réservé aux grands comptes ; mais comme ceux-ci ne constituent pas aujourd’hui sa cible en Europe, les partenaires ne peuvent pas y faire appel. ● met aussi en avant l’étendue de sa gamme, qui va de la petite machine tour individuelle, jusqu’aux environnements HPC (High Performance Computing) et cloud. Entièrement sur architecture x86, elle fonctionne sur processeurs Intel et AMD et se décline dans les versions tour (PME), blade (data centers et architectures cloud) et rack (entreprises et data centers), taillées pour la virtualisation avec jusqu’à 1 To de mémoire. Ses serveurs sont compatibles avec les principaux systèmes d’exploitation et hyperviseurs du marché : Windows, Linux (Redhat et Suse), VMware, Hyper-V et Citrix Zen. Les machines Dell sont également certifiées pour les principaux logiciels utilisés en entreprises (Oracle, SAP, BMC Software, Novell, C A Technologies, Adobe...). Les grands atouts de Dell sont le respect des normes et des standards de fait, ainsi que l’absence de technologies propriétaires. ●
Azlan et CISCO participent ensemble à la transformation des architectures Datacenter. En tant que distributeur à valeur ajoutée, l’un de nos principaux objectifs commerciaux est d’apporter à nos partenaires le support dont ils ont besoin pour adopter une stratégie cohérente sur le marché de la convergence sur IP de plus en plus complexe et en pleine évolution. Le marché exige de plus en plus une excellente expérience technique, des partenariats fiables et une grande souplesse. Grâce à notre portefeuille technologique complet qui couvre les systèmes de milieu de gamme, de connectivité réseau et d’entreprise et qui bénéficie de notre valeur ajoutée, nous nous efforçons de répondre systématiquement aux besoins individuels de nos clients. Pour toute commande contactez votre commercial Tech Data ou appelez le : L’offre Cisco Datacenter comprend un portefeuille de technologies et de services de virtualisation qui rapprochent les plateformes de mise en réseau, d'informatique, de stockage et de virtualisation pour offrir une flexibilité sans pareil, une meilleure visibilité et le respect des politiques au sein des centres de données virtualisés. Extension des bénéfices du modèle UCS aux serveurs rack Transition consistante vers UCS Au sein de son offre complète, CISCO propose des serveurs UCSC. Il s’agit de serveurs rack CISCO en 1RU, 2RU ou 4 RU. Ils répondent à la majorité des demandes de DataCenters. Ils aident à réduire le TCO (Total Cost of Ownership). Ils augmentent le choix du client en serveurs de forme rackable à laquelle il est habitué. Le choix entre trois formats en fonction des contraintes de votre client Alzan propose à ses partenaires un cursus complet de formations commerciales et techniques pour vous faire découvrir l’offre Datacenter Cisco. L’objectif de ces formations est d’apporter des connaissances et des compétences sur la gamme Nexus (1000, 2000, 5000 et 7000), les serveurs rack UCS, les solutions d’accélération WAN (WAAS). Pour toute demande sur le plan d’accompagnement d’Azlan, appelez au 01 64 76 76 15 Vous pouvez aussi commander sur le site Internet de Tech Data France : www.techdata.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 1E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 84