E.D.I. n°7 avril 2011
E.D.I. n°7 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Optez pour le serveur à valeur ajoutée

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Le cloud omniprésent Au Cebit, HP et SAP - parmi beaucoup d’autres ! - avaient partie liée dans le cloud. Ainsi, au sein de l’espace aménagé « Cloud Computing World », les deux entreprises ont entrepris de démontrer aux visiteurs intéressés la parfaite complémentarité des progiciels intégrés de la société allemande avec les serveurs du groupe américain. Une initiative inhabituelle, car les services cloud sont plus difficiles à « montrer » qu’un simple produit. Mais elle a au moins le mérite d’exister, et de démystifier le fameux nuage. 12 EDI n°7/Avril 2011 Évènement IBM croit à l’open source À tout seigneur tout honneur, le numéro un mondial de l’informatique a tenu une place de choix au Cebit. Non pas tant parce que son P-DG, Sam Palmisano (à gauche sur la photo), a inauguré la manifestation avec la chancelière Merkel, mais surtout parce qu’une déclaration importante a été faite par l’un des principaux responsables de l’entreprise. « Linux et l’open source sont des objectifs stratégiques pour l’avenir », a-t-il affirmé - publiquement - sur un stand. Cet engagement de principe est passé relativement inaperçu. Pourtant, la décision est d’importance car lorsqu’un acteur majeur reconnaît aussi nettement l’existence d’un phénomène porteur, il faut le prendre au sérieux. Après le cloud, le logiciel libre sera-t-il la prochaine opportunité business pour les revendeurs ? Fujitsu, de la tablette au nuage Le groupe japonais, très présent aussi lors de cette édition 2011, a exposé sa toute dernière tablette, qui sera commercialisée en avril. Baptisée Stylistic Q500, il fonctionnera sous Windows 7. Par ailleurs, PFU Imaging Solutions Europe, filiale de Fujitsu, a dévoilé son premier scanner réseau, le ScanSnap N1800, qui permet de scanner jusqu’à quarante images par minute, de les sauvegarder sur le réseau local ou - mieux encore ! - de les envoyer directement dans le cloud. G Data lance MobileSecurity 2012 Le visiteur distrait a pu avoir du mal à comprendre pourquoi l’éditeur G Data disposait d’un stand aussi volumineux, orné d’une affluence aussi remarquable. C’est que l’entreprise est allemande… mais il y a plus. Beaucoup plus. Sa nouvelle solution de sécurité pour mobile et tablette tactile, fonctionnant sous Android, offre désormais un dispositif de sécurité complet : en plus de la protection contre les malwares, elle intègre un assistant qui permet de lister les applications autorisées à passer des appels, à envoyer des messages ou à accéder à Internet. Et à les bloquer, le cas échéant. Sans statistique scientifique bien établie, il est tout de même certain que G Data aura été, à l’applaudimètre, l’une des vedettes du Cebit. Ford, l’invité surprise du Cebit Il n’y a peut-être pas que l’open source à préfigurer l’avenir du business. L’informatique embarquée dans les véhicules automobiles pourrait, elle aussi, susciter des vocations chez les revendeurs. Le constructeur américain est en effet entré comme un bolide par la grande porte : il s’est adjugé d’office le plus grand stand ! Il est vrai que, si l’on en croit les augures consultés sur place, il devrait se vendre « dans un proche avenir » pas moins de trente-cinq millions de véhicules connectés. Et cette tendance ne fera que croître et embellir : la valeur ajoutée de l’électronique embarquée dépasse déjà, et de beaucoup, celle de la mécanique pure. Victoire définitive de LTE sur Wimax De Wimax, cette technologie haut débit qui devait aider l’éclosion de réseaux sans-fil longue distance performants, il n’aura pratiquement jamais été question tout au long du Cebit. La victoire par K.O. de la technologie LTE (Long TermEvolution) semble donc à la fois complète et définitive. LTE était largement représentée cette année : parmi beaucoup d’autres, Vodafone proposait ses premières solutions très haut débit pour couvrir les « zones blanches ». La vitesse de déploiement, les caractéristiques techniques et les prix seront connus, en fonction des différents fabricants, d’ici à cet été.
Une innovation qui marche : le semi-marathon Quand on passe autant de temps à marcher, autant courir ! C’est ce que se sont dit en chœur 1 482 participants, représentant quatorze pays, lorsqu’ils se sont élancés, en tenue sportive, à travers les stands et les allées. Incroyable mais vrai : l’exemplarité jouant à plein, le tout nouveau patron du Cebit, Frank Pörschmann, était lui aussi de la partie. Le salon continue sur Internet À l’instar du Club IT Partners (www.itpartners.fr), le Cebit propose de continuer les discussions amorcées sur les stands avec l’« Infobox », accessible à partir du portail « Deutsche Messe Interactive ». Cette initiative a pour objectif d’éviter que ce rendez-vous soit un simple one-shot, c’est-à-dire un évènement ponctuel. Cebit et Computex s’allient Quand le plus grand salon informatique européen rencontre le plus grand salon informatique asiatique, cela donne… une énorme force de frappe. L’accord signé entre Ernst Raue, représentant la Foire de Hanovre, et Yuen-Chuan Chao, le patron de Computex, est historique : il comporte un échange de savoir-faire technique et de bonnes pratiques. Une initiative qui ne peut que renforcer la dynamique industrielle et commerciale en Europe de grands acteurs asiatiques tels que MSI, Acer ou encore ASUSTeK, la holding du groupe taïwanais Asus. Notre métier : vous connecter Avec les KVM 4 ports ATEN utilisez en toute simplicité vos ordinateurs HDMI, DVI Dual Link ou VGA sur 1 seule console (Ecran, Clavier, Souris) Vous pourrez trouver ces produits en stock chez : Groupe CUC, EDOX et PASLAB CS84U Pour contrôler 4 ordinateurs VGA depuis une console PS2 et/ou USB, VGA• KVM Full PS2/USB pour la souris et le clavier du côtés PC et console• Commutation entre les PC via raccourcis clavier, touches en façade du KVM et par la souris• Supporte les claviers spécifiques « Jeux/Multimédia » • Fonction « Auto Scan » pour visualiser tous les ordinateurs automatiquement• Résolution vidéo : 2048 x 1536 CS1784A Pour contrôler 4 ordinateurs DVI depuis une console DVI/USB• Hub USB 2.0 intégré• Possibilité de travailler depuis la console sur un PC et d’écouter le son d’un autre PC raccordé au KVM• Commutation entre les PC via raccourcis clavier, touches en façade du KVM et par la souris• Supporte les claviers spécifiques « Jeux/Multimédia » • Détection d’alimentation – Si un PC n’est pas alimenté, le KVM se positionnera automatiquement sur le suivant• Résolution vidéo : 1920 x 1200 (Single Link), 2560 x 1600 (Dual Link) CS1794 Pour contrôler 4 ordinateurs HDMI depuis une console HDMI/USB• Hub USB 2.0 intégré• Compatible HDMI 1.3a• Possibilité de travailler depuis la console sur un PC et d’écouter le son d’un autre PC raccordé au KVM• Détection d’alimentation – Si un PC n’est pas alimenté, le KVM se positionnera automatiquement sur le suivant• Supporte la fonction audio « Dolby true HD » • Résolution vidéo : 1080p Tous ces KVM intègrent la fonction « Video DynaSync TM » Technologie exclusive à ATEN pour éliminer les problèmes de démarrage et optimiser la résolution de l’écran lors de la commutation. Tous ces KVM sont disponibles en 2 ports et sont livrés avec les câbles nécessaires à leur utilisation. ATEN Infotech NV Mijnwerkerslaan 34 I 3550 Heusden-Zolder I Belgium tel : +32 11 53 15 43 I fax : +32 11 53 15 44 aten.france@aten.be I www.aten.be CÂBLES INCLUS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 1E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 7 avril 2011 Page 84