E.D.I. n°6 mars 2011
E.D.I. n°6 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 24,7 Mo

  • Dans ce numéro : Les nouvelles données du stockage

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
74 EDI n°6/Mars 2011 Cas client HOTSPOT WIFI AU CASINO D’AMNÉVILLE, ON MISE TOUT SUR… LA SÉCURITÉ S’il est un endroit où la sécurité des accès internet est indispensable, c’est bien dans un casino. À commencer par celui d’Amnéville-les-Thermes qui a accueilli une étape du World Poker Tour permettant de tester, avec succès, les installations dans ce domaine. Décryptage d’une solution apparemment pérenne. Finie l’époque où les établissements hôteliers et touristiques pouvaient se permettre de « prêter » leur connexion WiFi pour satisfaire les besoins épisodiques des consommateurs. Le temps du bricolage et des petits arrangements entre amis a vécu. A fortiori, lorsqu’on se trouve dans l’enceinte d’un complexe ultra-moderne, doté d’un casino qui a eu l’insigne privilège d’abriter l’une des étapes du fameux World Poker Tour. « La tenue de cet évènement international a été l’occasion d’optimiser et de pérenniser notre dispositif de sécurité », explique Didier Guirlé, coordinateur informatique du groupe Tranchant, le propriétaire du casino d’Amnéville. Il faut dire que le chantier était immense. Entièrement rénové, ce nouveau casino a été inauguré en juillet dernier, après plusieurs mois de remise à neuf. L’établissement, le quatrième Fiche d’identité d’IDS Raison sociale : IDS (Importation Distribution Services) Activité : fourniture de matériel informatique, de consommables et de téléphonie Clients : sur les 120 casinos français, 106 sont des clients IDS Projets : poursuivre et développer les partenariats avec les grands constructeurs et éditeurs mondiaux Site web : www.ids-ste.com en France par ordre d’importance, est maintenant intégré à un grand complexe hôtelier. Il comporte 400 machines à sous et 21 tables de jeu. « Il faut reconnaître que, dans l’ancienne configuration, nous avions un gros problème de sécurité », reprend Didier Guirlé. « C’est vraiment le World Poker Tour qui a permis d’accélérer les choses. » En quoi consistaient donc ces lacunes ? « Nous ne pouvions pas définir convenablement, d’une part, une zone sécurisée pour l’exploitation du casino et, d’autre part, une seconde pour l’exploitation médiatique de l’évènement. » C’est le déploiement d’un réseau hotspot WiFi, facilité par la passerelle N-4100 de Zyxel, elle-même sécurisée par un pare-feu VPN USG Zywall 1000 mis au point par le fournisseur qui a apporté la solution. L’avantage de ne s’appuyer que sur un seul constructeur Mais le fournisseur n’a pas été seul à intervenir. L’intégrateur, en l’occurrence la société IDS (Importation Distribution Services), a été décisif dans la mise en place. « Nous avons l’habitude de fournir des prestations clés en main, car souvent les utilisateurs n’ont guère d’expérience », témoigne David Benault, le directeur commercial. « Le casino d’Amnéville avait pour avantage de ne s’appuyer
que sur un seul constructeur. C’est appréciable : sinon, dès qu’il y a un problème dans le déploiement, l’ensemble des fournisseurs ont tendance à se renvoyer la balle. Et l’on n’en sort pas. » David Benault n’est pas adepte de la langue de bois ! Et de poursuivre : « Nous avons fait des tests sur place, puis le client a validé le tout, tant pour le projet que pour sa réalisation. » Deux mots-clés : disponibilité et sécurité Aujourd’hui, la solution adoptée semble donner toute satisfaction, à la fois pour l’hôtel et pour le casino. Concrètement, l’hôtel propose à ses clients un accès internet en libre-service sécurisé, via l’attribution d’un login et d’un mot de passe pour chaque utilisateur. Ces données sont enregistrées par le client depuis le portail de l’hôtel. Zyxel garantit aussi la traçabilité et la conservation des logs (lire, ci-contre, l’interview du fournisseur). En outre, le boîtier N-4100 s’appuie sur le câblage RJ45, LA PASSERELLE HOTSPOT WIFI 802.11N Ce dispositif, baptisé Zyxel N-4100, dont les deux éléments principaux figurent ci-contre, contient plusieurs fonctionnalités : • Serveur d’authentification (inscription SSL) des logs.• Possibilité de définir des sites accessibles et des pages publicitaires.• Possibilité de définir les logos et de les intégrer dans le portail de connexion.• Serveur de stockage NSL-100. Outre cette passerelle, la solution retenue comprend : • Un point d’accès WiFi 802.11n à 100 Mbits.• Un second point d’accès, WiFi également, mais cette fois à 54 Mbits. QUATRE QUESTIONS À… VINCENT NICAISE « Nous bloquons toute intrusion sur le réseau de l’établissement « L’EDI : Quel est le principal apport, pour le client final, de la solution que vous mettez en avant ? V.N. : Sans aucun doute la certitude, pour l’ensemble des parties prenantes, de travailler avec un dispositif parfaitement sécurisé, capable de bloquer toute intrusion sur le réseau de l’établissement. C’est possible avec le N-4100, qui permet aux utilisateurs de se connecter depuis le casino. Le système est simple : il comporte une passerelle d’authentification, une borne WiFi, une petite imprimante qui édite un ticket, et c’est tout. De plus, le client sait toujours où il en est du strict point de vue financier, puisque la durée de connexion est paramétrable à la demande : la tarification est possible à la minute, à l’heure ou à la journée. L’EDI : Pas de problème juridique en perspective ? V.N. : C’est tout le contraire. Notre équipement est conçu pour se conformer scrupuleusement aux exigences légales et réglementaires, et notamment avec la loi antiterroriste du mois de janvier 2006. Celle-ci fait en effet obligation de garantir la traçabilité et la conservation des logs, mais aussi, et c’est parfois plus compliqué, leur restitution à la demande. Et ce, pendant une durée d’un an ! Les informations de connexion doivent donc être à la fois stockées et accessibles, y compris et surtout s’il y a une enquête. L’EDI : L’entreprise ne peut donc jamais plaider la bonne foi en cas de défaillance de sécurité ? V.N. : Non. Pour la personne morale ou physique qui est responsable en dernier ressort, il est capital d’être, à tout moment, en mesure de fournir les données techniques de connexion. C’est exactement la même situation que celle que connaissent les fournisseurs d’accès, puisqu’ils sont tenus pour responsables de tout ce qui se passe chez leurs abonnés. Et qu’ils doivent absolument se conformer à la loi Hadopi. Dans ce dernier cas, on peut estimer que la mise en place d’un pare-feu unifié de type UTM, comportant des services antivirus, du filtrage de contenu, mais aussi Nous avons fait des tests sur place, puis le client a validé le tout « Cas client Vincent Nicaise, Chef produit de Zyxel France. la détection et la prévention d’intrusions bien paramétrés, tout cela couplé avec une charte d’utilisation informatique claire, constitue déjà une bonne réponse. L’EDI : D’autres projets dans le domaine des casinos ? V.N. : C’est la première fois qu’on travaille avec l’établissement d’Amnéville, comme c’est la première fois qu’on travaille avec Zyxel. Mais nous avons, bien sûr, d’autres projets dans le domaine de la sécurité des accès internet, par exemple dans d’autres casinos. D’une façon générale, d’ailleurs, nous sommes relativement bien implantés dans le secteur de l’hôtellerie. Sur le seul territoire français, nous disposons d’un parc de 4000 hôtels équipés par nos soins. d’où une alimentation des bornes en PoE (Power over Ethernet). Objectif : qu’un seul câble puisse envoyer les données et l’alimentation. Enfin, l’ajout du pare-feu UTM Zywall USG 1000, de Zyxel toujours, permet de protéger le réseau des menaces cybercriminelles et d’établir des sessions VPN distinctes pour l’hôtel, pour la salle de gala et pour le casino. C’était d’ailleurs tout l’enjeu de cette solution : mutualiser le plus possible les ressources afin d’avoir une vue d’ensemble de l’état des lieux, mais tout en segmentant les besoins et les zones géographiques. Autant dire qu’on se heurtait à la quadrature du cercle... Pourtant, un compromis heureux semble s’être dessiné. Peut-être parce que dans ce casino, tout le monde s’est décidé à jouer cartes sur table. ● EDI n°6/Mars 2011 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 1E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 108