E.D.I. n°6 mars 2011
E.D.I. n°6 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 24,7 Mo

  • Dans ce numéro : Les nouvelles données du stockage

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 EDI n°6/Mars 2011 Actus produits COMMUNICATIONS Un outil qui facilite les échanges en entreprise Les communications par vidéoconférence, messagerie instantanée, conférence téléphonique, e-mail et autres réseaux sociaux rassemblées et accessibles dans un même outil. Avec Avaya Flare, tous ces médias se trouvent combinés et gérés par cette solution logicielle basée sur le protocole SIP. En ayant ainsi à portée de main toutes ces applications de communication collaborative en temps réel, l’utilisateur accède très simplement à l’ensemble de ses contacts, qu’ils proviennent du serveur MS-Exchange de son entreprise, de Facebook, de Gmail ou de Twitter, ainsi qu’à un historique des échanges pour chacun d’entre eux. Côté interface, l’ergonomie de ce produit, sous Android, est de mise. Un simple glisserdéposer des éléments affichés sur l’écran tactile du terminal et la connexion avec les correspondants est établie instantanément. Selon le choix du mode de communication, les sessions de vidéoconférence, de conférence téléphonique et web ou de messagerie instantanée se déclenchent alors quasi-automatiquement. Bien évidemment, plusieurs mises en relation distinctes sont réalisables simultanément. De la sorte, une personne est en mesure de passer très rapidement d’une conférence à une autre et de ne s’adresser qu’à certains participants en particulier. Avec une telle intuitivité, la formation au produit en devient superflue. Bien qu’il devrait, à terme, être employé aussi avec les PC, les smartphones ou les tablettes ordinaires, l’application Flare est aujourd’hui associée à une ardoise électronique de 11,6 pouces, mobile ou posée sur un socle, baptisée Avaya Desktop Video Device. Connectée au réseau en Ethernet ou en 3G, celle-ci est notamment pourvue d’une webcam ainsi que de deux microphones de qualité HD. Cet équipement hardware et software est raccordable sur n’importe quelle infrastructure téléphonique et réseau existante. Présenté comme utilisant moins de bande passante que les solutions concurrentes, il est commercialisable au prix de 1252 euros HT par les partenaires Avaya certifiés. ● Brèves PTC améliore le développement Du nouveau dans les logiciels d’ingénierie, notamment pour le développement d’applications faisant appel aux mathématiques. Le groupe PTC (The Product Development Company) lance Mathcad Prime 1.0, qui dispose d’une interface permettant de se concentrer sur le développement de calculs, plutôt que sur le formatage des documents de conception. Un gain de temps en perspective pour les utilisateurs. Wallix renforce la sécurité des SI On connaît Wallix AdminBastion, ce logiciel de sécurisation des SI qui combine à la fois gestion des identités, contrôle d’accès et traçabilité. Aujourd’hui, son concepteur Wallix en propose une nouvelle version. Désormais, l’authentification des utilisateurs s’effectuera via un certificat électronique X509 V3 : autant dire que cette technologie d’authentification s’étend maintenant aux serveurs Unix et aux équipements réseaux. Canon filme en réseau Spécialiste de l’image, Canon annonce la sortie de sa première caméra IP, la VB-M40, dotée d’un capteur de 1,3 million de pixels, soit 1280x960 pixels. Bénéficiant de la technologie DIGIC NET, elle est capable de prendre en charge un flux vidéo encodé en H.264 à la cadence de 30 images par seconde. Elle intègre un zoom 20x et bénéficie d’un angle de champ horizontal de 55,4°. Sa sensibilité lui permet de capturer des images à partir d’une luminosité de 0,06 lux. Elle sera disponible à partir de juin. BÊTA Nouveau système d’exploitation Synology Synology annonce le lancement du programme bêta de DiskStation Manager 3.1 (DSM 3.1). Ce système d’exploitation de serveur NAS propose un éventail de nouvelles fonctions. Ainsi, il optimise l’administration de l’ensemble grâce à plusieurs volumes figurant sur un seul système RAID. De même, il assure la disponibilité des données via d’une part, la synchronisation de dossiers partagés, et d’autre part, la double redondance de disques. Mais c’est surtout dans le domaine de la mobilité que ce nouveau système risque de séduire. En effet, la prise en charge d’« AirPrint » permet l’impression sans fil de documents. Et ce, depuis un iPhone ou iPad, vers n’importe quelle imprimante compatible AirPrint connectée au serveur DiskStation. La date de commercialisation n’est pas encore connue. ● LANGAGE Micro Focus optimise le cobol On croit toujours que le cobol, c’est fini. Loin de là : avec ses 220 milliards de lignes de code toujours actives, disséminées dans des applications essentiellement financières, ce langage continue de traiter plus de 70% des données de la sphère bancaire. De plus, le fait de vouloir réécrire des applications cobol est un processus à la fois long et coûteux. C’est pourquoi Micro Focus lance ces jours-ci Visual Cobol R3, un outil qui permet aux développeurs de déployer les applications cobol sur les toutes dernières plates-formes… sans avoir à réécrire une seule ligne de code. Outre Windows, Unix, Linux et.Net, celles-ci peuvent en effet être déployées sur les plates-formes JVM et Azure Cloud. En outre, les développeurs peuvent choisir l’environnement dans lequel ils souhaitent travailler : Visual Studio 2010 ou Eclipse, au choix. Selon Micro Focus, ce type d’outil constitue une véritable première. ●
-30% sur\es\mpr\mantes réseau**



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 1E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 6 mars 2011 Page 108