E.D.I. n°5 février 2011
E.D.I. n°5 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 37,3 Mo

  • Dans ce numéro : Le tactile sur le bout des doigts

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Brèves Smart réforme son réseau de distribution Smart cherche à développer un réseau de revendeurs à valeur ajoutée non seulement capables de commercialiser ses tableaux numériques, mais aussi connaissant suffisamment ses solutions tactiles pour conseiller les utilisateurs afin qu’ils tirent pleinement parti de la richesse applicative qu’elles présentent. Les partenaires qui pourront répondre à ces conditions et, parallèlement, à des mesures de formation pour la mise en place des produits par leurs techniciens auront accès au programme Smart Accredited Reseller Education ou Business et à ses niveaux Gold ou Silver. Le canal de distribution du constructeur évolue par ailleurs en passant de six à deux grossistes, Newcom et ETC. Comme tous leurs collègues européens, ces derniers sont désormais intégrés dans le système informatique de supply chain unique de Smart Worldwide à Calgary et disposent d’un stock centralisé en Hollande, afin de raccourcir les délais d’approvisionnement et donc d’améliorer la réactivité pour satisfaire les besoins des clients finaux. Norton promeut la formation Pour stimuler ses ventes, l’éditeur d’antivirus encourage les revendeurs à suivre ses formations en ligne afin de développer leurs connaissances sur ses solutions ou de découvrir son offre. Jusqu’à la fin février, ceux qui s’inscrivent sur le site dédié aux partenaires sont conviés à participer à un tirage au sort mettant en jeu un séjour au Royaume-Uni, incluant un stage de conduite, et deux iPad. Afin d’accroître leurs chances de remporter le voyage, les détaillants ont la possibilité de cumuler des points en commandant des produits Norton éligibles. 28 EDI n°5/Février 2011 Actus business PROTECTION McAfee pousse dans le SaaS Ouvert aux clients finaux et aux revendeurs, l’évènement Focus 2010 organisé par McAfee en décembre dernier à La Défense a fait l’objet de 450 inscriptions. Une affluence qui, selon les porte-parole, représente un bon indicateur de l’intérêt porté à la marque. « Après le McAfee 2.0 correspondant à l’augmentation de notre portfolio, voici venue l’époque du McAfee 3.0, avec la nouvelle dimension qu’apporte à la société son rachat par Intel », a déclaré Dave DeWalt, le PDG de l’éditeur. Mais au-delà de la volonté d’associer cette image de puissance à McAfee et donc d’accroître la confiance de la clientèle, l’axe stratégique majeur du fournisseur relève surtout de la constitution d’une offre de protection capable de couvrir l’intégralité des besoins des clients, notamment face au boom des téléphones mobiles et autres tablettes. Pour relever ce défi, McAfee explique disposer d’une avancée technologique avec comme principaux atouts compétitifs l’ePolicy Orchestrator, sa console unique d’administration, et la Global Threat Le spécialiste du tableau blanc interactif Promethean continue de miser sur un mode de distribution 100% indirect pour garder en 2011 sa place de numéro un en France. L’objectif est de constituer un réseau de revendeurs de proximité plus dense afin de disposer d’une meilleure couverture géographique pour diffuser ses produits sur l’ensemble du territoire national mais tout en évitant le risque d’être sur-représenté dans certaines zones. « Afin que leurs marges soient garanties, nous veillerons à ce que nos partenaires ne soient pas en mesure de se concurrencer », indique Éric Liard, le directeur distribution France de Promethean. Le fournisseur souhaite ainsi passer de trente à quarante partenaires Premium et de vingt à cinquante Agréé d’ici à la fin de l’année. Les détaillants IT locaux postulants devront adhérer aux conditions du nouveau programme Activpartner. Pour devenir Premium, il leur faudra s’investir dans la marque en s’engageant à atteindre un minimum de chiffre d’affaires annuel (non communiqué), en développant des actions marketing régionales autour de leur société ou encore en se dotant de matériels de démonstration et d’un support hot line. En échange, Intelligence, sa base de données dans le cloud communiquant en permanence avec les terminaisons. L’éditeur mise aussi sur la poursuite de l’évolution de son programme channel en donnant à ses partenaires Associate l’accès à ses systèmes de deal registration et de rewards, jusqu’ici réservés aux Elite et aux Premier. Il devrait également investir en 2011 dans une série d’incentives pour les revendeurs et les clients finaux afin de pousser ses produits SaaS. En outre, le groupe a renforcé ses équipes de télévendeurs de telle sorte qu’ils puissent fournir aux partenaires davantage d’opportunités d’affaires. « Les leads que nous transmettons au réseau sont véritablement qualifiés, les points clés des projets ayant été validés après un contact établi auprès des clients », indique Georges Millet, vice-président EMEA channels de McAfee. Enfin, l’éditeur s’apprêterait à repackager son offre de solutions hébergées pour service providers de façon à en faciliter la commercialisation. ● RÉSEAU CIBLÉ Promethean veut resserrer son maillage territorial Éric Liard, directeur distribution France de Promethean. Georges Millet, vice-président EMEA channels de McAfee. Promethean leur réservera les meilleures conditions d’achat sur ses produits ainsi que des formations pour leurs forces commerciales et leurs techniciens en charge de l’installation et de l’apprentissage sur la partie software liée à ses équipements. Plus facile d’accès, le niveau Agréé offre évidemment moins d’avantages pour les revendeurs certifiés. Enfin, un statut Standard permet à tout type de détaillant de commercialiser ponctuellement les matériels Promethean. « Notre volonté est d’accompagner les candidats au programme Activpartner pour les fidéliser et les aider à se hisser au niveau Premium afin de développer mutuellement notre business dans l’éducation mais aussi dans les entreprises », déclare Éric Liard. Simultanément à cette campagne de recrutement, le constructeur a ouvert sa page Facebook comme moyen de communication complémentaire pour présenter son actualité aux professionnels de l’enseignement. ●
Un Partenaire de choix. Souplesse et engagement pour une croissance profitable. Rendez vous en ligne en toute simplicité : www.dell.fr\partner ©2011 Dell Inc.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 1E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 132-133E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 134-135E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 136-137E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 138-139E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 140-141E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 142-143E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 144-145E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 146-147E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 148-149E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 150-151E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 152-153E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 154-155E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 156-157E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 158-159E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 160-161E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 162-163E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 164