E.D.I. n°5 février 2011
E.D.I. n°5 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 37,3 Mo

  • Dans ce numéro : Le tactile sur le bout des doigts

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 EDI n°5/Février 2011 Actus produits SAUVEGARDE Le stockage vu par Netgear Le spécialiste des réseaux Netgear multiplie ces temps-ci les annonces produits avec une volonté manifeste d’occuper le terrain. Ainsi, le tout nouveau serveur ReadyNAS Pro, commercialisé par le constructeur, se donne pour objectif de couvrir la plus grande partie des besoins exprimés en matière de stockage. Par exemple, dans le cas où il fonctionne comme plate-forme de virtualisation, il bénéficie de la double certification « VMware Ready » pour vSphere, et Microsoft Windows Server 2008 R2 pour Hyper-V. Mais le ReadyNAS Pro peut aussi être utilisé comme solution de sauvegarde sur disque économique, pour les bureaux délocalisés entre autres. Seul système de stockage (dans son segment de marché, en tout cas) à supporter l’agent Symantec Ralus pour Backup Exec, il est compatible avec les logiciels de sauvegarde Veeam pour les environnements virtuels, ainsi qu’avec ceux d’Acronis et de StorageCraft pour les environnements mixtes, physiques et virtuels. Du point de vue de l’architecture technique, ce serveur repose sur un processeur Intel Atom à double cœur. Toutes ses versions intègrent deux ports Gigabit Ethernet avec équilibrage de charge, et sont équipés de disques SATA. Ces dernières acceptent aussi le remplacement et l’ajout de disques à chaud, selon la technique désormais éprouvée du hot plugging. Enfin, Netgear insiste beaucoup sur le fait que le ReadyNAS Pro est conçu « pour pouvoir être utilisé par des personnes sans expertise informatique particulière ». C’est en effet un argument de poids pour certains revendeurs, même spécialisés, car ils se trouvent parfois embarrassés par la technicité des produits figurant à leur catalogue. Plusieurs sont gênés sinon pour en comprendre les avantages, au moins pour les expliquer clairement au néophyte. Déclinable en plusieurs modèles, le ReadyNAS Pro est livré avec une garantie de cinq ans et un support technique gratuit assuré six jours sur sept. Prix de base: 920 euros HT pour le modèle à deux baies, avec deux disques d’1 téraoctet. ● Brèves VPN mobile compatible Windows 7 Un pas de plus vers l’intégration à l’environnement Microsoft: l’éditeur de logiciels NetMotion Wireless vient d’annoncer que son outil VPN mobile, baptisé mobility XE 9.2, est désormais compatible avec les architectures 64 bits Windows 7. Fait notable, cette société distribue actuellement l’ensemble de sa gamme de produits uniquement en indirect. Cryptage pour notebook chez Origin Le groupe britannique Origin Storage, spécialisé dans le stockage, amorce la commercialisation de sa solution « Enigma FIPS ». Son objectif: sécuriser les ordinateurs portables en utilisant un cryptage matériel « de haut niveau ». C’est en tout cas ce qu’assure la compagnie. Cet outil intègre, en particulier, un disque crypté Seagate Momentus, certifié FIPS 140-2 par l’institut américain NIST (Institut national des standards et de la technologie). Du nouveau dans la gamme BeeBox Beemo enrichit sa gamme BeeBox avec le tout nouveau BeeSafe, capable de résister aux conditions les plus extrêmes. Ce dernier augmente par ailleurs la capacité de stockage du BeeRack, qui passe dorénavant à 20 téraoctets, contre 12 auparavant. Toujours à propos de Beemo, cette entreprise vient de faire son entrée au classement du Deloitte Technology Fast 50, qui réunit chaque année les entreprises technologiques françaises à forte croissance. Avec une progression de 468% sur cinq ans, Beemo figure à la dixième position du classement sectoriel télécoms et réseaux. MÉTAMOTEUR Bien sécuriser son parc informatique La société TrustPort propose plusieurs outils professionnels, regroupés sous le terme générique TrustPort Security Elements, afin de sécuriser le parc informatique des entreprises. La botte secrète de l’éditeur: une technologie métamoteur « unique », qui permet à la fois de protéger les postes de travail fixes et nomades des entreprises, et d’autoriser leur gestion et leur mise à jour à distance. L’utilisateur n’est donc pas pénalisé dans son travail, tandis que l’administrateur est épaulé dans sa fonction de régulation des flux. Le module TrustPort Security Elements Advanced ajoute à ce dispositif une veille de surveillance du courrier, le contrôle de l’utilisation des ressources, la mise à jour régulière du parc et la maintenance à distance. TrustPort Security Elements Premium, lui, va encore plus loin en matière de sécurité en incorporant une protection antivirus et antispam « évoluée en passerelle ». Enfin, TrustPort Security Elements Ultimate autorise le chiffrement et, dans les cas extrêmes, la destruction éventuelle de données. Un outil de filtrage web est fourni en standard. ● CONVERGENCE Aastra se lance dans le triple play La société canadienne Aastra, spécialisée dans la téléphonie sur IP et la communication d’entreprise, a toujours visé la convergence et l’interopérabilité des systèmes informatiques et télécoms. Récemment encore, Jean-Denis Garo, son directeur marketing support pour la France, a réitéré ce choix stratégique. « Les gens ne veulent plus de téléphone au sens strict du terme. Ils veulent de la vidéo, du chat et de la sécurité. Ils veulent une prestation globale capable de les rassurer. » Joignant le geste à la parole, Aastra propose aujourd’hui une offre tout-en-un incluant « une seule et unique solution d’accès à Internet, à la téléphonie, à la télévision et à la vidéo ». Réservé au secteur du tourisme, cet outil, intitulé Aastra Triple Play Suite, est prêt à être déployé par les intégrateurs. Selon Aastra, sa mise en œuvre ne provoquera aucune perturbation dans les établissements. Et ce d’autant moins que, passant par le réseau téléphonique existant, elle n’engendre aucun investissement de câblage supplémentaire. ●
Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs – Sagemcom Documents SAS - Société par Actions Simplifiée au capital de 8 479 978 euros. 509 448 841 RCS Nanterre. Crédit photos : Fotolia. Les très bonnes impressions Sagemcom Multifonctions Laser Monochromes Gamme MF 54xx Imprimante, copieur, scanner, fax* - Vitesse d'impression 20ppm - Bac papier 250 pages - Impression et scan sans fil** - Modem 33,6 kbps* - Mémoire jusqu'à 500 pages* - Fonctions clé USB - Réseau 10/100 base T* - Option téléphone sans fil DECT* - Eco Toner (40% d'économie de toner) Fax Laser Gamme Fax 45xx Fax, copieur, téléphone* et fonctions clé USB - Modem 14,4 kbps - Mémoire 200 pages - Vitesse d'impression : 24ppm - Bac papier 250 pages - Téléphone filaire* - Eco Toner (40% d'économie de toner) Partenaires de l'opération Fax Laser Gamme Fax et MF 44xx Fax, imprimante*, scanner*, copieur d'appoint - Modem 33,6 kbps - Mémoire 110 pages - Vitesse d'impression : 16ppm - Bac papier 250 pages - Option impression sans fil* - Fonctions clé USB* - Eco Toner (40% d'économie de toner) 30% Du 1 er février au 31 mars 2011 de remise sur les multifonctions et fax laser Plus d'informations sur www.sagemcom.com/tbi (1) Du 1er février au 31 mars 2011, pour tout achat d'un produit Sagemcom Fax 4440, Fax 4560, Fax 4565, MF 4461, MF 5402, MF 5462, MF 5482n, bénéficiez de 30% de remise sur vos conditions tarifaires habituelles. Offre destinée à tous les revendeurs directs et indirects (grossistes et semi-grossistes exclus) situés en France métropolitaine passant commande auprès de grossistes partenaires de l'opération. Offre valable dans la limite des stocks disponibles, hors cotations et marchés négociés et non cumulable avec d'autres opérations promotionnelles en cours. Voir modalités sur www.sagemcom.com/tbi ou par téléphone au 01.30.17.91.84. * selon modèle ** en option (1)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 1E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 132-133E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 134-135E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 136-137E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 138-139E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 140-141E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 142-143E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 144-145E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 146-147E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 148-149E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 150-151E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 152-153E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 154-155E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 156-157E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 158-159E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 160-161E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 162-163E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 164