E.D.I. n°5 février 2011
E.D.I. n°5 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 37,3 Mo

  • Dans ce numéro : Le tactile sur le bout des doigts

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
Brèves Epoka quitte la France Le spécialiste danois des produits de stockage et réseau Epoka a récemment fermé ses bureaux français. Aucun détail concernant cette fermeture ne nous a été communiqué. Les clients français seront désormais adressés par le biais des bureaux danois du grossiste. Un nouveau patron pour Midwich Stephen Fenby, le directeur financier du généraliste Midwich, propriétaire du spécialiste AV français Sidev, remplace Nick Culley à la direction du grossiste. Pour les mois à venir, Stephen Fenby prévoit d’étendre les activités à l’international de Midwich, notamment grâce au succès rencontré en France et en Irlande. Trois nouvelles marques pour PCA France Le spécialiste en assemblage et périphériques PCA France a coup sur coup dévoilé trois nouveaux partenariats de distribution. Il propose ainsi à son catalogue les casques Eskuché, disponibles jusqu’à présent exclusivement chez Colette, les moniteurs LCD d’AOC ainsi que les disques durs retail et bulk de Western Digital. Ça stocke à tout va chez les grossistes Les disques SSD et les clés USB haut de gamme attirent de plus en plus les grossistes. Avnet a ainsi ajouté à son catalogue les disques SSD d’OCS. Le néerlandais SSD Distribution, qui s’est fait une spécialité de ce type de produits, propose aux revendeurs européens les modèles de MemoRight. Enfin, SQP a ajouté à son portefeuille les clés USB 3.0 de SuperTalent. 132 EDI n°5/Février 2011 Actus grossistes CONVERGENCE Ingram Micro construit son offre en téléphonie Depuis son retour chez Ingram Micro à la tête de la division Telco EMEA en mai dernier, Pierre-Yvon Mechali n’a pas chômé. Il construit ainsi au pas de course l’offre de cette division, avec la signature coup sur coup de quatre contrats de distribution pan-européens. Le premier, qui couvre 9 pays d’Europe, concerne l’ensemble des produits et logiciels BlackBerry de RIM. Le second est une exclusivité européenne avec l’éditeur américain BoxTone, qui propose une suite de gestion de parc pour les platesformes BlackBerry, iOS, Android, Symbian et Windows Mobile. Les deux derniers permettent à Ingram Micro de proposer des accessoires utiles mais encore sous-distribués. L’un a été signé avec le canadien OtterBox, qui propose des housses de transport durcies et l’autre avec l’espagnol Inoitulos. Celui-ci est le concepteur d’iDapt, une station de chargement universelle pour appareils mobiles qui remplace utilement et de façon plus flexible les kits traditionnels de recharge. « L’ensemble de ces signatures s’inscrit dans une stratégie de mise en place d’un écosystème autour du smartphone qui devient, pour les entreprises, un élément incontournable du système d’information. Cet écosystème intègre aussi bien les terminaux que les accessoires, les logiciels, les services à valeur ajoutée et les abonnements, afin de répondre à l’ensemble des problématiques des utilisateurs finaux. De nombreuses autres signatures devraient venir dans les prochaines semaines, ce qui nous permettra de disposer d’une offre aussi inédite qu’utile », explique Pierre-Yvon Mechali. Avec sa division Telco, Ingram Micro cible aussi bien sa clientèle traditionnelle qu’une nouvelle clientèle de revendeurs télécoms: « nous travaillons de plus en plus avec eux dans le cadre de la convergence IT/télécoms. Ils viennent pour des portables par exemple, et nous allons les habituer à se servir également chez nous sur des produits télécoms », souligne Pierre-Yvon Méchali qui est en train de mettre en place des équipes spécialisées dans l’ensemble des filiales STRATÉGIE Changement de cap pour Partelec Spécialisé dans la téléphonie mobile avec notamment la distribution des smartphones Acer (anciennement Eten), G-Smart et i-Mate, le grossiste Partelec est en train de faire évoluer son offre vers l’imagerie, selon notre confrère Channel BP. La société, dont le CA tourne aux alentours de 3 millions d’euros depuis quatre ans, a initié cette stratégie en 2009, et accélère dans cette nouvelle direction depuis quelques mois. Partelec a ainsi signé un partenariat de distribution avec la société Cira, qui édite le logiciel de compression par ondelettes Waaves (très lourdes à l’encodage mais plus rapides et La future offre de Partelec s’articulera autour des smartphones et d’applications verticales. Pierre-Yvon Méchali, DG EMEA de la division Telco d’Ingram Micro. d’Ingram Micro en Europe. Enfin, tout comme pour la division valeur, la division Telco d’Ingram Micro fait l’objet d’une réflexion au niveau international pour lui donner un nom spécifique, lui permettant alors de bénéficier d’une identité propre par rapport à l’image généraliste d’Ingram Micro: « toutefois, aucune action sur cet axe stratégique pour Ingram ne se fera au niveau local », précise Pierre-Yvon Méchali qui promet de nombreuses annonces supplémentaires sur les mois à venir. ● plus efficaces que le JPEG au décodage). Avec ce logiciel, elle vise les marchés des urgences médicales, du BTP, de l’imagerie militaire ou encore de la sécurité. L’idée est de réaliser avec des partenaires ISV des solutions verticales d’imagerie mobile. Partelec a également ajouté à son catalogue les vidéoprojecteurs HD de Canon, dans le but de développer des applications de téléprésence dans le domaine médical. Si la distribution pèse 70% de son activité, cette part est appelée à baisser sur les deux prochaines années, essentiellement par la fin de la distribution des produits à faible valeur ajoutée. Partelec restera cependant un grossiste en mobilité, mais désormais à destination d’un public d’ISV et d’intégrateurs métier, au fur et à mesure de la construction de son offre logicielle. La société n’a en revanche pas dévoilé d’objectif de chiffre d’affaires en rapport avec cette nouvelle stratégie. ●
LS E DÉOSURVELANCE DES SOLUTIONS COMPLÈTES GRÂCE AUX LEADERS DU MARCHÉ DE LA VIDÉO SUR IP AFFICHAGE DYNAMIQUE LA COMMUNICATION SUR ÉCRANS GRANDE TAILLE ET MURS D'IMAGES CLIENTS LÉGERS PLUS DE 15 ANS D'EXPÉRIENCE EN ENVIRONNEMENT CLIENTS LÉGERS CoMPÉTENCES SUPPORT TECHNIQUE, CENTRE DE FORMATION AGRÉÉ, SPÉCIALISÉ VIDÉOSURVEILLANCE IP Ill Arecont Vision AXIS. @) BOSCH...,..ep...'IIIII\MUC'-• CO M" U H ICATJO N S DA SCOM D-Link eb PEL Cil - r: ; UIDEOl'EC FUJI NON FUJI FILM Genetec (/) NEC ge l'a rV_31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 1E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 132-133E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 134-135E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 136-137E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 138-139E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 140-141E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 142-143E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 144-145E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 146-147E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 148-149E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 150-151E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 152-153E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 154-155E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 156-157E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 158-159E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 160-161E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 162-163E.D.I. numéro 5 février 2011 Page 164