E.D.I. n°4 déc 10/jan 2011
E.D.I. n°4 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 23,3 Mo

  • Dans ce numéro : Dossier Impression : le service en première ligne

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Dossier KYOCERA MITA DES SOLUTIONS « À LA CARTE » La solution Managed Document Services (MDS) de Kyocera Mita permet aux revendeurs de développer une offre de services en proposant aux entreprises d’analyser, directement ou via le constructeur, la gestion du document afin de rechercher des marges d’optimisation financière. Un audit qui est vendu avec un engagement de résultat : permettre à la PME cliente de dégager 15% d’économie minimum, à périmètres d’impressions équivalents. À cette évaluation peut succéder une seconde étape du service MDS constituée de recommandations pour la fourniture de matériel et/ou pour l’implémentation de logiciels de GED, d’archivage ou de sécurisation des impressions ainsi que de contrats de coût à la page, par lesquels le client ne paye 36 EDI n°4/Décembre 2010 - Janvier 2011 que ce qu’il consomme. S’il approuve ces recommandations d’optimisation et d’économie, s’ouvre alors la phase du déploiement, soit par l’achat, soit par la location à travers un organisme de leasing. « Notre outil d’audit est si probant que les propositions faites via nos partenaires revendeurs sont généralement acceptées par les entreprises », affirme Gérard de Carville, le directeur marketing de Kyocera. Enfin, après l’optimisation, l’objectif de MDS est d’accompagner le client au cours de l’évolution de sa société et donc de ses changements de processus d’impression. À cette fin, Kyocera Mita met à la disposition des revendeurs un outil de monitoring en mode SaaS pour surveiller les volumes imprimés du parc de la PME, pour en gérer techniquement les machines et pour générer des rapports d’exploitation. Essentiel dans une démarche de suivi du client pour lui proposer de nouvelles solutions. Ce travail de consulting peut là aussi être assuré par les partenaires ou par le constructeur en leur nom. Tous ces services à valeur ajoutée MDS font l’objet d’un accompagnement des revendeurs par Kyocera, notamment pour les argumentations, les déploiements, les contrats coût à la page ou les financements de parcs, ainsi que d’un programme de certifications comprenant des formations techniques et commerciales pour appréhender ce marché. ● KONICA MINOLTA LA VOIE OUVERTE VERS LE MARCHÉ DE LA MFP A3 Konica Minolta Magicolor 4695mf Kyocera TASKalfa 300i Konica Minolta travaille avec trois canaux de distribution: force de vente directe, concessionnaires bureauticiens et revendeurs. À ces derniers, le constructeur propose la commercialisation en quasiexclusivité de certaines de ses gammes d’imprimantes et de multifonctions. Et pour les aider, un accompagnement leur est proposé depuis la proposition commerciale jusqu’à la maintenance, en passant par l’installation et le financement. Ce soutien trouvera évidemment toute son utilité pour les modèles multifonctions de la marque. « La multifonction est un produit d’opportunités, indique Agnès Chabrier, directrice développement des marchés chez Konica Minolta. Car, outre le fait que ce type de machine connaît la plus forte croissance, dès lors que l’on sait vendre des multifonctions A4, on n’est pas loin de savoir vendre des modèles A3. » Or ces produits affichent des prix élevés et assurent des marges à l’avenant. Tout comme les contrats de services intégrant hot line, maintenance, pièces détachées et autres consommables, lesquels sont le plus souvent de rigueur afin de garantir au client des économies d’usage. Mais la façon de commercialiser ces offres, en leasing, est inhabituel pour les détaillants IT et nécessite un support particulier pour les aider à s’attaquer à ce marché. Ainsi, le constructeur calculera à leur place le coût d’utilisation à la page, auquel ils n’auront plus qu’à ajouter leur marge au moment de la rédaction du contrat. Plus précisément, Konica Minolta met à la disposition de ses partenaires agréés un portail qui permet d’établir le loyer pour le leasing et un coût par page. Enfin, c’est un organisme financier qui s’occupera de la facturation et qui rétrocédera ladite marge. Le revendeur, lui, est simplement encouragé à faire l’interface avec le client. Si celui-ci le contacte pour un problème technique, il a ici aussi la possibilité de se tourner vers le constructeur. En revanche, même avec l’assistance de Konica Minolta, il doit être en mesure d’installer les multifonctions ainsi que les logiciels de remontée de compteurs et ce, grâce à une formation gratuite d’une semaine. ●
Vendez et recevez jusqu’à Profitez dès maintenant des offres** sur www.offres-clicmax.com * Microsoft Office 2010 éditions Professionnelle et/ou Famille et Petite Entreprise ** Conditions des offres disponibles en ligne sur le site www.offres-clicmax.com Découvrez vite les nouvelles offres « Clic Max ». Et déclarez vos achats effectués entre le 1 e décembre 2010 et le 7 janvier 2011 pour gagner un Max ! Achetez et recevez jusqu’à Achetez * et recevez jusqu’à aressy.com - 11/10 - 6174



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 1E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 4 déc 10/jan 2011 Page 116