E.D.I. n°3 novembre 2010
E.D.I. n°3 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 88,9 Mo

  • Dans ce numéro : Le business TICE fait école

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Les nouveaux marchés de l’IT auront constitué le thème majeur du Showcase 2010 d’Ingram Micro. Pour permettre aux revendeurs visiteurs de mieux les appréhender, les organisateurs ont cette année mis l’accent sur des expositions et des conférences dédiées à des sources de business comme l’école numérique, Actus business SALON Le Showcase Ingram Micro montre la voie de la reprise En favorisant l’information et les rencontres, le salon qui avait pour thème « Businessis back » a permis au grossiste de jouer pleinement son rôle d’intermédiaire entre ses partenaires fournisseurs et revendeurs pour les aider à générer des affaires autour des nouvelles orientations du marché. le cloud computing et la virtualisation, suscitant un vif intérêt du public présent. En outre, le grossiste a souhaité favoriser les contacts en facilitant les rendez-vous BtoB entre certains fournisseurs, comme Acer, HP, Fujitsu, Samsung et Sony, et les détaillants afin que le dialogue ait plus de chance de déboucher sur des résultats concrets. Pour tous, Les revendeurs ont bravé les difficultés de circulation pour rencontrer les 112 marques présentes. Questions à Étienne Choquet, directeur général adjoint d’Ingram Micro. 18 EDI n°3/Novembre 2010 L’EDI : Quel bilan tirez-vous du Showcase 2010 ? le « branchez-vous performance » était plus qu’un simple slogan de la manifestation. Avec le début de la reprise économique, de telles mises en relation prennent en effet toute leur importance. « Face à un marché qui évolue, les revendeurs attendent d’être encore mieux accompagnés pour ne pas louper le train de l’innovation et son cortège d’opportunités d’affaires », explique Étienne Choquet, le directeur général adjoint d’Ingram Micro. Partenaires du grossiste ou non, les visiteurs se sont rendus au Showcase pour comprendre les évolutions technologiques en voyant ou en manipulant les produits, et en discutant de leurs caractéristiques techniques. Avec à l’esprit qu’un tel salon permette de trouver des voies de développement du chiffre d’affaires. Afin de répondre à leurs attentes, les organisateurs ont cette année convaincu 112 marques, parmi ses 180 fournisseurs, d’occuper un stand pour présenter leurs produits. Étienne Choquet : Nous avons reçu beaucoup d’échos positifs aussi bien de la part des exposants fournisseurs que des revendeurs. Faire de cette manifestation un lieu d’échanges a été notre plus belle réussite. Cette volonté de faciliter les rapprochements correspond à l’une des principales tâches que nous nous fixons pour être utiles à nos distributeurs. L’EDI : Sur quoi a reposé concrètement ce succès ? É.C. : Nous devons probablement le plus ce succès à l’organisation de mini-expositions thématiques et de conférences sur les nouveaux marchés de la micro. Leur attrait a dépassé nos espérances. Elles ont permis aux fournisseurs qui les animaient de voir que les technologies présentées intéressaient les revendeurs et qu’elles étaient donc riches en business potentiel. Elles ont également apporté des éléments de réponse à des détaillants dont le métier est en train de prendre une nouvelle orientation et qui cherchent leur place dans un marché qui change. L’EDI : Que retiendrez-vous de cette édition du Showcase ? É.C. : Tous les personnels de notre entreprise se sont mobilisés pour faire de ce Showcase un succès. Symbole de cet engagement, Ingram Micro avait cette année son espace au centre du salon, afin de faciliter la communication non seulement avec nos collaborateurs des divisions achats, marketing ou ventes, mais aussi avec ceux en charge des services annexes. Une accessibilité et une disponibilité que nous voulons développer pour soutenir nos partenaires. Même si la manifestation avait pour thème « Businessis back », nos efforts doivent être poursuivis. Pour les visiteurs, le salon était l’occasion de comprendre les évolutions technologiques en manipulant les produits. Pour ces marques, le Showcase 2010 aura semble-t-il été satisfaisant d’un point de vue qualitatif. « La chasse aux goodies a, cette année, fait place à des préoccupations de business, à des rencontres et à des commandes », est le genre de commentaire que l’on a ainsi pu entendre dans les allées. En revanche, la fréquentation (non communiquée) aura souffert des mouvements sociaux qui se sont succédé cet automne. Mais l’impact a été limité, estiment les organisateurs. Il est vrai que le besoin des revendeurs de rencontrer les constructeurs et les éditeurs pour échanger sur leurs offres est apparu extrêmement fort dans une période où il s’agit de mieux comprendre les dernières nouveautés, de découvrir de nouvelles pistes technologiques et de savoir comment évoluer pour s’adapter à un marché en mutation. Une proximité que ne permettent pas les sites internet ou les revues et qui fait toute l’utilité d’une manifestation comme le Showcase. ●
Serveurs NAS Iomega StorCenter ™ Protégez, Virtualisez et Partagez vos données importantes. » Le stockage partagé le plus abordable certifié pour VMware » Installation rapide en quatre clics avec une interface Web intuitive » Modèles Desktop et Rack » Capacités de 1To à 24To pour s'adapter à tous les besoins » Technologie RAID avancée pour une sécurité optimale des données » Fonctions de backup NAS to NAS automatisées. » Environnements PC, Mac et Linux Gigabit Ethernet | PC/Mac/Linux | RAID, JBOD | Certification VMware www.iomega.com ©2010 Iomega Corporation, Iomega, StorCenter et le logo « i » stylisé sont des marques déposées ou commerciales de Iomega Corporation aux Etats-Unis et dans d’autres pays. Certains autres noms de produits, de marques et de sociétés sont susceptibles d’être des marques ou désignations de leurs détenteurs respectifs. * Prix Public Moyen Constaté *A partir de 209 € HT *A partir de 4399 € HT Profitez de notre offre d'auto-équipement sur http:Ilwww.iomegafrance.com/demo Actebis, Altimate, Banque Magnetique, Despec, Ingram, Magirus, Techdata *A partir de 599 € HT *A partir de 1499 € HT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 1E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 100-101E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 102-103E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 104-105E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 106-107E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 108-109E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 110-111E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 112-113E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 114-115E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 116